Bénin / PVI-NG: Les rémunérations exorbitantes de Bénin Control et de Webb Fontaine Group

Bénin / PVI-NG: Les rémunérations exorbitantes de Bénin Control et de Webb Fontaine Group

Bénin : « Bénin Control SA » reprend du service ce jour

(Ce que Bénin Control gagne: à lire [extrait du contrat pour les abonnés uniquement]) Le Programme de Vérification des Importations de Nouvelle Génération (PVI-NG) apparaît de plus en plus comme un projet pour spolier l’Etat. Bénin Control Sa et Webb Fontaine Group FZ-LLC– son partenaire opérationnel- se sont taillé la part du lion des rémunérations en laissant la portion congrue à l’Etat.

Une opacité totale entoure le contrat qui lie l’Etat béninois à Bénin Control. Cette opacité entretenue consciemment autour de la relance de ce programme facilite la «bouffe» sur le dos des contribuables. Bénin Control Sa de Patrice Talon-Olivier Boko et Webb Fontaine Group FZ-LLC de Samy Zayani (voir contrat de prestations de services du 8 février 2017, page 12) ont utilisé toutes les astuces possibles pour toucher gros. Sur la base du contrat de marché du 9 février 2011, on peut facilement faire l’inventaire des avantages accordés aux uns et aux autres. Cela permet de savoir à qui profite réellement le PVI-NG. Les deux sociétés, la première basée à Cotonou avec des numéros téléphoniques ivoiriens et l’autre à Dubaï, ont obtenu du Gouvernement béninois, des exonérations fiscales et douanières. Même leurs sociétés sous-traitantes ont été exonérées. C’est dire qu’elles ne versent concrètement rien à l’Etat en termes de taxes, impôts et droits de douane, et ceci pendant toute la durée du contrat Bénin Control-Etat et Bénin Control-Webb Fontaine.

Ce que gagne Webb Fontaine Group FZ-LLC au détriment de l’Etat

Le 5 août 2016,  Bénin Control signe un contrat avec Webb Fontaine Group FZ-LLC : « La rémunération pour les services fournis, payable par BC, est fixé à 0.38% hors taxes de la valeur FOB totale des importations des biens entrant dans le territoire du Bénin » hors l’exception prévue au paragraphe 2.1 ci-dessus, avec un montant minimum perçu par transaction de 85.000 fcfa (quatre-vingt-cinq mille fcfa) hors taxes (la “rémunération”). Ces rémunérations sont fermes et non révisables au cours de la durée du contrat.” Cette valeur FOB est à déterminer pour les transactions 2015 et 2016, afin d’avoir une idée sur ce que Webb Fontaine gagne en 2017 sur le dos du contribuable.

Le 8 février 2017, Bénin Control Sa revoit les termes «contrat de prestations de services» avec Webb Fontaine Group FZ-LLC. L’article 5.1 de ce nouveau contrat entre Bénin control et Webb Fontaine group Fz-Llc stipule La rémunération, payable à WFG par BC, sera de 30.000 fcfa hors taxes (équivalent à 45.75 EUR) par transaction (ci-après la “Rémunération”).

Faut-il le rappeler, Webb Fontaine Group FZ-LLC a remplacé la Société Générale de Surveillance (SGS). Le marché avait d’ailleurs été attribué au Groupement SGS-Bénin Control en exécution des décisions du conseil des ministres en sa séance du mercredi 5 janvier 2011. Une autre incohérence, Bénin Control Sa n’est en vérité qu’un simple intermédiaire. Puisque presque toutes les prestations essentielles du PVI sont confiées à Webb Fontaine alors que le contrat de marché a été signé avec Bénin Control Sa :

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Karl 3 mois

    Et voilà ce qui gêne quand Djogbenou chante qu’ils sont determinés à lutter contre la corruption. Une mise en scène pour endormir le peuple. Pendant ce temps la bande se la coule douce. Hélas, le nid de ce fléau est au sein du gouvernement même. La lutte doit être totale et non sélective selon que vous faites allégeance ou non au prince. C’est cela ce qui est dommage.

  • Avatar commentaire
    Tonagnon 3 mois

    Pillage systématique du pays. Où sont les Assogba et consorts?

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 mois

    Une opacité indescriptible. Talon n’a pas de leçon à donner aux autres dans ce pays.
    Talon ayant déjà fait fortune par la ruse en spoliant l’Etat ; s’accapare du pouvoir d’Etat pour l’enfermement des enfants de ce pays dans la misère et la précarité.
    Il a mis l’économie de ce pays sous sa tutelle. Son entreprise a pour nom maintenant le Benin.
    Rendons hommage à Yayi qui en bon patriote a prévenu des intentions de ce prédateur qu’est Talon .
    Il s’organise pour un second mandat. Après ; nos enfants n’auront que les yeux en larmes . Le sacrifice d’une génération.