Après plusieurs avertissements, la Russie riposte face aux sanctions américaines

Après plusieurs avertissements, la Russie riposte face aux sanctions américaines

On pensait la tension entre la Russie et les Etats-Unis au plus bas avec l'élection du président américain Donald Trump. Ce dernier qui avait montré une certaine admiration par rapport au président russe Vladimir Poutine, a été contraint par son administration et par l'opposition démocrate à renforcer les sanctions envers les russes.

Quand Olusegun Obasanjo se moque des USA et tire une leçon pour l’Afrique

Un renforcement qui ne plaît pas du côté de Vladimir Poutine. L’administration russe a donc décidé pour la première fois depuis plusieurs mois de répondre aux nouvelles sanctions en voie d’être signées par Donald Trump. 

Et pour une première riposte, le pouvoir russe a décidé de s’en prendre aux représentations diplomatiques américaines présentes sur son territoire. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a ainsi demandé aux américains de réduire leurs représentations diplomatiques en Russie au plus tard le 1er septembre (une réduction similaire à celle imposée aux russes il  y a quelques mois). D’après certains experts, plusieurs centaines de diplomates américains pourraient être touchés.

Une résidence et plusieurs entrepots à Moscou autrefois utilisées par la représentation américaine lui sont désormais interdites. En plus de ces premières mesures, la Russie se dit prête à prendre de nouvelles mesures si nécessaire.

Commentaires

Commentaires du site 0