2ème édition du concours « Slamladies »: 10 candidates obtiennent leur ticket pour la finale

2ème édition du concours « Slamladies »: 10 candidates obtiennent leur ticket pour la finale

A la faveur d’une cérémonie de sélection pour la grande finale de la 2ème édition du concours « Slamladies », les 14 candidates présélectionnées ont présenté au public et aux membres du jury ce qu’elles ont appris durant leur formation.

Championnat national de lutte : La phase des préliminaires lancée

Au cours de cette cérémonie tenue le samedi 08 juillet 2017 à Cotonou, 10 candidates ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Malgré les intempéries, elles ont donné du fil à retordre aux membres du jury. Elles, ce sont les 10 candidates retenues sur 14 pour concourir à la finale de la compétition de Slam féminin intitulé ‘’Slamladies.

C’est sous l’interminable pluie du samedi 08 juillet 2017 que les ‘’slamladies’’ ont chacune défendu leur texte dans le jardin du Bamboo Numérik sis au quartier Cadjèhoun. Hulda Kluse, Gwladys Ahouangbé, Odysée Tonoukouen, Noémie Arindoyè, Chanceline Mevowanou, Mariette Hounkonnou, Mireille Kpawogbo, Murielle Gbankpon et Prisquette Akouesson, sont les 10 jeunes filles retenues pour la grande finale de la 2ème édition dudit concours.

Composé des slameurs Gopal Das, Harmonie Bill Catarya  et Julia Appel, suivi de l’auteur-poète Lhys Dègla et du journaliste Yan Colins, les membres du jury commis à la tâche se sont accentués sur plusieurs critères pour départager ces candidates. La qualité du texte, le temps, l’impact sur le public, la gestuelle et la maîtrise scénique, sont lesdits critères de sélection. Avec diverses thématiques dont l’amour, la solitude, la mort, le complexe d’infériorité, la vie, la jeunesse puis le viol, les candidates ont transmis de l’émotion avec leur déclamation.

Ne se laissant point intimider par les aléas de la pluie, chacune des filles a dit son texte avec sérénité. Elles ont ainsi touché le public, plutôt séduit par la teneur de leur slam. C’est du moins ce qu’on peut retenir des témoignages de la plupart des slameurs confirmés présents à cette cérémonie. Pour ‘’Sèminvo l’enfant noir’’, l’un des formateurs des ‘’Slamladies’’, les candidates ont toutes ‘’assuré’’.

« Possible que je me retrouve à la 11ème place si j’avais participé à la compétition vu ce qui vient de se passer », a laissé entendre le slameur.

Tout comme lui, Gopas Das slameur et membre du jury, salue le mérite des filles et avoue combien il a été difficile au jury de les départager. Quant à Awanabi Idrissou rédactrice en chef de l’agence ‘’Slamement’’ et chargée à l’organisation de « Slamladies » édition 2017, ses sentiments se résument à la satisfaction.

« L’objectif est atteint malgré la météo », insiste l’organisatrice.

Le rendez-vous de la grande finale du concours « Slamladies » est donc pris pour le 29 juillet prochain, au centre culturel chinois de Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 0