Affaire Lehady Soglo au Bénin : Me Alao s’insurge

Affaire Lehady Soglo au Bénin : Me Alao s’insurge

Les événements qui se sont déroulés hier au niveau de la préfecture (et de la maire de Cotonou) ainsi qu'au domicile du maire Lehady Soglo continuent de créer la polémique. Après la visite rendue à Lehady par plusieurs personnalités, c'est au tour de Me Alao de réagir.

Bénin : Djankaki et kinnivo relèvent un acharnement politique contre Léhady Soglo

Face donc à la suspension du maire et à la supposée tentative d’arrestation de celui-ci, Me Sadikou Alao, président du Gerddes-Afrique s’est insurgé, à travers un communiqué parvenu à notre rédaction, contre des pratiques anticonstitutionnelles et anti-démocratiques.

Lire ci-dessous l’intégralité de ce communiqué.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire

    C’est ce que je dis: Qu’est-ce que Dassigli Barnabé n’a pas fait de mauvais dans ce pays alors qu’il était préfet de l’atlantique et du littoral. Les Terrains et domaines qu’il arrachaient aux gens et revendaient aux autres, quelle conséquence en a -t- il eu?

    Sacca Lafia, qu’a -t-il fait des milliards détourné de la construction du central de Maria-Gleta.

    Irénée Pascal Koupaki, où a -t-il mis les milliards percus lors de la construction des contrats du fameux PVI pour les faire signer aveuglement à son Patron d’alors.

    On reprend les-mêmes et tout le pillage, la gabegie, les détournements au mépris des lois recommencent de nouveau.

    Je persiste et signe que le Gouvernement Talon n’est pas en droit de pointer quelqu’un du doigt en matière de malversation pour être pris au sérieux par le peuple.

    Ils ont tous les mains sales. iol faut les chasser du pouvoir.

    C’est le seul remède du moment.

  • Avatar commentaire
    Jean 3 semaines

    Où était ce machin de GERDES Afrique lorsque Boni Yayi massacrait les finances publiques dans ce pays?
    Au contraire cet avocat donneur de leçon était le défenseur de Boni Yayi dans des affaires grossièrement montées pour syphonner les finances nos maigres ressources.
    Cet avocat est simplement un aigri, il a toujours perdu ses proccès contre Djogbénou et je lui conseille de ne pas transposer sa lutte professionnelle sur le terrain politique.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 semaines

    Parfois je me demande quelle therapie on pourra appliquer a dans ce pays pour remettre les choses sur les rails.

    Voila un pays ou tout les compagnie GSM gruge constamment les populations.la dernière fois ou un jeune a voulu marcher pour protester, il y a eu en tout une vingtaine de personnes dans ses rangs.
    Ni ces avocats, ni ses defenseurs de droit de l’homme, ni ses syndicats et personnalites qui savent drainer du monde ne se sont presentes pour soutenir cette action noble et qui est dans l’interet general.

    La ville de cotonou manque de tout. On a meme pas un adressage de rue. Ca n’emeurt aucun defenseur des droit de l’homme, ni defenseurs des pauvres population qui paient les impots dans la ville.

    Chaque jour on apprend des cas de detournements de deniers publics.. encore aucune reaction de ces personnalites.

    Il a des tas d’ordures jonchent nos rues et carrefour, la pollution Tue a petit feu dans le pays….nobody moves.

    Des cas d’accidents sont enregistrer regulierement dus a la vetustes des camions et autres voitures autorises a circuler dans la rue…
    Il a fallu la mort de l’enfant d’un deputé a la suite d’accident de circulation pour que nos zonorables envoient des questions ecrits au gouvernement.

    A quand la fin de tout ce theatre?

  • Avatar commentaire
    Folklore 3 semaines

    Quelqu’un peut il nous ressortir les communiqués du Gerddes quand Yay Boni embastillait à tour Brad ?
    L’arrestation de ADOVELANDE était elle conforme aux règles de droit ?
    Mémoire et indignations sélectives de Maître Alao!

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 semaines

    Ou etaient passes tous ces defenseurs quand le maire de Porto Novo tout recemment a été interpelle et libere sous caution de 20 millions de fcfa?

    LS est entouré de juristes. Donc si la procedure a une faille, ils vont l’en sortir regaillardi et plus admire par ses supporteurs.

    Mais s’il est responsable d’irregularites dans sa gestion, qu’il en reponde.

    Quand Talon ne sera plus aux affaires et que les irregularites qu’ils commentent aujourd’hui seront identifies, le Benin avec sa justice les poursuivra aussi.

    Que force reste a la loi in fine.

    Mais que le populisme beat, le soutien aveugle et la persecution en jouant sur la fibre emotionnelle du negre cessent de part et d’autres.

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 3 semaines

      Merci pour votre remarque.
      Un citoyen qui n’a rien à se reprocher ne doit pas se prévaloir d’acharnement politique pour se soustraire à l’action de la justice.
      S’il y a des abus, les avocats sont là pour les relever, mais l’action publique doit suivre son cours, et il revient aux acteurs politiques de donner le bon exemple.
      La justice n’est pas faite pour les faibles et les pauvres, mais pour tous les citoyens.

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      celui qui n’a mangé le piment ne peut pas avoir les yeux rouges..dit on..

      Les soglos…comptent sur des milliers de loubards,nervis,badauds,et autres obligés sans cervelle…comme une armée docile..pour affronter talon

      Mes les pandores,les limiers et les bidasses…sont là..pour les mater proprement

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 3 semaines

    Peut-on parler d’une pratique anti-démocratique alors même que les conditions susceptible de conduire à la destitution d’un maire sont fixées par les lois sur la décentralisation, étant précisé que dans le dossier en cours, qu’il ne s’agit que d’une suspension et non d’une destitution justifiée par des faits graves susceptibles de recevoir une réponse judiciaire dans le respect strict du code de procédure pénale de république du Bénin ?

    Je m’étonne par ailleurs que Maître Alao fasse usage des termes “arrestation sans mandat de ustice” avec une telle légèreté car si habituellement, avant de pénétrer dans une résidence pour faire une arrestation, les policiers doivent obtenir un mandat de justice à cette fin, dire qui ils sont et dire pourquoi ils souhaitent entrer, Maître Alao élude de préciser que les policiers peuvent pénétrer dans n’importe quel demeure sans mandat ni permission judiciaire pour arrêter quelqu’un ou mettre quelqu’un sous garde, lorsqu’ils ont des motifs raisonnables de croire que le demeure contient des éléments de preuve se rapportant à une infraction grave, et qu’ils doivent trouver ces éléments immédiatement, sans quoi ces éléments risquent d’être perdus ou détruits….tel fut le cas dans dossier visant M. Lehardy Soglo.

    Mon cher Maître, ne dites donc pas les choses à moitié.

    Encore une fois, nous ne sommes qu’au stade d’une enquête préliminaire dans laquelle aucune violation ou irrégularité ne sont constatés. Le seul problème actuellement est l’endossement de l’ostracisme comme règle fixée par quelques minorirités de personnes qui se croient au dessus des autres en réclamant des traitements particuliers…

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane 3 semaines

      Lire : ( une enquête préliminaire dans laquelle aucune violation et irrégularité de procédure ne sont constatées)

      • Avatar commentaire
        Folklore 3 semaines

        Sortez les déclarations de Me Alao au moment de l’arrestation de ADOVELANDE

    • Avatar commentaire
      Vinny 3 semaines

      Vous ne savez pas de quoi vous parlez. vous pensez qu’être policier ou une autorité vous donne le droit d’entrer où vous voulez et quand vous voulez. Vous me faites rire