Amélioration des conditions de vie et de travail au Bénin: Le Synapolice hausse le ton

Amélioration des conditions de vie et de travail au Bénin: Le Synapolice hausse le ton

Les fonctionnaires de police ne se plaisent plus dans leurs conditions de vie et de travail. Arguments au point, ils l’ont fait savoir à travers un communiqué de presse le 11 juillet dernier, signé du Sg du Syndicat national de la police du Bénin (Synapolice), Sévérin Clément Akiyè.

Google s’allie à Lift pour améliorer le transport urbain

Ça ne va pas au sein des policiers. Promesses non tenues, conditions de vie et de travail stagnantes, mutations fantaisistes, sanctions arbitraires, abusives et illégales, sont entre autres les récriminations des policiers à l’égard de leur hiérarchie.

Dans un communiqué de presse du Syndicat national de la police en date du 11 juillet passé et parvenu à notre rédaction, les flics dénoncent « des actes susceptibles d’affecter le moral de la troupe ». Selon ledit communiqué, l’administration policière viole les textes après des promesses faites et non tenues, relativement aux conditions de vie et de travail des policiers. Les mêmes promesses qui ont fait des policiers des « gâtés » aux yeux de l’opinion.

Pourtant la remise en vigueur des décrets accordant des avantages n’est pas effective à ce jour. « Les mutations fantaisistes et récurrentes, les sanctions arbitraires abusives et illégales, sont devenues le quotidien des fonctionnaires de police », signale également le document signé du secrétaire général du Synapolice, Sévérin Clément Akiyè. Aussi, le Synapolice se dit-il écarté de décisions «de haute portée». Toute chose qui, d’après le communiqué, viole l’article 14 de la loi 2015-20 du juin 2015.

De même, le décret 2016-137 du 17 mars 2016, « subit des tripatouillages au mépris des règles du droit administratif, dans le seul et unique but de créer l’injustice au sein de la corporation ». Tout en appelant les camarades à la mobilisation, le Synapolice demande aux fonctionnaires de police d’accomplir leur mission quotidienne dans la discipline et le professionnalisme.

 

Commentaires

Commentaires du site 0