Guinée Equatoriale: Teodoro Obiang candidat en 2022

Guinée Equatoriale: Teodoro Obiang candidat en 2022Photo/Sunday Alamba

Revirement spectaculaire en Guinée Equatoriale. Alors que tout le monde voyait Teodorin Obiang prendre la tête du parti au pouvoir, le Président Fondateur est maintenu à la tête du parti.

Guinée Equatoriale: La première dame humiliée à Genève

Ceci au terme du 6e congrès du parti qui devrait réfléchir sur les solutions à la crise économique dans le pays. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le plus ancien Président africain encore en poste, a été désigné « pour une durée indeterminée ».

Contre toute attente, celui qui était pressenti pour conduire le parti jusqu’aux prochaines présidentielles n’a pas été désigné par le parti.

« Le président fondateur du PDGE, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, est le président du PDGE pour une durée indeterminée », lance secrétaire général du parti.

Plus de 13 000 partisans ont assisté à ce congrès qui s’est tenue dans le cadre du 31è anniversaire d’existence de ce parti. Le maire de Bata, Bonifacio Manga Obiang, s’est par ailleurs insurgé contre le procès du vice président, Teodorin Obiang.

Le règne de Téodoro Obiang se poursuit

Le Président Obiang N’guéma sera une nouvelle fois candidat aux élections de 2022. On se rappelle encore du score écrasant à la dernière présidentielle dans le pays. Pour rappel, le Président Obiang avait été réélu en 2016 avec un score de 93,7% des voix.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    A l’époque pré-coloniale, si on les considère dans les limites de ce qu’ils savaient et de celles (les limites) de leurs époques; a t-on des exemples d’excès semblables à ceux de nos jours et d’hier (Ouganda, Centre Afrique…) en Afrique ?

    Je pense que non. Pour une raison simple: Un incapable, un c.o.n., un dirigeant qui n’aurait pensé qu’à voler son peuple aurait été détruit sans pitié. Par ceux là même de sa classe, trop attentifs à ne pas être eux-même emportés par un soulèvement populaire.
    Les dirigeants des sociétés étaient issus d’un processus politique propre à chacune des sociétés. Pas de décisions imposées de l’extérieur, proposées par des “stratèges” et autres experts, à des chargés des affaires africaines de pays “amis”.

    Comme remède, je ne vois par ailleurs qu’une vérité, qui s’impose de plus en plus, dans un monde qui se spécialise et dont les vitesses de changement augmentent la confusion.

    “Après le pain, l’éducation/instruction est le 1er besoin d’un peuple”
    DANTON

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Des anthropologues…ont essayé..depuis fort longtemps d’établir une hiérarchie entre les espèces..et parmis les especes entre elles memes..

    On a parlé du racisme..dés lors..qu’apres les bono bono..et le grands singes…precédaient les negres que nous sommes

    Et pourtant certains faits..arrivent à me convaincre..que ce classement était biaisé…les grand singes…sont miuex que nous les négres..

    Tenez et voyez avec..moi…les faits..

    1..l’angola..a été le lieux ou des millions d’hommes et de femmes de tout l’afrique,des cubains..ont laissé leur vie..pour que ce pays soit indépendant.

    Des années apres…la fille de édouard dos santos..est la femme la plus riche d’afrique..

    2..le gabon..depuis 1967…est une propriété privée…et le train de vie de pascaline bongo..et son clan…n’a rien à avoir la vie…de ce peuple..d’à peine..1 brique

    3..la guinée équatoriale…est un cas particulier..ou le fils s’achete des voitures des montres,des appartements en europe….avec une sommes…qui peut enrailler…à jamais dans ce pays

    4..la fille de denis sassou nguesso,son gendre et ses neuveux..est un veritable scandale…quand on sait…que des milliers de congolais sont morts..comme des mouches..dans la guerre qui opposait bernard coléla ,sassou,et lissouba

    Qui se rappelle de tous ces morts..

    5..deby..s’est assis..sur le pétrole..tchadien…

    Mais combien de tchadiens ont perdu la vie…pour qu’il soit au pouvoir

    6..paul biya..n’a jamais pris le cameroun comme une république..et pour cause..?

    Jacon zuma,yaya jamez et mugabé..ne sont ils pas une honte pour la conscience..négre…?

    Je suis un fan..des films animaliers..mais je ne jamais vu..de tels comportements

  • Avatar commentaire
    Comic_strip 2 mois

    C’est à des clowns comme ça que certains veulent confier une banque centrale.

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon…

    Bande de niais.

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Voir le visage..de ce monsieur,celui de son fils…

    Voir le visage..de mugabé,de jacob zuma

    Voir le visage de deby biya,sassou,kabila..bongo et ping

    Voir le visage surtout de robert bourgi….

    Dis je..tout celà résume..une réalité..que peu d’africains…comprennent..

    J’ai entendu,j’ai lu…et écouté..tous les soi disants panafricanistes,les afro optimistes..et ceux convaincus…que l’afrique..a tout inventé..et que la civilisation egyptienne…est un chef d’ouevre de nous les négres..

    Ils vont jusqu’à dire..que nous avons l’expertise,…et que mentalement nous sommes mures…pour gérer une monnaie…dite africaine..

    Comme si..les idiologies,les postures…nourrissaient leur monde..

    Ne leur parle..pas de milliers de jeunes africains..les bras valides…qui défient la nature…pour l’europe….non et non…ce qui les interesse..c’est la monnaie..comme si la monnaie..veut dire argent..

    Je persiste..à dire…monnaie…ne veut pas dire argent…donc bonheur..

    Je me vois..de dire..quand meme chapeau…au peuple beninois…qui au delà..des contingences…a pu mettre des institu…qui marchent..et qui fait de notre pays…une nation mure

    On a encore des efforts à faire….et la démocratie…comporte des failles….bien exploitées..par les plus malins

  • Avatar commentaire
    Monpays 2 mois

    Pendant que son arrière fils dirige une grande nation comme la France. Ces dirigeants africains n’ont pas honte ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Et aux présidentielles, il sera réélu avec un score avoisinant les 95 % ; le ridicule ne va pas les tuer en Guinée équatoriale.