20è édition du Carnapo: Porto-Novo confirme sa grande diversité culturelle

20è édition du Carnapo: Porto-Novo confirme sa grande diversité culturelle

A la place Toffa 1er, lieu plein de symbole où s’est déroulée samedi dernier la 20è édition du Carnaval international de Porto-Novo (Carnapo), le public a découvert, outre les rythmes et danses de Porto-Novo et de ses environs, les richesses culturelles de toutes les régions du Bénin.

Porto-Novo – Bénin : Le maire Zossou écouté par la Brigade économique et financière

La ville de Porto-Novo a accueilli le samedi 29 juillet 2017 un géant carnaval qui confirme la grande diversité culturelle de la ville aux trois noms. C’est dans le cadre de la 20è édition du Carnaval international de Porto-Novo (Carnapo), une initiative de l’Association pour la défense des valeurs traditionnelles (Advat) présidée par l’ancien maire de Porto-Novo, Bernard Dossou.

Il y avait les masques Guèlèdè, les Egungun, les Zangbéto de Tè-Agbanlin, les femmes amazones d’Abomey, les femmes kpanouhoun de Porto-Novo, les danses Tibenti de Boukoumbé, Batammatama de Natitingou,  Tèkè du Borgou, Zinlin, Akonhoun, Massè Gohoun d’Abomey et tchinkoumè de Savalou. Mais aussi la prestation du groupe de Djrolo Françoise dite Sèna d’Abomey mais demeurant à Porto-Novo, des groupes des chrétiens catholiques, des écoles coraniques, les Adjogans de la Cour royale de Porto-Novo, sans oublier les caletas et les adeptes du vodoun.

Cette manifestation culturelle grand public a permis aux groupes culturels invités de démontrer tout leur talent. Prenant la parole au lancement du carnaval, le promoteur Bernard Dossou a rappelé les objectifs de cet évènement avant de remonter sur le volet développement de Porto-Novo. Ainsi, a-t-il déploré la dégradation avancée des voies de communication dans la ville.

Après avoir rappelé les conclusions du séminaire international des spécialistes de l’urbanisme qui ont préconisé l’ouverture des voies Missérété-Akassato, Houinta-Aholouyèmè-Akpakpa-Ciné Concorde, Porto-Novo, Pobè, Kétou, Savè, le promoteur du Carnapo demandera aux gouvernants d’inscrire dans leur programme de développement, la recherche des investissements relatifs à ces projets. Il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui l’ont soutenu pour la réussite du carnaval, notamment le président d’honneur Tchacha Rogobert, Irené Gouchola Dossou, Vidéhouénou David, Padonou Djidjoho, sans oublier la 1ère adjointe au maire de Porto-Novo et les têtes couronnées de la ville

Commentaires

Commentaires du site 0