Bénin : L’He Sado veut séparer les enterrements des cérémonies festives

Bénin : L’He Sado veut séparer les enterrements des cérémonies festives

Bénin: Un projet de loi pour encadrer les cérémonies (consommation d’alcool, réjouissances …)

La proposition de loi sur les cérémonies d’enterrement onéreuses au Bénin, introduite au parlement par le député Nazaire Sado, suscite déjà moult polémiques aussi bien dans le rang des politiques qu’au sein de la population.

Dans la proposition de loi du député Sado Nazaire, il est bien indiqué de séparer les cérémonies d’enterrement de celles festives. Dans son argumentation, le député précise qu’autrefois, lorsque quelqu’un décède, l’enterrement est fait dans les trois (03) jours qui suivent maximum.

Ce n’est qu’après que la date des cérémonies festives est fixée. Il précise que les cérémonies se déroulaient souvent en saison sèche contrairement à ce qui se passe aujourd’hui. Alors que de nos jours, ces cérémonies festives sont organisées même en pleine saison pluvieuse et on fait souvent appel à la météo locale.

Ainsi, l’honorable Nazaire Sado propose dans sa loi de séparer les enterrements des cérémonies festives en ce sens que l’enterrement doit avoir lieu

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 jours

    Vouloir laisser de nos jours le délais de l’enterrement des Corps et les festivités en ce domaine exclusivement aux soins des familles ne répond plus à ce qui doit être la norme de nos jours.

    Surtout que le traitement des dépouilles mortelles et leurs conservations posent de graves problèmes touchant à la santé et au bien être du public en général.

    Prononcer une interdiction catégorique accompagnée des mesures coercitives en la matière n’est pas la solution appropriée.

    L’Etat pourra toute fois décreter qu’après un décès, le constat et le certificat par un medecin légiste et l’enterrement doivent suivre avant le prochain couché du soleil.

    Si festivité doit y avoir, la permission par l’autorité pour la divulgation des sonorisations et les atroupements ne doivent plus dépasser au plus 48 heures.

    Il faudra faire en sorte que ce nouveau comportement et ces nouvelles pratiques rentrent allègrement dans nos moeurs pour remplacer la tradition ancestrale.

    C’est scandaleux et c’est irrationnel que l’on ne trouve pas des moyens pour envoyer les enfants à l’école mais que l’on puisse s’endêtter pour des funerailles sans fin.

    Toutes les morgues privées doivent être régulièrement détruites.

    Ceux qui sont morts sont morts, nous ne devons plus en faire un culte.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 4 jours

      Mr NAPOLEON 1, est ce que vous vous relisez???

      L’Etat a quel pouvoir pour changer les cultes et les coutumes de nos communautés en matière de funérailles???

      Savez vous qu’aucune loi n’est possible si elle n’est conforme à la constitution du Bénin???
      Savez vous que la liberté des cultes est consacrée par notre constitution, et que les funérailles dans nos communautés forment l’essence des rites et coutumes en Afrique et plus particulièrement au Bénin????

      La relation entre les vivant et les ancêtres sont le fondement de nos cultures; toucher à ces rites, c’est chercher à détruire la culture de nos peuples.
      Mais connaissance le bénin, je ne vois pas quelle loi, quel député ou autorité peut remettre en cause des pratiques ancestrales millénaires.

      Nos députés, ont pour principale mission, le contrôle de l’action du gouvernement, arrivent ils à satisfaire le peuple sur ce point???

      De grâces laissez les funérailles, ce n’est pas ce qui nous tue le plus au Bénin ça!!!
      La corruption et la mauvaise gestion de nos ressources font plus de mal à l’économie que les cérémonies, aussi grandioses soient elles.

      • Avatar commentaire
        po 3 jours

        Cher ami c’est votre réponse qui constitue un frein au développement. Arrêtez de nous parler de coutume. Les autres pays n’en avaient pas vous croyez. Pensez vous qu’on peut se développer sans finir avec les pratiques ancestrales qui nous freinent. Le développement nécessite des choix forts.

        • Avatar commentaire
          Adanmado 3 jours

          Je suis d’accord avec toi

        • Avatar commentaire
          sonagnon 1 jour

          Savez vous combien de coutume il y a en Chine, et pourtant la Chine se développe au point même de dépasser beaucoup de pays Européens???

          On peut se développer toute en gardant sa culture.

          Il est vrai qu’on peut corriger les excès, mais demander à les abolir, moi je suis absolument contre, et heureusement que la constitution de notre pays est là pour servir de frein à ceux qui n’ont plus rien d’africain, et pensent que c’est en copiant la culture des autres qu’on avance.

  • Avatar commentaire
    aziz 5 jours

    C’est quand meme pas un sado masochiste…indécrotable

    Le député est dans son role…celui de poser..des vraies questions de société..

    Dans un pays normal..ce sont des philosophes,des penseurs,des sociologues et anthropologues…qui doivent en débattre

    Si non…tout le monde..sait..que derriere..ce culte des morts..se cachent en réalité..de la cu pi dité,et d’autres tares de notre société

    Ramasser..au tant de blé..qu’on peut..

    Au sénégal..le peuple le plus cupide…que la terre a engendré…ce sont les gamou,les thian,les magal..et ce pays aux mille khalif….celà se passe…365 j/365

    Parce que..les marabouts (disons des escrocs)..vivent de l’ignorance..de leur talibé..et du clientélisme des hommes politiques

    La bas…c’est un busness..qui marche bien…sans investissement et sans impots

    La vie n’est elle pas belle..!!…..

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 jours

    Un représentant du peuple qui n’a pour idée comme contribution au parlement pour le développement de son pays où sur les questions de société que de proposer la suppression de ce qui est une culture dans notre pays.
    Parce qu’on demande à Sado de l’argent pour l’organisation de funérailles dans mon pays ???
    Mais; j’hallucine. De quoi il se mêle ?????
    Un pauvre type qui vit sur le dos du trésor public et qui se moque de son monde .

  • Avatar commentaire
    alfred. 5 jours

    Vraiment merci mon honorable Sado. Vivement que cette proposition de loi passe. Que ceux qui parlent de tradition commencent par aller á l’école des musulmans qui enterrent leur parent défunt le même jour. Sont ils pas au bénin ceux lá? En tout cas cette loi est la bienvenue pour finr avec les cérémonies ruineuses.

  • Avatar commentaire
    sdk 5 jours

    sado tu es vraiment malade

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 5 jours

    Je déplore la perte de temps sur des sujets aussi élémentaires et contre productifs. Les Béninois ont d’autres chats à fouetter que s’attarder sur des propositions de lois fantaisistes.

  • Avatar commentaire
    La Foudre 5 jours

    C’est une loi pour se protéger contre sa propre famille et ses électeurs qui sollicitent son aide à chaque décès…une sorte de répit entre les dépenses de la mise en bière et la mise à la bière. …radin de sado !!!!

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 5 jours

      Ouais! Mais ce faisant, il court le risque de se mettre à dos ces mêmes electeurs et après ce sera plus de mandat et bye bye les émoluments parlementaires.
      Pas trop fûté hein le Sado…

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 jours

    De quoi se mêle-t-il ce Sado ? Il ne peut pas trouver mieux pour remplir son mandat ?
    Merde !

  • Avatar commentaire
    aziz 5 jours

    On ne veut plus de paeins..des adeptes des cultes des morts et des esprits dans ce pays le benin..

    Toutes ces pratiques retrogrades..n’ont plus droit de cité..ici

    Ceux qui ne sont pas d’accord…n’ont qu’à chercher…un autre pays…un point c’est tout

  • Avatar commentaire
    aziz 5 jours

    De toute façon…quelqu’un qui n’enterre pas son mort le meme jours…doit etre frappé..c’est un rebel

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 5 jours

    Qui est il pour m’obliger à enterrer en 3 jours une semaine ou un mois mon défunt ???
    Il connait la tradition de chaque famille au Bénin?

    Quelqu’un peut occuper ce député sur une question plus sérieuse pour qu’il nous colle la paix, avec une réglementation des funérailles qui relève chez nous du ressort exclusif de la famille ????