Séminaire parlementaire sur le tabac et les hépatites B et C au Bénin : Des chiffres alarmants

Séminaire parlementaire sur le tabac et les hépatites B et C au Bénin : Des chiffres alarmants

L’Assemblée nationale a organisé par le biais de la commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales et en collaboration avec le ministère de la santé, le séminaire d’appropriation de la proposition de loi sur les Hépatites B et C et du projet de loi sur le tabac.

Convention Medicrime au Bénin : L’He Prudencio plaide pour sa vulgarisation

C’était les 28 et 29 juillet derniers, à l’Hôtel Millénium Popo Beach d’Agoué. C’est le premier vice-président représentant le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Eric Houndété, auteur de la proposition de loi portant prévention, prise en charge et contrôle des hépatites B et C en République du Bénin, qui a lancé les travaux.

Cette proposition de loi, a-t-il rappelé, vise à impliquer véritablement et davantage l’Etat béninois dans la protection de la santé des populations, et a pour but, de réduire l’incidence des hépatites B et C, afin de diminuer la morbidité et la mortalité attribuables à ces maladies, et d’améliorer la qualité de vie des malades. La présidente de la commission de l’éducation, Claudine Afiavi Prudencio, a présenté aux participants des chiffres alarmant qui fondent l’action parlementaire.

Selon elle, les hépatites B et C chaque année dans le monde, sont responsables du décès d’au moins un million et demi de personnes. « L’Afrique, zone de haute endémie, paie un lourd tribut, avec plus de 150 millions de porteurs chroniques et plus de 600.000 décès par an. Ces hépatites sont responsables de 80% des cancers du foie dans le monde… Au Bénin, les prévalences estimées à l’issue de l’enquête nationale de 2013, sont de 9,9% pour l’hépatite B et 4,12% pour l’hépatite C, soit une prévalence totale de plus de 14% pour les deux maladies, ce qui correspond à environ 1.400.000 personnes touchées pour une population de 10 millions d’habitants… », a-t-elle ajouté.

Les travaux se sont poursuivis le samedi dernier assortis, de plusieurs recommandations.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jean 3 semaines

    Voilà des sujets qui doivent nous interpeller le plus au lieu de passer tout le temps à parler de politique par ici.
    C`est cureiux que cet article n´ait reçu aucun commentaire depuis plus de 24h qu´il a été mis en ligne.
    Preuve que seule la politique intéresse la jeunesse béninoise.