Insécurité au Bénin : les villes d’Abomey-Calavi et de Bassila attaquées par les malfrats le weekend dernier

Insécurité au Bénin : les villes d’Abomey-Calavi et de Bassila attaquées par les malfrats le weekend dernier

Après quelques mois de repos, les malfrats reprennent du service dans les différentes villes du Bénin. Ce weekend, ce sont les villes d’Abomey-Calavi et de Bassila qui ont retenu leur attention.

Braquage dans l’Atacora : les malfrats arrachent plusieurs millions à un opérateur économique

A Abomey-Calavi, il s’agissait de deux militaires démobilisés, travestis en inspecteurs de police, qui ont essayé d’emporter le samedi dernier,  la machine à sous d’un hôtel de la place,  au motif que le promoteur n’était pas dans les normes.

Convaincu d’être sur le droit chemin  le patron de l’hôtel a contacté les supérieurs hiérarchiques des hommes en treillis. C’est ainsi que les faux policiers ont été appréhendés. Ils devront répondre de leur acte ce jour devant le procureur de la république.

Pour mémoire, ces malfrats s’étaient déjà rendus coupables de braquages et de cambriolages dans la même ville. Restons à Abomey-Calavi plus précisément dans la localité d’Adjagbo  où d’autres malfrats se sont illustrés vendredi dernier, en dépossédant une dame de sa moto après l’avoir charcuté.

Dans la commune de Bassila également les bandits ont fait parler d’eux dans la même journée. Ils s’en sont pris à un véhicule transportant des passagers à Doguê, une localité de Bassila. Un  passager a été tué par les hors-la loi et plusieurs autres ont été blessés.

Commentaires

Commentaires du site 0