Bénin: Loth Houénou condamne la “répression des hommes politiques” sous le régime Talon

Bénin: Loth Houénou condamne la “répression des hommes politiques” sous le régime Talon

Le président du Parti des Valeurs Républicaines(PVR) était face à la presse le weekend dernier. Loth Houénou s’est exprimé sur plusieurs sujets brûlants de l’actualité béninoise comme la révocation du maire de Cotonou Léhady Soglo, les poursuites judiciaires annoncées contre les anciens dirigeants du FNM.

Bénin: Daniel Edah affirme son opposition à Talon

Selon Loth Houénou, on observe de plus en plus une répression des hommes politiques sous régime Talon. La succession de faits ayant conduit à la révocation du maire Léhady Soglo est à l’en croire une orchestration punitive du pouvoir contre ce dernier.

Il annonce par ailleurs d’autres chasses  « aux opposants politiques » dans les jours à venir en se référant au dernier conseil des ministres qui envisage des poursuites judiciaires contre les anciens dirigeants du FNM à l’instar du ministre Komi Koutché. L’autre sujet abordé par le président du (PVR), c’est la place qu’occupe Olivier Boko dans l’appareil étatique.

« On retrouve Olivier Boko lors des voyages officiels du chef de l’état, au conseil des ministres sans qu’on ne sache véritablement son rôle auprès de Patrice Talon » s’interroge Loth Houénou.

L’opposant politique exige qu’Olivier Boko soit affublé d’un titre ou retiré tout simplement de l’appareil d’Etat, parce que l’homme « ferait peur à tous les ministres du gouvernement » croit savoir Loth Houénou.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    charles lebon BOKO 2 mois

    ce sont les magouilleurs qui parlent comme cela. s’il travaille avant que gagner sa vie il ne parlera pas. De plus s’il a été victime de la corruption il applaudira le gouvernement. moi je veux qu’on me sollicite pour contribuer à ses répressions pour que le pays puisse avancer. les personnes dont ils s’agit ont travaillées oû et ils sont devenues milliardaires alors les dignes personnes meurt s à cause du minimum

  • Avatar commentaire
    Bossouko 2 mois

    Mr FRANCK M MAKON il me semble que vous avez un problème particulier avec le PR Talon. Comment comprendre un soutiens de taille comme vous parle ainsi contre Talon. Soyez responsable! en faites c’est nous qui ne l’avait pas soutenu qui pouvait agir ainsi. Le bon sens veut que vous assumer votre responsabilité. Je vois que vous êtes l’un des disciple de CANDIDE.

    • Avatar commentaire
      Malcomx 2 mois

      Il est l’un des gens sans conviction de ce pays qui suivent le vent de leurs interets personnels. Talon est dans la droit ligne de ce qu’il avait propose en campagne electorale et qui a valu leur soutien.

      • Avatar commentaire
        Amaury 2 mois

        @Malcomx,

        ”Talon est dans la droit ligne de ce qu’il avait proposé en campagne electorale et qui a valu leur soutien”. Ah bon ?

        Vous pouvez élaborer un peu svp ?

        Personnellement je n’aurai pas voté pour lui s’il avait dit que sa révision de la constitution serait pour lui donner plus de pouvoir. N’a-t-il pas dit que la constitution actuelle donnait trop de pouvoir au Président ? Qu’a-t-il fait dans le projet ?

        S’il avait dit qu’il allait utiliser la barbarie pour rendre Cotonou belle, très peu aurait voté pour lui ? N’est-ce pas ?

        Si les dames d’adjégounlê savait qu’il allait les faire dégager avec brutalité et sans aucune solution de rechange, elles n’auraient sans doute jamais voté pour lui.

        Enfin, si SOGLO Père savait qu’il allait s’attaquer à son enfant chéri en utilisant un bulldog ou encore si AJAVON savait qu’il serait sa première victime, sans doute que ces deux messieurs ne l’auraient jamais soutenu. Non ?

        J’attends votre argumentaire qui montre qu’il fait exactement ce qu’il a dit qu’il va faire.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 2 mois

    Voilà un autre aspirant pensionnaire de Jacquot qu’on laisse à tort polluer l’espace public. A l’allure où vont les choses, nous aurons plus besoin de psychiatres que de flics dans peu de temps. PVR djan.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 2 mois

    commentaire supprimé

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    commentaire supprimé