Mairie de Porto-Novo: Et si le maire Emmanuel Zossou démissionnait de lui-même

Mairie de Porto-Novo: Et si le maire Emmanuel Zossou démissionnait de lui-même

Bénin: Réception définitive d’ouvrages d’assainissement à Porto-Novo

La ville de Porto-Novo est depuis quelques semaines sous les feux de la rampe. La gestion de son maire a révélé plusieurs lacunes. C’est tantôt une malversation financière de plus de 250 millions de nos francs, tantôt le compte administratif rejeté par le préfet. Tout ceci est de trop pour un maire qui aspire à durer à son poste. Et lorsqu’on sait qu’il provient d’un parti où le président n’a pas grand-chose à se reprocher en 27 ans de carrière politique, la démission apparaît comme la seule voie de sagesse.

On ne peut pas se cacher trop longtemps derrière son petit doigt… Le maire de Porto-Novo Emmanuel Zossou, l’apprend à ses dépens. Lorsque les premières rumeurs sur les cas de mauvaise gestion à la mairie ont commencé à essaimer les réseaux sociaux, quelques griots du Parti du renouveau démocratique (Prd) -son parti-, se sont précipités pour le défendre, affirmant que rien ne se passe à la mairie de Porto Novo. Certains parmi eux ont poussé leur zèle à l’extrême, en injuriant ceux qui, selon eux, sont au service des « ennemis » et de l’intoxication. Lorsque le maire a été convoqué à la Brigade économique et financière (Bef), présenté au procureur puis contraint de payer 20 millions de caution pour être libre, les mêmes zélateurs ont vite fait de le dédouaner, accusant encore le même receveur percepteur. Et lorsque le compte administratif 2016 de la mairie a été rejeté, ces mêmes personnes ont crié à l’acharnement politique. Le préfet aurait-été manipulé pour rendre cette décision. Il serait au service de leaders politiques qui veulent déstabiliser le parti à travers sa personne. Mais comme les arguments fallacieux ne durent pas, le maire de Sèmè-Kpodji, lui aussi Prd comme Emmanuel Zossou, a vu son compte administratif accepté par le même préfet qui serait aussi du même parti. Comme on peut le voir, les défenseurs du maire manquent d’arguments. Ceci dit, avec ce chapelet de malversations, il est de plus en plus difficile pour les griots de faire croire que le maire est innocent.

La voie de sagesse

Il est donc de plus en plus évident que le maire Emmanuel Zossou

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 23
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 semaines

    Une poule n’y retrouverait pas ses poussins.

  • Avatar commentaire
    Souradjou 3 semaines

    Il vaut mieux répondre calmement face à l’agitation. “La vague bleue” comme le dit Pablo dans son commentaire, se comporte comme
    des “apprentis politiciens” et s’agitent sur du vent, sur de la désinformation. Quand on veut destituer quelqu’un, il vaut mieux
    avoir des dossiers Bétons, or les commanditaires n’ont que des dossiers vides.

    Sur les 5 dossiers agités par les acharnés, 4 sont
    de la pure désinformation, du pur mensonge. Le seul dossier qui a un fonds c’est celui des détournements à la
    recette-perception (rattachée à l’état et non à la mairie) où des sociétés fictives qui avaient servi dans d’autres vies avec

    Voici le vrai fonds des dossiers en question et jugez par vous-même.

    1-Polémiques autour de 300 millions Fcfa

    C’est dans le cadre du Pugemu que la mairie de Porto-Novo est appelée à contribuer à hauteur de 5% du financement global,
    évalué à environ 402 millions Fcfa, pour bénéficier d’un financement de 8 milliards Fcfa. « Ne pouvant payer ce montant
    sur fonds propre, le maire a sollicité le ministère de la décentralisation, afin de payer la contrepartie de la mairie sur
    le Fonds Fadec non-affecté », dira le 2è adjoint au maire. Cette autorisation a été donnée par
    lettre N° 1686/Mdgl/Dc/Sgm/Sp-Conafil/Sd.
    Même le quitus du conseil municipal a été reçu lors d’une session extraordinaire, tenue le 09 décembre 2016.
    Selon le conférencier, ce financement de la Banque Mondiale a permis de réaliser de grands ouvrages d’assainissement dans la ville.

    2-Des clarifications à propos du compte administratif

    Evoquant le dossier compte administratif, Dr François Ahlonsou dira que ce n’est pas la première fois que le compte administratif
    de la mairie de Porto-Novo est allé à la recette sans être accompagné du compte de gestion. Il donnera l’exemple de 2015 où la
    tutelle a prononcé simplement le report de l’examen du compte administratif.

    3-Organisation du Fip et dossier Asg

    Quant aux polémiques sur l’organisation du Fip, le 2e adjoint au maire précise que, contrairement aux années précédentes, c’est
    seulement en 2016 que le conseil municipal a donné son approbation par rapport à un appui de 70 millions Fcfa, pour la réussite
    de ce festival. Malheureusement dira t-il, le seul conseiller de l’Un au sein du conseil municipal a saisi le préfet, faisant état
    d’irrégularités dans la gestion financière du festival.
    Faux ! Rétorque le conférencier qui donne des précisions. Puisque selon ses propos, le conseiller en question a une mauvaise
    compréhension des notions de budget, car il aurait parlé de « modification de budget sans autorisation du conseil ».
    Or, explique le conférencier, « aucun budget n’a été autorisé par le conseil. C’est plutôt le conseil qui a autorisé le maire
    à approuver le budget du festival ».

    4-Quant au dossier Cs de Zèbou, dans le 2e arrondissement de la ville, Dr François Ahlonsou dira que la Fondation Asg aurait initié
    la réfection et la construction de ce Cs de Zèbou, sans saisir officiellement les autorités municipales. Les explications sur les
    différents contours de ce dossier ont permis aux hommes des médias de voir clair dans ce dossier. Enfin, pour le 2e adjoint au
    maire de Porto-Novo, c’est un dossier purement politique, soulevé par des adversaires en panne d’inspiration, qui pensent
    déstabiliser le Prd à travers une campagne précoce dans la ville de Porto-Novo. « J’invite chacun à savoir raison garder, et en
    appelle à toutes les filles et fils de Porto-Novo, pour qu’ensemble nous puissions concentrer nos énergies aux vraies aspirations
    de nos populations », a-t-il conclut. (Lire les diverses correspondances associées dans le pdf du jour).
    Faut-il signaler que des clarifications et précisions ont été également apportées par le directeur des affaires administratives
    financières et économiques, et le Sg de la mairie au cours du point de presse

  • Avatar commentaire
    Obaléndé 4 semaines

    Comment en au moins de deux ans , on peut détourner plus de 200millions,il y a effectivement la main toujours sale de Houngbedji ds cette affaire
    Zossou n’est que le garçon de course de Adrien
    Ce Houngbedji en question, citez moi ses réalisations pour la ville de Porto- Novo ???au fait il est natif de quel quartier de Porto
    Ce sont des personnes qui méritent d’ être fusillés sur la place publique à lokossa ou fiêcomê
    Tous des voleurs sans exception

    Encore une autre connerie inacceptable : la rotation de la mairie tournante entre yoruba et goun
    Un fils de Ibo de ou de haussa né à Porto ne pourra jamais être maire: arrêtons un peu cette foutaise
    La corruption est en pleine mutation génétique au benin
    Il faudra beaucoup travailler sur trois générations avant que cela ne cesse
    Tant que l’impunité existera et que les politiques ne serviront pas d’ exemples, on peut toujours rêver
    Tous des voleurs

    • Avatar commentaire
      Souradjou 3 semaines

      Houngbédji n’a pas besoin de l’argent de la mairie sinon il serait resté maire en 2003… Donc vous faites des procès sans fondements

    • Avatar commentaire
      Dine 3 semaines

      Obaléndé,
      Savez-vous au moins que le retard de développement de Porto-Novo surtout du à d’autres porto-noviens qui sont dans les ministères à cotonou et qui font du dark-lobbying en bloquant les dossiers de financement de porto-novo ?
      Juste parce qu’ils sont de l’Ouémé mais pas du PRD et qu’ils ne veulent pas que quelque chose de positif soit mis à l’actif des divers maires PRD, et donc à l’actif du PRD. ça c’est beaucoup plus dangereux que tout…. Réflechissez bien à cet aspect aussi au lieu de dire des contre vérités sur un pauvre monsieur dont tout le monde connait le train de vie et la modestie.

      • Avatar commentaire
        iBRAHIMA 2 semaines

        Dine,
        Trés peu de gens te croiront et à juste titre.Le PRD n’a pas de cadres, on ‘y retrouve pour l’essentiel que des hommes d’affaires qui n’ont fait que les affaires.Et même si par hasard on devait s’attarder sur ce que tu reprocherais à certains porto-noviens,qu’a donc pu faire le prd concrètement depuis 15 ans à la mairie de porto-novo? Quelles sont les actions phares mis à part le diviser pour règner instauré par houngbédji autour des différents maires qui se sont succédés?

  • Avatar commentaire
    Pablo 4 semaines

    Détrompez-vous il ne démissionnera point. Il ne démissionnera guère. Il est sous la coupe réglée de HOUNGBEDJI qui joue son assurance morale à travers lui. Ces gens là ne méritent plus notre confiance et nous devons les mettre en déroute aux prochaines élections quelles qu’elles soient. Affûtons bien les armes pour cet ultime combat. On est fatigué avec cette gestion calamiteuse et handicapante du PRD depuis 25 ans à porto- novo. ça suffit balayons -les maintenant. Avançons avec la vague bleue c’est mieux!

    • Avatar commentaire

      Monsieur Pablo, pourquoi la population ne manifeste pas son mécontentement? Une marche pour réclamer la transparence dans la gestion de la mairie?

      • Avatar commentaire
        Pablo 4 semaines

        Bien cher Ricardo,la population ne comprend rien à ce qui se passe à la mairie et ceci pause le problème de la participation citoyenne. les élus n’ont pas intérêt a associer la population. Il n’y aura pas de marche populaire pour réclamer la démission du maire.Rendez-vous aux prochaines élections

        • Avatar commentaire

          Merci Pablo. Élire des mecs qui viennent pour se servir au lieu de servir la ville.Lui Zossou, un monsieur sans ambition pour la ville.

          • Avatar commentaire
            Souradjou 3 semaines

            Lool Ricardo, allez voir les statistiques des projets de la ville ces deux dernières années, la ville bouge plus qu’elle ne l’a été lors des dernières années

    • Avatar commentaire
      Souradjou 3 semaines

      Pablo vient de confirmer que c’est ajavon qui est derrière cette campagne de désinformation massive. Merci donc au demi-lettré Ajavon. Si on lui laisse la ville aux prochaines élections, on risque de retarder encore de 30 ans le développement de la ville.

  • Avatar commentaire
    Gaston 4 semaines

    Je ris seulement…….Porto-Novo ne mérite pas ce sort.Est-ce donc un yougoslave qui viendra développer Porto-Novo? CETTE INCURIE QUE VIT LA VILLE EST BEL ET BIEN LE FAIT DE CES NAINS DU PRD entre les mains des quelles la ville est abandonnée depuis 25 ans. Ceux qui ont fait du prd leur religion en ont pleinement et honteusement pour leur compte. Même les lampadaires sont détournées par ce retraité de maire qui pense qu’il y a à rattraper à manger et à boire à la mairie. HOUNGBEDJI osera-t-il encore venir nous enfariner maintenant que nous avons tous vu et compris qu’en 25 ans il ne nous a proposé que des fi lous aux mains sales? Le PRD fait honteusement et sa manière le développement de porto-novo. Il nous appartient désormais de lui barrer la route lors des prochaines élections. Porto- novo fait pitié

    • Avatar commentaire

      Merci Gaston, Houngbedji n’a placé que ses garçons de courses à la tête de la ville.

    • Avatar commentaire
      Souradjou 3 semaines

      Houngbédji se représentera bel et bien devant vous, avec le maire pour vous désintoxiquer d’abord avant tout, preuves à l’appuie ! Et vous verrez que la majorité des porto-noviens ne vous suivront pas car vous partez sur de mauvaises bases, sur la calomnie et le mensonge contre le maire zossou.

    • Avatar commentaire
      Souradjou 3 semaines

      Gaston,
      Que de la haine et de l’aigreur de votre part et de la part de Ricardo.
      Si porto-novo est dans cet état depuis 25 ans, c’est pas à cause du PRD et de son président, c’est plutôt à cause des gouvernements successifs.
      certains ont même volé la victoire de ce même Houngbédji dans ce pays et vous êtes restés silencieux. D’autres pourtant porto-noviens, ont bloqué ou déourné vers d’autres villes, les projets destinés à Porto-Novo.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    Pas nombreux ce qui connaissent le mot ” démission ” au benin
    Et dire que ce monsieur est du PRD de houngbedji , quelle morale , quelle leçon voudra-t-il donner !
    Dégoûtant

    • Avatar commentaire
      Souradjou 3 semaines

      OLLA OUMAR, “Dégoutant” ou pas, la vérité est là, elle éclatera. Vous ne voulez pas du tout faire preuve de discernement on dirait ? Sur 5 dossiers que les gens d’ajavon ont monté, un seul a un fonds de vérité, et en plus ce n’est pas de la responsabilité du Maire donc tous vos 5 dossiers sont à l’eau.

  • Avatar commentaire

    La gestion calamiteuse de ce monsieur nous donne raison. Cette affaire de rotation goun-yoruba imposée par Hagbè pour diriger la ville à montrer ses limites.
    Un monsieur retraité sans ambition pour sa ville si ce n’est que de gaspiller l’argent de citoyens de la ville.
    Les lecteurs PRD qui votent les yeux fermés pour la liste de leur parti aux municipales sans connaitre celui qui va la diriger sont les seuls responsables de ce que vit Porto-Novo

    • Avatar commentaire
      Alexandre 3 semaines

      Ricardo dit des non sens. Quel est le rapport entre la rotation goun-yoruba et les supposés malversations? Aucune. Un goun ou un yoruba, peut bien ou mal gérer. il faut juste voir les résultats c’est tout.

  • Avatar commentaire
    TÔFFÔ 4 semaines

    La démission du Maire serait en tout cas un véritable camouflet pour Le PRD et pour le gestionnaire n°1 du parti qui ne doit pas être blanc comme neige dans les obstacles que le pauvre ZOSSOU devrait gérer en parfait équilibriste. Lui qui est sorti de nulle part et posé tel un épouvantail à la tête d’une équipe hétéroclite et sans grande légitimité, quelle marge de manœuvre? Lui qui est venu remplacer un autre Maire, resté longtemps en disgrâce parce que voulant prendre son indépendance en matière de gestion, lui-même arbitrairement coopté pour descendre le sémillant et très brouillon DOBERT qui pendant longtemps a bien rêvé de revanche, où est la rationalité en matière de gouvernance des communes et de propositions des compétences à divers échelons et des solutions de développement d’une ville ?
    C’est à partir de maintenant qu’on découvrira le pot aux roses surtout que le chef des voleurs qui fricote de manière incestueuse avec l’exécutif et qui a mis la plupart des rédactions au chaud croit être à l’abri de toute critique.
    Attendons de voir.

    • Avatar commentaire
      Dine 3 semaines

      Tôffô, c’est la première fois que porto-novo a un maire bosseur et désintéressé financièrement.

      Or pas de chance c’est à ce moment là que votre commanditaire Ajavon trouve pour venir arracher la 19e circonscription, avec des arguments de mauvaise gestion montés de toutes pièces.

      Il a tiré à terre.