Projet « Tous au Fitheb »: Les chinois célèbrent l’indépendance béninoise

Projet « Tous au Fitheb »: Les chinois célèbrent l’indépendance béninoise

Venue au Bénin dans le cadre de la commémoration des 57 années d’indépendance du pays, ‘’La troupe chinoise de Ningxia’’ a présenté un grand spectacle pour exprimer sa joie au peuple béninois. C’était dans la soirée du jeudi 03 août 2017 à la salle bleue du Fitheb à Cotonou.

« Tous au Fitheb » : Douze spectacles pour le mois de mai

Avec sa représentation théâtrale sur les coutumes ethniques de Ningxia de ‘’Bénin-Chine 2017’’ intitulée « l’Ode chinoise à la joie », les artistes chinois ont mis la joie au cœur des spectateurs de la salle bleue du Fitheb, au soir du jeudi 03 août 2017 à Cotonou. Invitée au Bénin pour présenter des spectacles dans le cadre de la célébration de l’indépendance béninoise, cette troupe chinoise a fait un détour sur la scène du projet « Tous au Fitheb ».

Ils ont de ce fait présenté plus d’une dizaine de tableaux artistiques pour exprimer leur satisfaction vis-à-vis des 57 années d’indépendance du Bénin. En synergie, les artistes chinois ont transporté à travers leurs différentes prestations les spectateurs  dans la ville de Ningxia, afin de partager avec ces derniers les valeurs culturelles de leur ville de provenance. Plus de 60 minutes durant, les spectateurs de la salle bleue du Fitheb ont eu droit à des prestations de danse, d’acrobaties, de jonglage, de jeux d’équilibre, de souplesse, d’instruments traditionnels chinois et bien d’autres.

Le spectacle

Vêtus d’un ensemble de couleur rouge et jaune, 9 chorégraphes dont 3 hommes et 6 femmes ont assuré la première du spectacle en exécutant des pas de danse sur une chanson de festival. Equipée chacune d’un objet cylindrique, les jeunes filles en communion, avec les hommes, eux équipés d’une étoffe peinte en rouge et jaune, ont présenté plusieurs figures artistiques propres à la culture chinoise. Suite à cette danse d’ouverture, le public a assisté à une prestation acrobatique assurée par trois adolescentes. Cette prestation intitulée « Rotation de disque », met en scène des filles ayant une maîtrise parfaite de l’équilibre.

Les trois actrices ont manié avec perfection 6 bâtons fins sur lesquels sont suspendus chacun un disque tout reproduisant plusieurs figures. Le public agréablement surpris par l’habileté de ces jeunes filles n’a pas manqué de pousser des cris de joie et d’encouragement à leur égard. Après cette prestation excitante, l’instrumentiste Gao Ling est venue adoucir l’ardeur des spectateurs avec instrument traditionnel d’origine chinoise. Intitulé ‘’Erhu’’, cet instrument s’apparente au violent et produit un son plutôt particulier mais agréable à l’écoute.

Avec cette  musique ayant pour titre « chevaux au galop », la joueuse a servi de transition. Après elle, place a été faite à la chorégraphie « Retour au pays natal ». A travers cette dernière, les artistes ont fait découvrir plusieurs pas de danse de la ville de Ningxia. En plus de ces prestations, bien d’autres ont meublé ce grand spectacle représenté par les artistes chinois. Les membres de la troupe chinoise ont su transmettre une grande émotion, tout en instaurant une interactivité avec les spectateurs. Cette interactivité s’est le plus manifesté lorsque des chorégraphes sont descendus dans les gradins pour inciter les spectateurs à applaudir et à danser avec, eux créant ainsi une ambiance chaleureuse dans toute la salle de spectacle

Commentaires

Commentaires du site 0