Après les menaces, Pyongyang et Washington optent pour l’apaisement

Après les menaces, Pyongyang et Washington optent pour l’apaisement

Les observateurs craignaient une augmentation de la tension entre les USA et la Corée du nord. Mais il semblerait qu'après les joutes verbales, le temps de l'apaisement soit venu. 

Corée du nord : Donald Trump critique sans ménagement la Chine

Et pour cause, et Washington et Pyongyang ont décidé d’apaiser les tensions, même si les deux adversaires se tiennent prêts à toute éventualité. C’est d’abord le régime nord-coréen qui a fait le premier pas avec l’annonce de Kim Jong-Un qui suspendait les tirs vers l’île de Guam

Une décision surprise prise après des jours de menace qui ont suivi la déclaration jugée irresponsable de Donald Trump. Le président américain avait en effet affirmé que la colère et le feu s’abattraient sur la Corée du Nord si elle persistait dans son programme de développement de missile. Une déclaration qui avait ulcéré le jeune leader nord-coréen qui s’était engagé à tester ces missiles vers l’île américaine.

Les USA toujours ouverts au dialogue

Juste après la déclaration de suspension du tir faite par Kim Jong-UN ce mardi, le secrétaire d’état américain Rex Tillerson a également fait part de la volonté des USA d’aller vers le dialogue. Il sera également rejoint par Pékin et Moscou, qui ont tous les deux appelé également au dialogue. Signe des temps, le président américain Donald Trump n’a pas encore tweeté sur la question.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Alors Aziz , tu as vu ! Ton petit gros courbe l’échine devant les muscles de l’autre , aussi f.ou