Rentrée gouvernementale au Bénin : Les ministres reprennent avec diverses ambitions

Rentrée gouvernementale au Bénin : Les ministres reprennent avec diverses ambitions

C’est la fin des congés pour le gouvernement de la rupture. Après deux semaines de repos, les ministres ont repris du travail hier lundi 28 août 2017, avec plusieurs ambitions en vue. Ils se sont retrouvés au Palais de la marina dans le cadre du conseil interministériel.

Bénin : Aurélien Agbénonci prône une diplomatie autonome et réactive

Cette rentrée gouvernementale se fait au moment où des supputations persistantes font état de l’imminence d’un remaniement ministériel.

Lequel est attendu depuis la démission du ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Candide Azannaï. Projection ou réalité, les jours à venir nous le diront. En attendant, les membres du gouvernement ont repris sereinement du service. Quelques uns d’entre eux livrent leurs ambitions que nous publions ci-dessous.

Joseph Djogbénou, Ministre de la justice de la législation et des droits de l’homme

Nous avons repris dans une très bonne ambiance. Il y a des dossiers importants. Les ministres ne se sont éloignés de ces dossiers. Nous allons poursuivre avec les réformes. Le statut de la magistrature par exemple constitue l’une des réformes les  plus importantes. Et puis aussi la rentrée parlementaire avec l’étude de la loi des finances. Sur le terrain judiciaire, ce sont les vacances judiciaires. Avec la rentrée, il y aura la réponse de la justice aux grands enjeux de la lutte contre la corruption, et contre tout ce que l’Etat béninois a confié au chef de l’Etat de combattre et de nettoyer.

Aurelien Agbénonci, Ministre des affaires étrangères et de la coopération

Nous allons ouvrir l’année diplomatique et aller sur les chantiers importants de mobilisation, pour lesquels nous avons été instruits par le Chef de l’Etat. Nous allons proposer un certain nombre de mesures liées à la fonction des nouveaux ambassadeurs étrangers. Nous allons aussi assurer la présence de notre pays de manière efficace et très appropriée, bénéficier des ressources à la fois financières et techniques, pour accompagner l’action du gouvernement.

Didier Tonato, Ministre du cadre de vie et du développement durable

Nous avons repris avec beaucoup de dossiers et d’entrains. En réalité, le travail ne s’est jamais arrêté… Le projet « érosion côtière » est en chantier et évolue très bien. Nous avons déjà attaqué le premier segment prioritaire. Cotonou est en BTP. Avec la banque mondiale, nous avons fait le tour du dernier segment prioritaire qui est le segment Hilacondji-Grand Popo. Les choses s’annoncent très bien. Les études techniques évoluent et vont être bouclées avant la fin de l’année.

Marie odile Attanasso, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Nous sommes revenus très ragaillardis. Pleins d’énergie et très en forme pour relever le défi du développement du Bénin. L’enseignement supérieur a beaucoup de priorités. La sélection des bacheliers pour leur permettre de bénéficier des bourses et pour les différents concours d’entrée dans les écoles et instituts, entre-autres. Nous allons aussi équiper nos infrastructures en table et bancs neufs, pour le bonheur des étudiants

Commentaires

Commentaires du site 0