Retrait de l’agrément d’usine d’égrenage de Coton à AAIB : Les populations condamnent le régime Talon

Retrait de l’agrément d’usine d’égrenage de Coton à AAIB : Les populations condamnent le régime Talon

Usine d’égrenage : Comment le gouvernement a floué Africa Agro Industrie Sa

Dans une déclaration vendredi dernier à la maison des artisans de Djougou, les populations de la Donga et notamment celles de Djougou, ont exprimé leur mécontentement face aux actes du gouvernement du président Talon.

Pour elles, après les avoir privé du Centre universitaire d’agronomie, le gouvernement a récemment annulé l’autorisation d’agrément pour l’installation de l’usine d’égrenage de coton dans leur cité. Elles exigent une réparation imminente.

Les populations du département de la Donga, en particulier celle de la commune de Djougou, ne sont pas contentes du régime Talon.

« Quel tort avons-nous causé à la rupture pour qu’en moins d’un an et demi de gouvernance nous perdions deux grandes opportunités notamment le centre universitaire et l’usine dont il est question actuellement ? Quel crime la commune de Djougou a commis pour mériter le retrait de cette immense infrastructure industrielle qui réglerait une partie du problème de chômage des jeunes ?» se demandent-elles, dans une déclaration officielle qu’elles ont faite le vendredi 28 juillet 2017 à la maison des artisans de Djougou.

A l’occasion, elles ont exprimé de vive voix leur mécontentement suite notamment à l’annulation de l’autorisation de l’installation industrielle N°0510/Mica/Dc/ Sgm/Dgdi/Dfsi/ Sa, en date du 13 Avril 2017, précédée d’un récépissé de conformité N°398/Mica/Dgdi /Dpi/A-Zfi/Sca du 19 Décembre 2016, signés respectivement par le Ministre de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat Lazare Maurice Sèhoueto, et du Directeur Général du Développement Industriel M. Elie Santos. Cette autorisation donnait quitus à la société Africa Agro Industrie Bénin (AAIB) pour implantation dans l’arrondissement de Sérou à Djougou d’une usine d’égrenage de coton.

Ces populations mentionnent qu’elles étaient encore dans le deuil du retrait du Centre universitaire d’agronomie, quand la nouvelle du retrait de l’agrément leur est parvenue alors que les travaux étaient déjà à 38% d e taux d’exécution. Cette nouvelle est venue mettre un terme à la joie de toute une population qui voyait en la réalisation de cette usine la résolution d’une grande partie de ses problèmes. «Une usine d’une telle envergure pourra générer au moins 500 emplois pour la jeunesse qui n’attendait que cette opportunité pour cesser de mourir dans le désert et dans la méditerranée, à la recherche d’un mieux-être au Maghreb et en Europe. », ont-elles précisé dans leur déclaration.

La raison qui sous-tend une telle décision n’est pas valable selon ces populations. Elles rappellent que

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Cathie 2 semaines

    Des “voleurs” et des “bandits” au pouvoir au Bénin. Pauvre Bénin!!!!!!!!!!!!!

  • Avatar commentaire
    Le Boss 3 semaines

    aziz, tu as manque quelque chose. la mere de abdoulaye (abt) est de la famille djarra de sassirou. aussi djougou regorge des intellectuels dispose des cadres toutes categories confondues. en arabe, francais et anglais. ne traite plus les populations de djougou de demi lettres et dignares. abt n’a pas compris ou il fait semblant de ne pas comprendre. talon veut le finir en politique c’est lui de prendre ses responsabilites en rendant le tablier comme azanai. il faut avoir le courage.

  • Avatar commentaire
    Le Boss 3 semaines

    ABEDI, SI CE QUE VOUS DITES EST VRAI ABT DOIT RENDRE SA DEMISSION, CE N’EST PAS LA FIN DU MONDE OU IL RESTE ET FINI EN POLITIQUE. EN POLITIQUE C’EST A PRENDRE OU A LAISSER. ABT DOIT COMPRENDRE QUE TOUS LES JOURS SA COTE EN POLITIQUE DESSEND.

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Peu importe la durée…des choses…la verité..s’impose toujours..

    Et pour le cas d’espèce…si la pédagogie de la souffrance,des rèves parties en fumée,et les désillusions…peuvent etre utiles..je dis tant mieux..

    Chaque qui passe..nous dévoile..ce qui était caché..aux beninois..

    Tenant lieu de rupture…c’est en effet..une coalition d’égos,d’aigris ,de jaloux,de traites..d’imposteurs…qui ont pris le pouvoir….de façon légale et constitutionnelle..

    Leur vrai dessein..n’a pas mis du temps pour étre dévoilé..

    La précipitation avec laquelle…tous les projets phares de yayi..ont été démantelés…en dit long

    1..la carte universitaire..bien pensée..ou chaque région de notre pays..pouvait se sentir…dans une nation…a été cassée..

    2..les projets structurants…qui pouvait faire de parakou…un autre pole..de develloppement…ont été stoppé net l’aéroport de parakou

    3..les routes,les industries..comme celles de djougou…ont connu le meme sort

    Sachez le…le but…c’était d’éffacer de la mémoire collective..yayai boni….

    Le maitre à penser,l’idiologue,le jaloux,aigri,méchant…complexé..indigne..et ellitiste….c’est abt…

    Il ne pense…qu’à lui…ce fils de dounpkago et sémèroua…qui aurait aimé..etre..un portish bon teint..des grande familles yoruba

    Aujourdhui…les gens de djougou. et dépendances…ces demi lettrés ignares…doivent avoir le discernement

    Quant aux jeunes..ambitieux,opportunistes,situationnistes notoires,et les politiciens…analphabetes…je leur dit..abat..n’a pas l’étoffe comme boni yayi..et le petit saka salez peut bien témoigner

  • Avatar commentaire

    Que ces Populations aillent poser leurs questions à abt

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 semaines

      Et zoumarou , ils s’en fichent de la population , tant qu’eux bouffent

    • Avatar commentaire
      Abedi 3 semaines

      Ac@ quand on voit sous les yeux la brutalité de talon dans sa gouvernance et son style de boxeur poids lourd,contre ses alliés, personne ne peut pas s’en prendre à abt , c’est son initiative qui a amené cette usine dans la commune de djougou . Talon est un régionaliste pure et simple. Si cette usine était censé être implanté dans son soit disant Grand N’nkoue ,rien n’allait pas inquiété ces investisseurs …