Tournée de paix et d’actions humanitaires: Cormellia et sa chorale en concert à Cotonou et Parakou

Tournée de paix et d’actions humanitaires: Cormellia et sa chorale en concert à Cotonou et Parakou

La chanteuse béninoise de Gospel, Adjibi Cécile dite Cormellia, et sa chorale ‘’gospel Saint-Pierre d’Osny’’ de France, seront à Cotonou dans les prochaines heures pour une série de concerts dans plusieurs villes du Bénin.

Anacova-Ms : Gilles Bède Agnan reconduit pour un nouveau mandat

Il s’agit d’une tournée de paix et d’actions humanitaires, qui va servir à collecter des fonds pour soutenir des orphelinats, surtout celui de ‘’Notre dame de la divine miséricorde’’ d’Adjarra.

Cécile Adjibi dite Cormellia est une chanteuse béninoise vivant en France, investie dans le social et engagée pour la promotion de la paix au Bénin et en Afrique. C’est fort de cela qu’elle a initié une série de concerts avec le soutien de sa chorale ‘’gospel Saint-Pierre d’Osny’’. Ils auront lieu dans plusieurs villes du Bénin, notamment Cotonou et Parakou. Deux dates importantes sont à retenir selon le programme. Le premier concert est pour le 06 août, c’est-à-dire le dimanche prochain, à la cathédrale Saint Pierre et Paul de Parakou. Le samedi 12 août, ils seront à l’église Saint-Michel de Cotonou pour un autre concert.

Cormellia et les siens auront l’occasion de dérouler leur répertoire aux spectateurs. La chorale ‘’Saint- Pierre d’Osny’’ est composée majoritairement de Français qui chantent en fon, en yoruba et en gun, avec maitrise. Elle est d’ailleurs dirigée depuis des années par Cormellia. Ils seront aussi à Porto-Novo pour deux autres concerts.

Parcours de Cormellia et sa chorale

Adjibi Cécile est chanteuse, auteur et compositeur originaire de Porto-Novo. Dès son plus jeune âge, elle a choisi de faire de la musique. Sa générosité active est sa meilleure façon d’aider ses semblables, et sa voix est ce qu’elle a de meilleur à offrir à Dieu. C’est ainsi qu’elle a commencé à se faire remarquer dans la chorale Adjogan de sa paroisse. Arrivée en France, elle en séduit plus d’un, surtout à l’occasion des célébrations de messe. Dès lors, Cormellia consacre son temps au gospel en participant de façon active à des animations de chorales. Elle faisait partie des choristes qui ont chanté le « requiem de Macé » à la Madeleine à Paris, pour la lutte contre la mucoviscidose, en 1999.

La chanteuse béninoise a participé à plusieurs formations musicales à Cergy et Osny, tout en effectuant des déplacements en Italie, en Allemagne, Belgique, Espagne, Suisse et autres. L’artiste a chanté dans la première manécanterie du Val d’Oise avec des répertoires riches et variés. En 2000, Adjibi Cécile fonde le groupe gospel de la ville d’Osny, dont le répertoire comporte des classiques du gospel ainsi que des chansons en provenance d’Afrique de l’Ouest et des morceaux écrits par elle.

Cormellia a à son actif plusieurs albums et des singles. On peut citer pêle-mêle « Destiné » en 2001, « Didé Jazz » en 2008, « Didé Africain » en 2009, « Ayhoun » en 2011, « La vie » en 2012, et le single « LZ », pour les élections au Bénin en 2016. Il faut souligner qu’en dehors de la chorale d’Osny, Cormellia est aussi la responsable de la chorale de l’Eglise Saint Brice sous Forêt.

Soucieuse d’établir un pont entre la culture d’Afrique et celle de l’occident, la chorale d’Osny a accueilli en 2009 la chorale symphonie de Porto-Novo, pour des concerts conjoints grâce à Cormellia. Ce chantre de l’éternel investit aussi dans le social et mène des actions dans le sens de la promotion de la paix en Afrique et au Bénin en particulier. Elle a déjà fait de nombreuses actions à l’endroit de l’orphelinat ‘’Notre dame de la miséricorde divine’’ d’Adjarra dans l’Ouémé, du centre de santé de Kotopounga dans le nord Bénin, et de  l’association Cmafête à Cotonou.

Commentaires

Commentaires du site 0