Université de Parakou : « Nous allons trouver les moyens pour vous offrir les meilleures conditions …»

Université de Parakou : « Nous allons trouver les moyens pour vous offrir les meilleures conditions …»

A la faveur d’une tournée qu’elle a effectuée dans le septentrion, notamment à l’Université de Parakou, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso est allée s’enquérir des conditions de vie et de travail des étudiants.

Examens de Licence et Master au Bénin: Les avantages de la décision selon le Ministre Attanasso

Elle a promis s’investir pour une nette amélioration de ces dernières. La prochaine rentrée universitaire va s’effectuer dans de bonnes conditions pour les étudiants de l’Université de Parakou à l’en croire.

En face des étudiants de la deuxième grande université nationale du Bénin, l’autorité ministérielle a dévoilé les actions engagées par le gouvernement par le biais de son ministère pour offrir de meilleures conditions aux apprenants. Du recrutement des enseignants de qualité en passant par la rencontre des responsables étudiants, la ministre a assuré que la parade idoine sera trouvée pour une rentrée universitaires apaisée et réussie.

« Nous allons trouver les meilleurs moyens de vous apporter les meilleures conditions de travail » a rassuré Marie-Odile Attanasso, pour qui le capital humain est très important dans l’édification d’une nation.

D’un autre côté, elle a signifié que l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les acteurs universitaires est au cœur du programme d’action du gouvernement. Par ailleurs, la ministre a également promis qu’une série de bonne décision sera prise pour renforcer le système universitaire dans le septentrion. « Quand je vois je réagis et on prend les bonnes décisions » a-t-elle soutenu

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Tchite' 3 mois

    Toutes les ministres femmes, pourquoi se veulent-elles “bodjou”. Leur couleur de peau d’origine ne leur plaît elle pas? Tchikooi.

    • Avatar commentaire
      K Thomas 3 mois

      Ca se voit que tout ce qui vous a retenu votre attention dans cet article, c’est l’image…Dites-nous, combien de temps avez-vous passer a la contempler??? Dommage pour vous, Mme attanasso comme bien d’autres dames Ministres ne sont pas concernees par ce que vous dites, qui n’est que l’illustration du peu de respect et du regard des hommes de votre categorie sur les dames Ministres!

      • Avatar commentaire
        Tchité 3 mois

        Si la dame se respecte, naturellement, elle reçoit le respect en retour. Cet article qui veut nous faire rêver, mais qui n’y arrivera pas, car nous savons tous qu’au Bénin, on aime bien mettre les charrues avant les bœufs et aimons bien faire des annonces fantaisistes, voire utopiques sans se rendre compte que, le fondement de tout succès durable n’est que le travail et le travail bien fait.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    N’aurait-il pas fallu trouver les moyens , et venir le dire ensuite aux étudiants ?
    Ces ruptu.c.ons sont toujours dans les incantations , des effets d’annonce, de l’enfumage “

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 mois

    C’est symptomatique de la part des membres de ce Gouvernement qu’ils ne disent jamais voila ce que nous avons fait, ce que nous faisons.

    Toujours des promesses et des annonces depuis bientôt 2 ans qu’ils sont là.

    Voilà encore une Dame foirée de ce Gouvernement qui vient pour dire : “Nous allons trouver les meilleurs moyens de vous apporter les meilleures conditions de travail”. Comme si la détérioration des conditions dans nos université date d’aujourd’hui et comme si c’est le premier jour de la prise de fonction de cette ministre.

    Peut on vouloir abêtir voire couillonner les gens jusqu’à ce Point?

    Est-ce le propre d’un ministre de l’enseignement supérieur etde la recherche de pavaner de Campus en Campus pour miroiter rien que des promesses et des annonces?

    Ailleurs les ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche s’occupent d’autre Chose.

    Il vaudra mieux que cette bande d’incapables déguerpisse