Abattage abusif des arbres au Bénin : Les griefs de l’He Gounou Zimé

Abattage abusif des arbres au Bénin : Les griefs de l’He Gounou Zimé

Le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt entre le Bénin et le Fonds africain de développement (Fad), dans le cadre du financement du Projet d’appui à la gestion des forêts communales (Pagefcom II), a été adopté le jeudi dernier à l’unanimité des députés présents.

Accès à l’eau et à l’électricité: L’He Kora Gounou Zimé demande d’étendre à toutes les localités

Toutefois, Des griefs ont été portés au texte de loi, surtout par rapport aux indélicats qui vivent de l’abattage abusif des arbres. C’est dans ce cadre que l’honorable Kora Gounou Zimé a pris la parole pour s’interroger sur les critères qui ont conduit à la sélection des communes concernées par le Pagefcom II.

Aussi, a-t-il condamné les gens qui ne vivent que de l’abattage des arbres. « Dans ces forêts là il n’y a plus d’arbres. J’ai parlé à la sixième législature et cela m’a coûté beaucoup de choses. Parce que j’ai parlé des bois qu’on a coupés devant ma maison à Kalalè, j’ai été attaqué. Et c’est en ce moment que j’ai compris que l’abattage d’arbres est une affaire bien organisée et protégée par des barons. Faisons attention à ces coupes de bois. Quand vous allez au Nord, il n’y a plus de bois. On parle de reboisement, mais c’est faux. Il faut contrôler … » a-t-il martelé

Commentaires

Commentaires du site 0