Alibori : 52 hectares de plantations détruites par les inondations à Angaradebou

Alibori : 52 hectares de plantations détruites par les inondations à Angaradebou

La commune de Kandi subit de plein fouet les affres des inondations occasionnées par le niveau critique de la crue du fleuve Alibori. Des hectares de plantations sont ravagés par les eaux.

Affaissement de la voie inter-Etat n°2 à Gogounou: La conséquence d’une forte pluie

Dans l’arrondissement d’Angaradebou dans la commune de Kandi, c’est la tristesse dans les rangs des producteurs agricoles. Le débordement des eaux du fleuve Alibori a provoqué des dégâts qui ont bouleversé le quotidien de ces producteurs. Des champs de coton à perte de vue ont été détruits, les producteurs dans un ras-le-bol général, appellent les autorités à leur venir au secours.

Selon le président de l’Union des producteurs de Kandi, Moussa Ouorou Dodo, cet affluent du fleuve Alibori qui est sorti de son lit a détruit tout sur son passage, tout est grillé a-t-il confié. Dans la commune de Kandi, assure un membre du bureau des producteurs de coton de la ville, 52 hectares de cultures sont ravagés par les eaux. L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) est informée. Après le passage des eaux, et devant un bilan qui s’est alourdi pour les agriculteurs, ces derniers s’en remettent aux autorités pour les aider.

En dehors de ces cultivateurs, c’est l’ensemble des populations frappées par ce drame causé par le débordement du fleuve qui a besoin des aides humanitaires.

Commentaires

Commentaires du site 0