Annulation des Présidentielles au Kénya: Kenyatta pas d’accord, mais prend acte

Annulation des Présidentielles au Kénya: Kenyatta pas d’accord, mais prend acteUhuru Kenyatta: Photo Twitter

C'est un véritable coup de théâtre. Au Kenya, alors que plusieurs s'attendaient à une validation des résultats de la commission électorale par la cour suprême, elle a, contre toute attente invalidée les résultats et ordonnée l'organisation de nouvelles élections.

Kenya: Kenyatta parle d’une possibilité de destitution de Raila s’il est élu

Dans plusieurs pays d’Afrique, des voix s’élèvent pour saluer cette décision de la cour qui est un événement historique en Afrique. Dans les deux camps, la nouvelle est accueillie diversement.

Raila Ondinga, l’opposant historique du Président Kenyatta, a salué la décision des juges de la cour suprême. Pour lui, c’est “un triomphe pour le peuple kenyan“. Cependant, Raila Ondinga a déclaré ne plus avoir foi en la commission électorale. Il a d’ailleurs souhaité que des poursuites judiciaires soient engagées contre les membres de la commission.

Kenyatta prend acte

Dans le camp du Président Kenyatta c’est la consternation. Les partisans du parti au pouvoir ont été surpris par cette décision de la cour. Il y a quelques heures, le Président Kenyatta a adressé un message à la nation. Il a signifié son désaccord mais affirme qu’il prend acte. Plus tôt, Ahmednassir Abdullahi, membre de l’équipe juridique de M. Kenyatta avait dénoncé une décision “politique“.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Akindès 2 mois

    Décision juridique ou décision politique ? Sans aucune précision il est difficile de tirer les conclusions. On peut se réjouir de la contradiction parce-que les Présidents africains prennent des libertés par rapport aux résultats des urnes. Mais dans le cas actuel il faut craindre une possible manipulation en raison d’un passé récent au Kenya.

    • Avatar commentaire
      Bilana 2 mois

      Le problème c’est les hommes qu’il faut pour agir sans peur pourquoi ne pas valoriser le juge qui a osé. Je pense que ce ne peut être qu’un croyant qui puisse se défier et défier les hommes parce quil faut craindre DIEU d’abord