« La balkanisation de l’Afrique et ses corollaires » : Un ouvrage de Mathieu Dona Fassinou

« La balkanisation de l’Afrique et ses corollaires » : Un ouvrage de Mathieu Dona Fassinou

Le professeur Mathieu Dona Fassinou vient de lancer un nouvel ouvrage intitulé « La balkanisation de l’Afrique et ses corollaires ». La cérémonie officielle de lancement de l’ouvrage s’est déroulée le mercredi dernier au Centre chrétien d’accueil et de formation (Ccaf) à Porto-Novo, en présence de nombreuses personnalités et de critiques littéraires.

Le spectre de la fragmentation de l’Afrique de l’Ouest et de la recolonisation du Sahel

« La balkanisation de l’Afrique et ses corollaires », est un ouvrage de 153 pages, bien illustré, et constitue le fruit d’une recherche approfondie de l’auteur. L’ouvrage est préfacé par Jérôme Carlos, qui a retracé les mérites de l’auteur, en présence du représentant de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin, Pasteur Pascal Hounnou, président de la région synodale de Porto-Novo.

M. Julien Djossè fera la bibliographie de l’auteur, avant que le préfacier Jérôme Carlos n’affirme que « Mathieu Fassinou est d’une extraordinaire originalité, il a montré que la balkanisation n’est pas seulement la fragmentation, la division de l’Afrique. Les gens sont venus avec un projet génocidaire. Les gens sont venus tuer un peuple… ». M. Jérôme Carlos a interrogé l’histoire, celle de l’empire ottoman, qui s’était installé sur les chaînes des péninsules méditerranéenne, appelées Balkans, montagnes en turc. Il a alors rappelé la décision des grandes puissances, d’établir leurs hégémonies sur cet empire, en faisant feu de tout bois, sans complaisance et sans pitié. « Le Devoir que je m’incombe à accomplir ce jour, en tout africain épris de paix de justice et d’équité… Les uns l’ont déjà fait avant moi, sous d’autres cieux, en d’autres circonstances, d’autres le feront encore mieux que nous, dans un proche avenir… », A-t-il déclaré. Pour terminer, le professeur Mathieu Fassinou a expliqué que la balkanisation est un processus qui abouti à la fragmentation de nombreux Etats, de ce qui constituait auparavant une entité nationale, continentale et politique. C’est le morcellement politique d’un pays, d’un empire, l’émiettement, l’éclatement.

« … La balkanisation sous toutes ses formes, a pris de l’ampleur avec l’ère des explorateurs, après le congrès de Berlin en 1885. Des expositions se multiplièrent et finirent par des occupations territoriales africaines… » Ajoute l’auteur. A la suite des témoignages de quelques participants et de dédicaces, l’ouvrage a été vendu à l’Américaine au grand bonheur de l’assistance

Commentaires

Commentaires du site 0