Bénin: Dieudonné Lokossou dénonce des actes attentatoires à la liberté sous Talon (vidéo)

Bénin: Dieudonné Lokossou dénonce des actes attentatoires à la liberté sous Talon (vidéo)

Dans une interview accordée à la Nouvelle Tribune Dieudonné Lokossou, président de « l'Association Nouveaux droits de l’homme » (ANDH) a entre autres dénoncé  la violation des droits humains sous le régime Talon

Bénin : « il y a un fossé entre les actuels dirigeants et les citoyens… » Selon Dieudonné Lokossou

Pour  l’ancien secrétaire général de la Csa-Bénin, on assiste à des actes attentatoires à la liberté depuis le 06 Avril 2016, date de l’investiture du président Patrice Talon.

A titre illustratif, il a évoqué le décret du gouvernement qui avait interdit aux associations estudiantines d’exercer leurs activités sur les campus (lire ici), mais aussi les agissements du préfet Toboula qui trace selon lui, des « lignes rouges que personne ne peut franchir ».

Outres ces actes de restrictions des libertés, Dieudonné Lokossou a aussi noté quelques violations de la liberté de presse. « La HAAC s’est substituée au tribunal et a condamné certains organes en lieu et place des tribunaux, et a fermé systématiquement un certain nombre d’organes ciblés pour nous privez d’informations » a accusé Dieudonné Lokossou.

Il dit ne pas comprendre  par exemple pourquoi la chaîne de télévision Sikka TV a été entre-temps privée de diffuser avec images ses informations alors que les chaînes internationales comme TV5 et France 24 qui émettent en direction du Bénin n’ont pas un accord particulier avec l’autorité de régulation. Cet acte de la HAAC est une violation des droits humains croit savoir l’ancien syndicaliste.

Le président de l’ANDH a par ailleurs évoqué le cas du capitaine Trékpo mis aux arrêts de rigueur pour avoir selon lui opiné sur des actes qui ont été posés dans son ministère. Selon Dieudonné Lokossou c’est encore une violation des droits de l’homme parce que le capitaine Trékpo “ n’était pas allé sur les plateaux de Golfe TV en tant que militaire mais parce qu’il défendait les intérêts moraux, matériels et professionnels de ses pairs . Il était couvert à ce titre par la convention 87 de l’Oit” a expliqué l’ancien Sg de la Csa Bénin

In fine, le président de l’ANDH a promis dénoncer tous ces genres d’abus chaque fois qu’ils seront constatés. Voir la vidéo complète de l’interview ci-dessous.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    sisco 2 jours

    Qui finance ANDH svp ?je veux le savoir. merci

    • Avatar commentaire
      Jean 1 jour

      Très bonne question.
      Ces monsieurs ne veulent pas se reposer, Il veut encore se cacher derrière un machin de ANDH pour faire de la politique.
      Dieudonné Lokossou doit savoir qu’au Bénin il existe la League pour la Défense des Droits de L’Homme; si son intention est vraiment de contribuer à la lutte pour le respect des droits humains au Bénin alors qu’il adressé une demande d’adhésion à la league.
      Cessons de faire de la comédie au Bénin.