Bénin : Modeste Toboula viole les textes de la décentralisation selon Paul Déhoumon

Bénin : Modeste Toboula viole les textes de la décentralisation selon Paul Déhoumon

L’émission « l’invité du jour » de la radio Soleil FM a reçu ce matin Paul Déhoumon. L’expert consultant en décentralisation et en politique communale est venu se  prononcer sur la gestion "très décriée" du préfet Toboula.

Bénin : « La mairie de Cotonou renaît de tous ses cendres » dixit Modeste Toboula

Pour Paul Déhoumon, le préfet Modeste Toboula  assure la tutelle des communes sous sa juridiction. Donc le contrôle qu’il exerce sur les collectivités locales n’est pas à décrier. Cependant on constate qu’à Cotonou ce contrôle se fait en boycottant les textes de la décentralisation fait remarquer l’expert consultant.

Selon Paul Déhoumon, à chaque fois qu’un préfet doit intervenir dans les collectivités locales , il devrait se demander dans quels domaines de compétences il s’inscrit parce que les communes gèrent trois domaines de compétences à savoir:  la compétence propre, déléguée et partagée.

Si le préfet intervient dans un domaine de compétence propre, explique l’invité, le maire n’a pas d’ordre à recevoir de lui. Le préfet est plutôt obligé de le consulter. C’est le cas de l’opération de libération des espaces publics qui devait normalement être conduite par le maire de Cotonou et non le préfet puisque cela impact le cadre de vie  de la municipalité. Ce qui relève de la compétence exclusive de l’autorité communale croit savoir  Paul Dèhoumon.

« Ce qui s’est passé au niveau de Cotonou est une violation flagrante des textes  » a dénoncé l’invité  qui  assimile ces dérives autoritaires au manque de formation de ce préfet.

«  Nos préfets ont besoin d’être formés sur les questions de la décentralisation » a indiqué  l’expert consultant qui pense que c’est la seule voie pour que la décentralisation échappe aux menaces des autorités déconcentrées.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Romuald 3 mois

    il faut que les autorités départementales soient formées sur l’instrumentalisation de la décentralisation. car ce n’est pas bon interpréter mal les textes. c’est à croire que le même texte varie selon le type d’homme à la tête de la tutelle. il faut qu’on accompagne les textes du mode normal d’application.

  • Avatar commentaire
    Ahoton 3 mois

    Franchement, Il est temps que des personnalités avérées de notre pays puissent de temps en temps comme vient de le faire l’expert DEHOUMON, apporter la lumière sur les sujets d’incohérence Auquels le pays est sujet chaque jour que Dieu fait.
    Ce faisant, Ses incommodités se verront réparer mais reste à savoir si cela ne tombe pas dans les oreilles des sourds ????

  • Avatar commentaire
    Blaise 3 mois

    Belle leçon que celle de Paul DEHOUMON expert en décentralisation de son Etat. On ne saurait nommer des administrateurs civils comme préfet et s’attendre à faire des mairies, des administrations de développement pendant que l’autorité de tutelle travaille à la centralisation.Il est clair que nous n’y sommes pas encore. Ce débat est purement technique et non initiés….vraiment s’abstenir

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Toboula ” gros nez ” doit bien faire attention à lui , en voyant ce qui vient d’arriver à l’autre zélé de hehomey , si celà se produit , cotonou sera en joie .
    Puis voilà le ” compétant ” instruit , spécialite du domaine , Dehoumon , qui éclaire le public

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 mois

    Notre ami Dehoumon a du culot. Il ose dire ce que nous pensons tous bas.
    Le manque de formation de ce préfet marionnette de Talon.
    Un ignare qui confond tout et se donne en spectacle dans l’exercice de ses fonctions.
    Un arriviste ce bouffon de Toboula.
    Désert de compétences dites-vous ????? Ne cherchez pas loin .
    Pauvre de mon pays.

    • Avatar commentaire
      Jean 3 mois

      Vous bavarder trop dans ce pays, saisissez les tribunaux tout simplement; je ne vois pas où se trouve le problème.
      Au Bénin on laisse l’essentiel et on s’occupe des choses futiles.

      • Avatar commentaire

        Jean, ce n’est pas du bavardage. Monsieur Paul Dehoumon sait de quoi il parle. Je l’ai connu quand en 94 en tant que chargé de programme “Décentralisation” à la Fondation Konrad Adenauer. Ce monsieur est compétent. Votre Toboula était quoi dans les années 90?

        • Avatar commentaire
          Ahoton 3 mois

          Franchement, Il est temps que des personnalités avérées de notre pays puissent de temps en temps comme vient de le faire l’expert DEHOUMON, apporter la lumière sur les sujets d’incohérence Auquels le pays est sujet chaque jour que Dieu fait.
          Ce faisant, Ses incommodités se verront réparer mais reste à savoir si cela ne tombe pas dans les oreilles des sourds ????