Bonou : Le maire Zounmènou retarde la tentative de conciliation de la préfecture

Bonou : Le maire Zounmènou retarde la tentative de conciliation de la préfecture

La tentative de médiation initiée hier par le préfet de l’Ouémé pour ramener la paix dans le conseil communal de Bonou a été avortée à cause de l’indisponibilité de l’autorité communale.

Instabilité à la tête des communes: Des maîtres chanteurs sèment le foutoir à Bonou

Dans un courrier adressé au préfet Joachim Apithy dans la journée d’hier, Emmanuel Zounmènou a signifié à l’autorité préfectorale son indisponibilité comme l’attestait un certificat médical joint au courrier.

Selon des sources concordantes, la préfecture aurait rejeté le courrier dans un premier temps avant de l’accepter en présence d’un huissier. Le préfet a été obligé de renvoyer la tentative de conciliation à une date ultérieure.

Rappelons que le fauteuil du maire était menacé hier puisque si la tentative de médiation échouait le préfet allait demander au maire de convoquer une réunion du conseil communal, au cours de laquelle un vote de défiance sera organisé à son encontre. Ce vote devrait conduire à sa destitution puisque 07 des 09 conseillers communaux lui sont hostiles.

Commentaires

Commentaires du site 0