Débat sur le FCFA : Lionel Zinsou salue une monnaie qui « fait bien son travail »

Débat sur le FCFA : Lionel Zinsou salue une monnaie qui « fait bien son travail »

Après avoir chanté les louanges du FCFA le 04 septembre dernier en préambule aux rencontres « Africa 2017 », Lionel Zinsou encense à nouveau la monnaie au Gabon.

Afrique : l’ancien ministre et économiste togolais Kako Nubukpo critique le Franc CFA sur RFI

Dans une interview accordée au magazine « Le nouveau Gabon » lors de sa visite dans le pays les 15 et 16 septembre dernier, l’ancien premier ministre béninois présente le FCFA comme « une monnaie qui fait bien son travail ».

Pour l’ancien président de PAI Partners, le FCFA échappe au marché noir, tout le contraire des autres monnaies de la sous-région qui circulent sur ce marché avec des taux de change différents rendant difficile la maîtrise de leurs valeurs par rapport aux principales devises.

De plus, il permet aux épargnants d’avoir une visibilité sur leurs transactions. C’est également pour l’ancien premier ministre béninois un outil d’intégration régionale parce que plusieurs pays l’utilisent pour les échanges dans les espaces économiques comme la Cémac et la Cedeao. Elle possède aussi une parité fixe ce qui est  selon le banquier d’affaires, un avantage considérable pour les économies des pays qui l’utilisent.

Ces  spécificités du FCFA ainsi déclinées  font dire à Lionel Zinsou que cette monnaie fait bien son travail. Il ne comprend donc pas pourquoi d’autres s’opposent à son utilisation. Il convie les détracteurs du FCFA à bien appréhender la question de cette monnaie parce que la zone Uemoa reste la région d’Afrique où la croissance est plus forte depuis bientôt trois ans. Donc contrairement aux allégations de ceux qui luttent contre cette monnaie, elle n’est pas un goulot d’étranglement pour les économies des pays de la Cemac ou de l’Uemoa explique Lionel Zinsou.

Sur la question des réserves de change du CFA dans le trésor français

En ce qui concerne les réserves de change contenues dans les comptes d’opérations du trésor français, Lionel Zinsou pense qu’il y a à ce niveau de la place pour les réformes. Il affirme cependant que cette question est secondaire parce que le fait que les réserves de change soient dans des comptes d’opérations du trésor français n’empêche pas les états de fixer leur politique monétaire ou leur taux d’intérêt. Ces deux éléments constituent selon le franco-béninois , les éléments majeurs de la souveraineté d’une monnaie.

Quant à la dénomination du CFA vue comme une monnaie coloniale par les militants anti-FCFA, Lionel Zinsou pense qu’il y a de la place pour des réformes à ce niveau également.

« Je crains que le changement de nom d’une monnaie n’ait vraiment pas d’importance. Mais, si c’est politiquement et symboliquement important, il y a de la place pour des réformes pour ce sujet » a affirmé le candidat malheureux de la présidentielle de 2016.

Commentaires

Commentaires du site 44
  • Avatar commentaire
    PanafricainDévoué 2 mois

    Vos commentaires sur le sujet m’ont fait plaisir ; en revanche, je crains assez bien,parmi vous, ceux qui défendent la monnaie coloniale qui blesse le visage de notre souveraineté. Un État souverain est (tout simplement) un État qui peut disposer de lui-même, par sa propre volonté. L’urgence tonne ; le Fcfa doit partir. La lutte est à nous et cette lutte, nous la mènerons jusqu’à ses extrémités.
    Je ne pense pas critiquer ou me lancer dans des débats superflus, puisque le temps est à la concrétisation. L’élite africaine est sourde ; nous, c’est le moment pour nous.

  • Avatar commentaire
    houessinonhonore 3 mois

    A vous TOUS “forts en theme”, apprenons d’abord à écrire avec respect – J’aimerais avoir l’avis éclairé de monsieur DIALO spécialiste

  • Avatar commentaire
    VIEYRA 3 mois

    Сette monnaie fait bien son travail.

  • Avatar commentaire
    Jean 3 mois

    Lionel ZINSOU A RAISON DE SALUER LE CFA, C´est cette monnaie qui lui grantit les droits sociaux, son salaire de gouverneuret et une belle vie.
    Que le contraire vienne de lui m´aurait étonné.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 mois

    @Sonagnon,je pense ne plus avoir de temps à perdre avec des gens dont l’honnêteté intellectuelle est sujette à caution comme vous
    Sachez-le une fois pour toute :
    – ce n’est pas l’unité de compte (c’est à dire le fait qu’on dise que le Fanc CFA = tant de FF ou d’euros) qui conditionne la compétitivité
    – la compétitivité d’une économie est fonction de plusieurs paramètres (politique budgétaire, etc) parmi lesquels figure le renchérissement du taux de change de la monnaie à un moment donné par rapport aux zones partenaires extérieures. Une chose est l’unité de compte, une autre est son évolution dans le temps en rapport avec les performances de son économie
    – Quant aux statistiques sur le pouvoir d’achat, les statistiques des institutions qualifiées en la matière sont disponibles (FMI, Banque Mondiale) Leurs chiffres reflètent les situations objectives d’un pays à un autre et se prètent aux comparaisons les plus appropriées. Je comprends que vous les récusiez dans la mesure ils contredisent vos élucubrations…….

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 3 mois

      Mr ALLOMANN, je crois qu’entre vous et moi, celui qui fait preuve de malhonnêteté intellectuelle c’est bien vous.
      Je vous demande de lire l’ancien ministre togolais KAKO Mubukpo, et l’ivoirien Nicolas AGBOHOU tous deux, enseignants dans de prestigieuses universités occidentales.

      Le vrai problème ici, vous pensez que le CFA est une monnaie, alors que pour moi, elle n’en est pas une.
      Allez vous contester que le CFA est la réplique de la monnaie nazi que l’Allemagne a imposé à la France???

      Les faits historiques sont là, et témoignent du sérieux des arguments développés pour battre en brèche les explications techniques que vous avancez pour une monnaie normale, tel n’est pas le cas du CFA.

      La compétitivité d’une économie est certes liée à plusieurs facteurs, mais ce que vous semblez occulter, l’un des facteurs déterminant est l’existence d’une monnaie au vrai sens du terme, avec tous ses attributs, pouvant permettre de faire les ajustements macroéconomiques suivant les conjonctures économiques internationale,et surtout avec une banque centrale indépendante des influences des pouvoirs politiques.

      Alors que le CFA que vous défendez à corps et à cri est conçu, non pas pour développer un pays, mais tout simplement pour asservir des peuples.
      Et voilà bien, la vérité que vous refusez d’admettre !!!

      Mr ALLOMANN, en faisant une relecture croisée de vos prises de position, il se dégage que vous appartenez à une génération d’africains en voie de disparition.
      Celle formée pour servir et obéir au colon blanc à l’image, des présidents ivoiriens et sénégalais, et de Lionel ZINSOU.

      Vous n’êtes plus en phase la vocation des peuples d’Afrique d’aujourd’hui, ceux qui sont formés pour compétir, même contre l’ancien colonisateur s’il le faut!!!

      Le monde des années 50 a vécu!!! Il est beaucoup plus celui de la génération qui fera l’avenir du monde, c’est à dire la jeunesse africaine impatiente de prendre en main son propre destin.
      De grâce, si vous ne voulez pas contribuer à émancipation des peuples d’Afrique, abstenez vous d’être des obstacles à cette marche en avant irréversible.

      • Avatar commentaire

        Wouahh merci pour vos propos …
        L’Afrique de demain c’est à nous .

  • Avatar commentaire
    Liu bang 3 mois

    Les africains toujours aussi decevant dans leur reflexion, le combat est la , il faut le faire et on fuit la queue entre les jambes, vous serz toujours en dessous du developpement

  • Avatar commentaire
    PRINCE 3 mois

    J’aimerais savoir si la politique monétaire est liée aux quantité d’or disponibles dans les banques centrales. Actuellement quel est le niveau de réserves d’or au sein de ces banques respectives?

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 3 mois

      euh “Prince”, je crois que ce lien a disparu depuis un certain temps. Il me semble avoir vu un reportage il y a longtemps dans lequel les USA qui étaient le dernier pays à l’utiliser l’ont abandonné.

      Sauf erreur, c’est la convertibilité en dollars US qui est la norme aujourd’hui.

  • Avatar commentaire
    Jaidit 3 mois

    Pourquoi Lionel Zinsou s’agite de plus en plus et monte au créneau pour défendre l’indéfendable à savoir le statut quo sur le fonctionnement actuel du franc cfa ?

    Pour qui est-il en service commandé ?

    Répondre à ces questions c’est déjà faire un grand pas dans la bonne direction…

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 mois

    @Sonagnon, si vous ne maîtrisez pas les concepts économiques et monétaires, cessez de proférer des énormités du genre la devise coréenne est plus faible que la Fcfa, donc il y a problème. C’est parce que vous n’avez aucune notion des propriétés de la monnaie dont la première est d’être UNE UNITÉ DE COMPTE. Peu importe la fixation initiale de la valeur de cette unité de compte. L’essentiel pour la politique monétaire est de maintenir la valeur de cette unité de compte dans le temps ( c’est ce qu’on qualifie de stabilité de la monnaie). Vous prétendez également que le pouvoir d’achat des populations de la Zone franc ne cesse de dégringoler. Ici encore, vous êtes dans le faux et la désinformation pure et simple. Toutes les statistiques du FMI et de la Banque Mondiale montrent clairement le contraire, comparativement aux pays hors Zone franc qui entretiennent des inflations à deux chiffres (Ghana, Nigéria, Zaïre, Angola…..). Cessez de raconter des absurdités dont le dessein est d’abuser les faibles d’esprit avec rien que des slogans sans aucun fondement…..

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 3 mois

      De quelle énormité parle l’avocat du diable de ALLOMANN???!!!

      Qu’une monnaie trop forte soit un handicap pour la compétitivité d’une économie fait partir des connaissances élémentaires en économie, et c’est sans aucune difficulté que tout intellectuel moyen peut l’expliquer.

      La Corée du Sud en 1960 était au même niveau de développement que le Dahomey, aujourd’hui, elle est classée 12ème puissance économique mondiale avec une monnaie nettement plus faible que le CFA, et les donneurs de leçon de ce site pensent qu’il n’y aucun rapport!!!

      Je ne voudrais pas enfoncer une porte ouverte, si non, je publierai une intervention du célèbre professeur d’économie ivoirien Nicolas AGBOHOU sur la question, et je verrai ce que dira ce maudit ALLOMANN!!!

      Que le CFA soit une monnaie trop forte par rapport à nos économies est un constat unanime que tous les économistes sérieux font.
      Il faut être ALLOMANN que personne ne connait dans les milieux économiques autorisés, pour dire le contraire. Alors que les faits sont là, et démentent toutes les théories absurdes qu’il débitent ici.

      Moi je vis la réalité des ménages et il me parle de statistiques du FMI et de la banque mondiale!!!
      A titre d’exemple, avez vous une étude sur l’impact du budget 2017 du Bénin sur le pouvoir d’achat des béninois????

      Revenez à la réalité, et mettez de côté vos statistiques qui ne collent pas souvent à la vie quotidienne des citoyens de la zone CFA.

      • Avatar commentaire
        Sonagnon 3 mois

        Lire: toutes les théories absurdes qu’il débite ici.

  • Avatar commentaire
    Salif Kabore 3 mois

    J’ai honte à votre place,je reproche la France et ses avocats achetés,nos aïeux se sont battus voire même se sacrifiés pour obtenus l’indépendance et faire cessé la domination et lee travaux forcés… Mais on voit que des gens se rendent eux même pour travailler volontairement gratuit pour ces bandes des inconscients… Je porte plainte contre la France,et j’explique l’innocence de l’Afrique et les africains,avant de pouvoir accuser la France et ses militants,ses avocats achetés.

    La France est venue en Afrique d’une façon violente et sanglante,crimes contre l’humanité(l’esclavage et la colonisation) Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission,et l’accomplir ou la trahit.

    Il existe plusieurs techniques et méthodes pour nous de s’en libérer,mais à conditions qu’on puisse ramener nos frères et soeurs achetés par la France.

    • Avatar commentaire
      ALLOMANN 3 mois

      @Salif Kabore, vous parlez français ou bien………????? Même la citation que vous essayez de reproduire est non seulement travestie, mais mal à propos…”Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission,et l’accomplir ou la trahit” !!!!!!!!!!! Voici les activistes à l’oeuvre……

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 mois

    C’est dommage que lionnel Zinsou s’en presse de faire tout pour répéter ce que l’on doit répeter pour la France quand il s’agit du Sujet: Franc CFA.

    Pourtant l’honnêteté intellectuelle lui recommanderait de remarquer que les dévises d’une Banque centrale des Etats ne sont normalement pas déposées auprès du trésor public d’un Etat étranger mais plutôt auprès de la Banque centrale elle-même à défaut auprès d’une autre banque centrale.

    Ainsi les pays du Commonwelth à l’independance ayant créé la Zone Sterling, déposaient leurs dévises auprès de la Banque centrale du royaume uni et non auprès du trésor public britannique.

    Lionnel Zinsou fait économie de vérité quand il n’explique pas cette spécificité de la Zone franc qui veut que les Etats déposent une grande partie de leurs dévises étrangères pour garantie de convertibilité du CFA qu’il utilise mais qui est une monnaie créée par la France pour eux au trésor francais et non auprès de la Banque de France qui a pour spécificité la gestion de la monnaie. Car c’est cela le marché de dupe qui a été imposé aux pays africains, anciennes colonies de l’Etat francais.

    Et je doute que les pays sont en mesure de mener une politique monétaire souveraine bien qu’étant dans cette intégration monétaire comme le suppose Lionnel Zinsou.

    Si tel est le cas, pourquoi La Grèce dans l’union européenne (qui une intégration monétaire par exellence) a tant de problemes pour ajuster son économie. Car si la Grèce n’était pas dans une telle intégration, elle aurait pu entre autres se servir de la politique de dévaluation de sa monnaie pour gagner un certain équilibre.

    Quand on est dans une intégration, c’est le Prix à Payer: Le renoncement à une politique monétaire souveraine. La politique monétaire est désormais menée pour l’ensemble des membres de l’intégration par la Banque centrale commune. C’est cela la réalité.

    Que Lionnel Zinsou cesse de procéder comme dit un proverbe de chez nous:

    “Au pays des aveugles les borgnes sont rois”.

  • Avatar commentaire
    La Foudre 3 mois

    Talon qui exploite le secteur coton depuis des décennies jusqu’à devenir président aujourd’hui, si le désert de compétences n’a pas pris racines dans sa tête, il aurait déjà créé des usines de transformation du coton en tissus au lieu de rester champion de la vente de la matière brute et de planquage d’argent dans les banques françaises et européennes.
    Adjavon, combien de fermes de poulets a t il crée au Bénin pour qu’un jour, ne plus travailler pour les éleveurs français et autres..?
    Voilà la vision de développement de nos hommes d’affaires et politiciens.
    Même si la France nous renvoie aujourd’, hui nos 50% des réserves et nous permet de créer notre propre monnaie, notre mentalité de la gestion du bien social, notre savoir faire dans le détournement de deniers publics et notre paresse légendaire vont faire que demain, nous allons encore commencer à pleurnicher derrière cette France et quémander son aide pour nous développer.

    • Avatar commentaire
      Goerge 3 mois

      Celui qui a manger et secede et celui na pas et secede le quel est mieux? Les français non ça masse led afriçains frapper leurs proper monaire meme si ça peut nous cree LA guerre c’est plus mieux les laissez a nous controler avec leurs tactique de probité qu’ils utilise et cre la guerre dans Notre continent en disant qu’il nous aide

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 mois

    “Le CFA fait bien son travail…”, Sans AUCUN doute !!!
    La preuve, vous le dites vous même : “La zone CFA travaille pour la France et la zone euro” C.Q.F.D.

    “Lionel ZINSOU est un malhonnête!!!”
    Là vous manquez d’objectivité et de recul “Sonagnon”, dans vos appréciations.
    Au vu de vos propres déductions, il faut bien reconnaitre que le CFA fonctionne toujours exactement, selon les objectifs qui ont prévalus à sa création.

    Les zinli-dolâtres du parcours académique de l’homme, ont déjà dit et répété ici, qu’il était subtil et tout en finesse. Rendez lui cette justice. L’homme est – de beaucoup – loin d’être un sot.

    Plus sérieusement, vu comment le navire Afrique prend l’eau et les purges qu’il y a à la barre, la vraie question n’est “pas pour ou contre le CFA ?”
    Personne ici n’est pour. A moins d’être borné, c’est évident.

    Le vrai problème, ce sont les fumistes et autres bras cassés qui tiennent la barre et proposent d’embarquer avec eux pour une aventure vers l’inconnu (abandonner le CFA sans plus de façon, ni préparation).

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 3 mois

    “Le CFA fait bien son travail…” J’en doute!!!!

    Pour tout connaisseur des questions monétaires et économiques, la corrélation entre développement économique,industrialisation et la monnaie est intimement liée.
    Quel est le niveau d’industrialisation des pays de la zone CFA???
    On parle de forte croissance, alors que la pauvreté est grandissante, et le pouvoir d’achat des populations ne cesse de décroître!!!

    La réalité c’est quoi???
    La zone CFA travaille pour la France et la zone euro!!!

    Nos pays, dans une gestion budgétaire stricte imposée pat le système CFA, manquent de capitaux pour financer les politiques de développement essentielles à la performance de leurs économies.
    Et ils sont contraints de se mettre la corde au cou à travers un endettement exponentiel et suicidaire, alors qu’ils ont d’importantes devises bloquées au trésor français.

    Si les chinois et le coréens du Sud, réfléchissaient comme Lionel ZINSOU, vont ils avoir la position qu’ils ont aujourd’hui dans l’économie mondiale???
    La réponse est non!!!

    Un euro fait 1350 KRW contre 655,957 cfa!!!
    Pourquoi le WON coréen est une monnaie plus faible que le CFA????
    Lionel ZINSOU peut il nous expliquer cette situation et ces conséquences???

    On dit que Lionel ZINSOU est intelligent, presque un messie!!!
    Pourquoi depuis 1945, il n’a pas envisagé les réformes qu’il évoque aujourd’hui sous la pression de la rue???

    Je ne suis pas partisan du règlement des questions monétaires par une révolution, mais lorsque les intellectuels deviennent les complices des bourreaux des peuples, la rue s’exprime inévitablement et à sa manière!!!

    Les réformes sont urgentes et obligatoires, la colonisation est finie depuis dit on, alors quoi refusons nous d’aborder la question monétaire de nos pays en peuple libre et souverain???

    Lionel ZINSOU est un malhonnête!!!
    Pour toute personne honnête d’intelligence moyenne, le CFA tel qu’il se présent aujourd’hui est un carcan pour l’économie de nos pays.

    Certes, la monnaie à elle seule n’explique pas tous nos problèmes, mais elle fait bien partir de nos problèmes.

    • Avatar commentaire
      La Foudre 3 mois

      C’est vrai, mais est ce que celui qui est tombé dans un piège qui lui est tendu, maudit ce piège et appelle celui qui le lui a tendu à le délivrer ou il cherche seul les voies et moyens de s’en sortir…?
      Ce sont bien des intellectuels africains, ceux que nous appelons “pères de nos (indépendances)” qui ont signé ces accords monétaires avec la France.
      Mais depuis plus de 50 ans, est ce la France qui refuse au pays de la zone cfa de mener une politique agricole et d’élevage, base d’une autosuffisance alimentaire, de s’équiper et d’entretenir des usines de production et de transformation…?
      C’est très important que nous nous posons des vraies questions afin d’élaborer une politique viable de développement pour nos pays.
      Les gens détournent des milliards chaque jour à la vue de tout le monde sans s’inquiéter et ils sont en plus élus, protégés et promus à de grands postes.
      Même si on sort du fcfa, avec la mentalité de ceux qui nous dirigent et des africains en général, nous allons toujours continuer à travailler économiquement pour la France et la zone euro. Pauvres esclaves volontaires que nous aimons être doublé de notre mauvaise foi à accuser l’autre de tous nos malheurs.

      • Avatar commentaire
        Sonagnon 3 mois

        Moi je ne fais pas de la sortie du CFA une question centrale pour le développement de nos pays, mais je soutiens sans ambages toutes initiatives visant à créer une monnaie africaine au vrai sens du terme.

        Car pour moi, le CFA n’est pas une monnaie. Une monnaie est n’a aucune influence politique, alors que c’est de Bercy et de l’Elysée que le CFA est dirigé.
        C’est indigne pour nos pays qui se disent indépendants.

        La création d’une monnaie africaine sans changement de mœurs politiques,dans nos pays peut avoir des conséquences, nous ne devons pas nous occulter cette réalité!!!

        Le combat pour la création d’une monnaie passe d’abord par une gestion saine des affaires publiques.

        C’est pourquoi, je souhaiterai que la passion avec laquelle le combat contre le CFA se mène, qu’il en soit de même pour les combats contre les autocrates, les prédateurs de tout acabit qui pillent impunément les ressources de nos pays qui devraient servir à accroître les biens et services à vendre pour rendre nos économies compétitives.

        • Avatar commentaire
          Sonagnon 3 mois

          Lire: une monnaie ne doit subir aucune influence des pouvoirs politiques, alors que c’est Bercy….

  • Avatar commentaire
    La Foudre 3 mois

    Zinsou a le mérite de dire clairement ce qu’il pense,… et n’oublions pas que nous l’avons traité de “yovo qui ne connaît pas la réalité de notre pays” . Mais celui qui nous chantait et vendait sa lutte contre le néo-colonialisme et qui, une fois élu, est parti nous traiter de “désert de compétences” chez ces yovo, qu’est ce qu’il fait avec sa bande de vautours affamés pour redresser économiquement le pays…?
    Même si la France nous revoie nos 50% détenue dans son trésor public, la grande partie de ce argent retournera dans des comptes et immobiliers français grâce à des dirigeants comme Talon & Co.
    Là bas au moins, les retombées de ces réserves du fcfa servent d’allocations pour mes frères Olla, Aziz, joeleglandophile et les autres jicouilleurs africains, serials nikeurs que Macron rendre stérile, comme lui-même avant d’étendre son idée sata-nique sur l’Afrique.
    Mais revenons au sujet, mais qui ont signé ce accord avec la France sur le fcfa si ce ne sont que nos élites africains très très soucieux de l’indépendance de nos pays…
    Sans profond changement de mentalité et de conscience, il y aura toujours des africains qui vont oeuvrer avec les colons pour maintenir l’exploitation et la domination de nos pays.
    Au lieu d’avaler des billets de fcfa, et si kemi seba et autres commençaient à faire comme….prendre ce argent pour acheter quelques kilos de maïs et de haricots à semer et quelques koklos komaleu à élever. …ce serait déjà pas mal comme idée de liberté que d’acheter des poulets cocaïnés d’Adjavon et Satchivi ou autres conneries que ces “tueurs” de l’économie nationale, et “empoisonneurs”* du peuple (* pas celui qui a tenté d’empoisonner mais qui tue aussi l’économie) importent…..
    C’était la rubrique délire. ..

  • Avatar commentaire
    La Foudre 3 mois

    Le “pauvre” nègre passe son temps à demander…nous avons demandé l’indépendance il y a plus de 50ans et nous sommes toujours commandés par ceux qui nous l’ont donnée…maintenant, on demande sans grande réflexion et un travail profond le retrait du fcfa ; et quand cette France va nous l’accorder, c’est pour nous tenir la “bourse” par d’autres moyens.
    Le bon sens aurait été que les africains se mettent réellement au travail, enlisent les actes de corruptions et de détournements pour bâtir une économie de production et d’exportation forte, socles du développement d’une nation. Là, avec cette économie crédible, on peut envisager le retrait de cette monnaie coloniale de notre continent.
    Mais rien n’est fait dans ce sens et des plaisantins se livrent à des soulèvements des populations par une vision utopique de liberté économique.
    A l’état actuel de la conscience diab.olique des africains, même si on quitte le fcfa et qu’une nouvelle monnaie est frappée sur le continent africain, ce sont nos propres frères et soeurs malhonnêtes et insouciants du bien-être et du développement de leurs patries que nous elisons bêtement à chaque élection qui vont produits des billets parallèles pour s’offrir des maisons et autres vices de vanité en occident et ainsi provoquer la chute de cette monnaie.
    Du planton d’une petite société en passant par les cadres jusqu’au sommet de l’état, l’africain n’a aucun sens du patriotisme et du travail bien.
    Même si ce fcfa nous apprauvrit, dans l’état actuel des choses,un retrait sera catastrophique pour la zone franc et tout le continent…
    Sans une autosuffisance alimentaire et une politique de production et d’exportation à grande échelle avec le développement des secteurs vitaux d’une économie, nous ne pouvons pas nous libérer des mains de ces colons…
    Débutons les choses là où ça doit commencer au lieu de nous muscler les museaux par des slogans venteux qui ne peuvent même pas produire une étincelle de lumière.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 3 mois

      “Même si ce fcfa…apprauvrit, dans l’état actuel des choses,un retrait sera catastrophique…”
      “Débutons les choses…où…commencer au lieu de…slogans venteux” 🙂 Mdr…

      Merci “la Foudre”.

    • Avatar commentaire
      IRO 3 mois

      Avis largement partagé

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 mois

    “le benin ne peut trouver avant des générations un fils aussi capé”

    Non OLLA, non, Il ne faut pas se laisser aveugler. Il y a des béninois aussi capés que lui.

    Même dans la génération qui n’a pas 30 ans aujourd’hui. Il y en a. Enfants de béninois – qui eux connaissent le pays, même peu – et qui ont autant de palmes académiques et sont déjà sur le tremplin pour des carrières que je leur souhaite aussi riches.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Gbeto , trêve de paroles et de supputations , on pouvait déjà faire avec celui que dame nature ou destinée a donné au
      Benin , et il a un nom : Lionel Zinsou , et de l’expérience en developpement à gogo

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 3 mois

        “OLLA” très précisément, je ne suppute pas. Je parle de ce(ux) que je connais. 🙂

  • Avatar commentaire
    Liu bang 3 mois

    Zinsou , si il est aussi fort en economie pourquoi naie til pas a creer une monnaie africaine au lieu de defenfre une monnaie que nous ne controlons pas??

    • Avatar commentaire
      Tchité 3 mois

      Bien dit! Il est expert pour la France et le CFA pas pour l’Afrique et les Africains.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 mois

    Evidemment, ceux qui n’ont aucune capacité pour appréhender les ressorts théoriques et techniques se remettent à crier haro sur Zinsou et ses positions limpides qu’aucun économiste sérieux au monde ne peut contester.
    @ Garba Alley, expliquez et démontrez-moi en théorie et avec des cas pratiques, en quoi le CFA brûle et détruit la vie des gens en Afrique…Je suis certain que je n’aurai aucune réponse sensée…C’est ça, le drame des activistes qui parlent en réalité de ce qu’ils ne maîtrisent pas….

  • Avatar commentaire
    davdav 3 mois

    mais ce con nous prend pour des attardés ou quoi!!
    changer de nom ne réglera pas le problème mais ce sera seulement pour nous bleffer. non seulement il faut qu on change de monnaie mais il faudra la fabriquer et la contrôler nous même ou c est pas la peine

  • Avatar commentaire
    Garba alley 3 mois

    J’ai du mal à faire des injures mais allez tous vous faire chiez… franchement vous foutez des gens et vous n’avez aucun sentiment humaine de pourvue de compation si non vous essayez pas à trouver du positif à cette monnaie qui détruit, brûle la vie des gens en Afrique. Mais un jour vous allez le regretter.

  • Avatar commentaire
    Bastagang 3 mois

    Il parle de réforme, alors nous on propose que nos réserves qui sont de 50% ne soient plus logés au trésor français, mais en Afrique. On veut aussi que le nom de cette monnaie ne soit plus le franc CFA. Voilà des réformes concrète. Mr Lionel Zinsou

  • Avatar commentaire
    Yawa 3 mois

    Olla c,est votre zinsou, le Bénin n,a pas besoin d,un fils traite comme celui lá. Heureheusement qu,il a échoué aux présidentielles

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Et il va se trouver des incultes , tarès , qui vont trouver à redire certainement sur ces explications si limpides du l’émerite professeur Lionel Zinsou

  • Avatar commentaire
    Tchité 3 mois

    Heureusement que ce gars n’est pas devenu prego, malgre’ le complot de Yayi et de la France.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      Alors là , tchité tu as tout faux , rien qu’à voir comment on nous arrache ce Lionel Zinsou de par le monde , qui pour des conseils en stratégies économiques, sociales et surtout de developpement ; ce monsieur est un géant , le benin ne peut trouver avant des générations un fils aussi capé et intelligent