Filière ananas au Bénin : La plateforme inclusive des acteurs lancée

Filière ananas au Bénin : La plateforme inclusive des acteurs lancée

Dans le but de rechercher ensemble des solutions aux problèmes auxquels leur sous-secteur est confronté, les acteurs de la filière ananas du Bénin ont mis sur pieds une plateforme.

Bénin : l’exportation de l’ananas coloré autorisée par le gouvernement (Communiqué)

Cette plate-forme qui aux dires de la présidente de l’association interprofessionnelle de l’ananas du Bénin (Aiab) Mme Bertille Guèdègbé Marcos, se veut inclusive des acteurs, a été lancée ce mardi 26 septembre 2017 à l’Hôtel Azalai de Cotonou. C’était en présence des partenaires techniques et financiers, et de la secrétaire générale du ministère de l’agriculture et de la pêche, Mme Assogba Komlan Françoise.

L’Association interprofessionnelle de l’ananas du Bénin (Aiab), vient de lancer sa première plate-forme inclusive. C’était le mardi 26 septembre 2017 à l’hôtel Azalai de Cotonou. Cette cérémonie de lancement qui a réuni tous les acteurs impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation de l’ananas, a aussi connu la participation des partenaires techniques et financiers régionaux, tels Growafrica du Nepad et l’Idh de la Hollande, ainsi que le ministère de l’agriculture et de la pêche qui sont venues soutenir l’évènement.

Dans son allocution à l’entame de la cérémonie, Bertille Guèdègbé Marcos, présidente de l’association interprofessionnelle de l’ananas du Bénin (Aiab), après avoir présenté les problèmes auxquels la filière ananas est confrontée au Bénin, a précisé l’objectif qui a amené à la mise en place de ladite plate-forme.

« Le but de notre union est de rechercher des solutions aux contraintes dans la chaine de production, la transformation, la commercialisation et de participer à la promotion des politiques de notre filière», a déclaré la présidente.

Prenant la parole à son tour, le directeur régional du programme Growafrica, M. Ibrahim Gourouza-Magagi, a entretenu l’assistance sur l’investissement du secteur agricole, avant d’annoncer aux acteurs qu’avec son partenaire néerlandais l’Idh, ils entendent mobiliser une somme de 20 millions d’Euros sur les 3 prochaines années pour le développement de la filière ananas au Bénin ». Pour cela a-t-il recommandé, il faudra que la filière soit inclusive et bien structurée pour qu’enfin l’ananas prenne sa place dans le développement socio-économique de la république du Bénin ».

En recevant cet appuis financier de Growafrica et de l’Idh, la secrétaire générale du ministère de l’agriculture et de la pêche, Mme Assogba Comlan Françoise, n’a pas manqué de témoigner toute sa gratitude à l’endroit des généreux donateurs, avant d’inviter les acteurs de la filière ananas à plus d’efforts

Commentaires

Commentaires du site 0