Sommets internationaux : Patrice Talon, mauvais élève de l’Union africaine, de la Cedeao et de l’Onu

Sommets internationaux : Patrice Talon, mauvais élève de l’Union africaine, de la Cedeao et de l’Onu

An 1 de la rupture : « Le Bénin est un pays respecté à l’étranger » selon Agbénonci

Depuis Avril 2016 qu’il est à la tête du pays, Patrice Talon ne s’est pas rendu une seule fois à Addis-Abeba pour un quelconque sommet de l’Union africaine. Encore moins à Kigali, Monrovia et New York, où se sont tenus ces derniers temps divers sommets internationaux.  En moins de deux ans de pouvoir, il se taille sur le continent une triste réputation de président absentéiste qui intrigue ses collègues et affecte sérieusement le rayonnement international du Bénin.

Lorsqu’il se rendait le 15 octobre 2016 à Lomé pour le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité maritime, Patrice Talon a fait fort. Parti à bord d’une voiture de luxe, son attitude avait tranché avec la prodigalité légendaire des Chefs de l’Etat africains habitués à faire des dépenses somptuaires et à voyager souvent en avion. Il a donné l’impression d’être un président engagé pour les bonnes causes. On était donc à mille lieues d’imaginer que ce serait sa seule apparition à une rencontre continentale depuis avril 2016 qu’il est pouvoir. En moins de deux ans, il n’a été présent qu’à ce seul sommet sur les quatre derniers organisés sur le continent. Taux de participation, 25%. A Kigali en juillet 2016, il avait boycotté son premier sommet de l’Union africaine en tant que président, privilégiant le mariage de sa fille à Paris. Le Chef de l’Etat s’était fait représenter par son ministre des affaires étrangères. On avait cru à une absence passagère liée à un évènement majeur dans sa vie. Mais en vérité, Patrice Talon déposait sa marque, celle d’un président égocentrique qui privilégie ses affaires familiales et personnelles aux grandes préoccupations continentales. On ne le verra donc pas en Janvier 2017 à Addis-Abeba, ni à la dernière Assemblée générale des Nations unies à New York, qui vient à peine de s’achever. Et ce n’est pas tout, Patrice Talon va aussi boycotter la majorité des autres réunions de la Cedeao et de l’Uémoa. Il se fera souvent représenter par Pascal Irénée Koupaki et Aurélien Agbénonci. Si pour la plupart des rencontres le gouvernement n’a rien dit sur ses absences, il a au moins informé l’opinion sur son absence au sommet de juillet 2017, dans un communiqué rendu public par la Direction de communication de la présidence de la république. « La Présidence de la République du Bénin informe que le Président de la République, Chef de l’État et Chef du gouvernement, M. Patrice Talon, a donné mandat au Ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence, M. Pascal Irénée Koupaki, pour conduire la délégation béninoise au sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, du 2 au 4 juillet 2017 », précise ce communiqué. Même si ce dernier pêche pour n’avoir pas donné les raisons officielles de cette absence, on peut se réjouir de cette avancée. Sinon, pour le reste on ne saura jamais les vraies causes de ces absences répétées.

Diplomatie moribonde

Lorsqu’on cherche à comprendre cet absentéisme, on se rend compte que c’est fait exprès. Patrice Talon n’a pas un

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    Helvetas 4 semaines

    Avec un cancer de la prostate il économise au pays de l’argent à ne pas effectuer des voyage de luxe..

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 4 semaines

    POUR LES BENINOIS BIEN EDUQUES ET NON DES BA.TARDS , CET ADAGE EST VALABLE : SI TON ENNEMI FAIT BIEN ET PORTE UN BEAU HABIT , IL FAUT LE LOUER .
    UN SEUL VOYAGE DE TALON COUTE DES MILLIONS DE DOLLARDS A L’ETAT BENINOIS .
    CERTAINS VOYAGENT ET NE FOUTENT RIEN A L’ETRANGER . SAVEZ-VOUS QUE YAYI BONI POUR UN SEUL VOYAGE AU SENEGAL AMENE AVEC LUI DANS SON PANIER A CRABE OU BIEN CERCUEUIL VOLANT PLUS DE 48 PERSONNES .LE MONTANT DE CES VISITES TOURISTIQUES COUTENT PLUS DE 150 MILLIONS CFA . PENDANT CE TEMPS, NOS HOPITAUX MANQUENT DES BANDES ET ALCOOL QUI COUTENT MOINS QUE LE POUSSIN DE TCHAOUROU . LES SOMMETS DES CHEFS D’ETATS SONT DES OCCASES POUR BOIRE DU CHAMPAGNE .
    JE FELICITE TALON POUR CETTE MANIERE DE GERER SES VISITES .
    LES MECONTENTS PEUVENT RAMENER KEREKOU OU DERLIN ZINSOU AU POUVOIR [ rire ]

    • Avatar commentaire
      Francis 4 semaines

      La délégation qu’il envoie à sa place ne mandient peut-être pour pouvoir y aller…!

    • Avatar commentaire
      Ici_cot 4 semaines

      qu’est-ce qui a changé? le président actuel voyage mais pour ses affaires…

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 semaines

    Que voulez-vous qu’il aille foutre à ces sommets aussi inutiles, ennuyeux que budgétivores ? C’est un président qui ne cherche pas l’onction de ses pairs et je le soutiens dans cette approche.

    Foutez lui la paix sur ce sujet.

  • Avatar commentaire
    Analyste 4 semaines

    Pour ne pas regarder les choses d’un seul angle et émettre un autre son de cloche, admettons aussi que les voyages officiels drainant souvent de lourdes délégations (dont la composition est aisément questionable au regard de l’objet desdits voyages) faisaient des trous dans le budget national, sans nécessairement avoir de l’impact concret et réel pour les contribuables.
    Il nous faudrait encourager/demander la participation effective et la présence du Chef de l’État aux rencontres internationales qui comptent vraiment et qui ont de l’impact.

  • Avatar commentaire
    Karl 4 semaines

    Est-ce que l’homme à le temps pour les Béninois. Il avait prévenu mais la haine et l’aveuglement nous ont guidés en son temps. Et pourtant, il avait annoncé les couleurs: ” chaque matin, je pense d’abord à moi et à ma famille”. Il avait tout dit en son temps. Hélas, on avait préféré le diable qu’on connaissait au saint qu’on ne connaissait pas. Pourquoi pleurnicher maintenant ?

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 semaines

      Karl , vite au benitier pour chasser ce diable du benin , j’ai ma fourche prête

  • Avatar commentaire
    Maou 4 semaines

    Vous savez bien que le Monsieur a des problèmes de santé liés à au prostate. Comment voulez vous qu’il soit parfois loin de son lieu de traitement.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 semaines

      Maou , est-ce que ” ce talon marche avec sa prostate ” ?

      • Avatar commentaire
        Maou 4 semaines

        Absolument pas. Mais cette affection empêche de se tenir debout, empêchant du coup la marche. Ceux qui ont un parent qui en a souffert en savent quelque chose.

  • Avatar commentaire
    Alléluia 4 semaines

    Les béninois n’ont pas élu un président de la république. Ils ont offert l’opportunité à un homme d’affaire d’accéder au fauteuil des décisions. S’étant lui même surpris d’être là et ne s’étant pas suffisamment préparé pour, il ne se croit pas changer de vie. Il continue de mener sa vie d’homme d’affaire discret qui n’a de compte à rendre à personne. Ainsi va la vie. La faute est simplement à nos institutions qui donnent trop de pouvoirs discrétionnaires à nos dirigeants. Tant qu’il en sera ainsi, pourquoi se plaindre encore ?????