Akpro-Missérété : Le maire Michel Bahoun suspend les festivités de la divinité Oro

Akpro-Missérété : Le maire Michel Bahoun suspend les festivités de la divinité Oro

Dans la commune d’Akpro-Missérété, les adeptes du culte Oro ne sont plus en odeur de sainteté avec la municipalité. Le maire Michel Bahoun vient de suspendre par un arrêté, la fête du culte Oro dans la localité.

Education : Des ministres et PTF échangent sur des réformes urgentes

Cette décision intervient un peu comme pour punir ces adeptes qui se sont rendus coupables d’actes de violence lors de la dernière célébration de la divinité Oro dans la localité.

Pour le maire Michel Bahoun, la fête du culte Oro qui s’est déroulée dans la commune d’Akpro-Missérété a été une fête de règlement de comptes. En guise de preuve, il a évoqué le comportement de quelques adeptes qui s’étaient rendus chez un chef de village pour réclamer sa tête afin de construire une forêt sacrée. A en croire M. Bahoun l’arrivée des gendarmes sur les lieux n’a pas effrayé ce groupe d’adeptes qui les a menacés avec des tronçonneuses.

Les adeptes du culte Oro auraient aussi bloqué la voie inter-état qui passe par la commune. Ce qui leur a pourtant été interdit selon le maire Bahoun. Pour prévenir ces troubles à l’ordre public, l’autorité communale a donc décidé de suspendre les festivités du culte Oro. M Bahoun a déjà eu à rencontrer les adeptes de cette divinité pour leur faire part de sa décision. Notons que ceux qui résident à Katagon, la localité dans laquelle les violences ont été plus insistantes n’ont pas pris part à cette réunion.

Commentaires

Commentaires du site 0