Bénin Marina Hôtel : Les travailleurs dénoncent des conditions horribles de travail

Bénin Marina Hôtel : Les travailleurs dénoncent des conditions horribles de travail

Un peu moins d’un an après la reprise du complexe hôtelier par l’Etat, les conditions de vie et de travail ne se sont pas améliorées.

Affaire Bénin Marina Hôtel : Le TPI se déclare incompétent

Réunis au sein du syndicat des travailleurs de Bénin Marina Hôtel, ces agents ont organisé un point de presse pour dénoncer la mauvaise gestion au sein de ladite structure. C’était ce lundi après-midi.

8 mois après son entrée dans le giron de l’Etat béninois, les choses ne semblent pas bouger au sein du complexe hôtelier Bénin Marina Hôtel. Et pour cause les travailleurs de cette structure ont donné de la voix dans l’après-midi de ce lundi. Ils ont fustigé par le biais de leur syndicat, le manque notoire de collaboration avec l’administrateur provisoire et demande au Chef de l’Etat Patrice Talon de prendre les dispositions nécessaires pour corriger les dysfonctionnements relevés dans la gestion de ce dossier.

D’un autre côté, ces travailleurs exigent qu’il soit mis en place le cadre juridique pouvant permettre la gestion et le règlement des nombreux problèmes sociaux des travailleurs, instruire qui de droit pour la réhabilitation du secrétaire général de leur syndicat dans ses fonctions, et de mettre fin au complot monté de toute part contre lui.

Par ailleurs, ces travailleurs veulent designer en leur sein un directeur général ou à défaut un administrateur délégué ayant les compétences requises dans le secteur de l’hôtellerie afin de relever le niveau de la qualité des prestations. Il est à souligner que ces agents ont reçu le soutien de la confédération syndicale des travailleurs du Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    SEGNI 2 mois

    Qu’ils patientent encore un peu!

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI 2 mois

    Je me demande si ces travailleurs sachent très exactement ce qu’ils veulent. N’est-ce pas eux dans ce pays qui avaient applaudi le Gouvernement lorsque ce dernier prenait la gestion de cet hotel en charge.
    Voilà juste 8 mois après que le privé a été déchargé, ceux-ci donnent déjà de la voix.
    Martin Rodriguez sera même en train de se moquer d’eux.