Bénin : Modeste Kérékou parle de son père, de Yayi et de Talon

Bénin : Modeste Kérékou parle de son père, de Yayi et de Talon

Paiement de factures de Soglo et Kérékou : Le gouvernement veut corriger le double octroi d’indemnité

Invité jeudi 28 septembre 2017 par l’Organe consultatif de la jeunesse (Ocj) à animer un débat inclusif sur la participation des jeunes aux instances de prise de décision, Modeste Kérékou a fait des confidences surprenantes et émouvantes sur les différents postes qu’il a occupés, sur son feu père, sur Yayi et aussi sur Talon.

Destiné à une carrière de fonctionnaire dans une institution bancaire sous régionale, Modeste Kérékou rejette le choix de son géniteur et se retrouve en politique. Accidentellement dira-on, puisqu’il ambitionnait lui-même de devenir chef d’entreprise. Le voilà devenu Député à 27 ans, ministre à 33 ans, et aujourd’hui Dg d’un grand programme qui appuie les jeunes en quête d’insertion professionnelle. Un parcours exceptionnel pour une jeune de son âge.

Un exemple rare dans un contexte national où les jeunes sont marginalisés. Face aux jeunes de l’Ocj, il a affiché un état d’esprit et un sens d’éthique assez élevés. Devant un auditoire composé de jeunes en quête de modèle en politique, son discours a sûrement fait mouche. En effet, raconte-il, lorsqu’il a fini ses études au Maroc, un poste l’attendait à la Banque ouest africaine de développement (Boad), mais il a refusé car il rêvait d’être un homme libre, de travailler pour lui-même.

« Lorsque Boni Yayi m’a appelé pour demander de venir prendre service, je lui ai dit que je ne voulais pas. Et il m’a demandé : « est ce que tu as informé ton père ? Va lui expliquer. En tout cas ton poste est ici ». ». Il va voir son père et lui dit la même chose. « Je vais voir mon père qui me demande de rejoindre Lomé, mais je refuse car je veux être chef d’entreprise. Il me regarde et me dit, toi tu veux être un voyou ». Et c’est ainsi qu’il s’est engagé dans des activités libérales, puis un jour il décide de s’engager en politique.

Mais au lieu d’entrer dans l’Ubf qui était la grande coalition politique soutenant les actions de son père, il crée avec ses amis Issa Salifou, Eustache Akpovi… Là aussi il rencontre une hostilité de son père.

« Lorsque j’ai décidé de faire de la politique et que je suis allé voir mon père, il m’a aussi découragé en disant que c’est un monde de gens impitoyables et qu’en plus je vais échouer, car personne ne me connaît », puis il continue, « je devais aller sur la liste de l’Upr mais au dernier moment, j’ai été positionné sur la liste Ubf. A 27 ans je deviens député. Ce n’est pas un mérite particulier et un autre que moi pouvait ne pas avoir les mêmes avantages », confie-t-il aux jeunes. A l’Assemblée nationale, il dit découvrir des choses ahurissantes. Des ministres qui sont au gouvernement mais financent l’opposition, paient les syndicalistes pour grever. Des gens qui mentent au Chef de l’Etat et ne lui disent

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 24
  • Avatar commentaire
    come 2 semaines

    Tout le monde ici a dit un peu sa part de vérité. Ce qui m’intéresse le plus, c’est vrai qu’être le fils de…… aide beaucoup. Il est aussi vrai que des milliers de jeunes dans le pays aux potentiels immenses n’ont pas réussi par rapport aux enfants de……
    Ce garçon ne mérite pas le prénom qu’il porte, car il n’est pas du tout MODESTE dans ses déclarations. ! ! ! Il devrait faire profil bas.

  • Avatar commentaire
    conscience 2 semaines

    Svp, demander à l’OCJ que je voudrais aussi partager mon témoignage. Avec ma mention Bien, j’ai pas pu obtenir la bourse pour aller étudier à l’éxtérieur. Eh oui, mon feu papa, fonctionnaire à la retraite à cette époque, me faisait arpenter les murs du ministère des affaires etrangères et celui de la direction des bourses et secours afin que je puisse déposer le dossier pour aller au Canada. Peine perdue. heureusement que j’avais en parallèle puis passer les concours d’entrée et décrocher mon billet pour une etude à l’INE. Une fois le diplome obtenu, j’ai du deposer des tonnes de demande avant de finalement me retrouvé après deux années de galère dans une société de la place. OCJ passer me voir pour vous donner le témoignage du Benin lambda qui se bat au quotidien afin que ces enfants ne subissent plus jamais les humiliations quotidiennes qu’il a vécu et qu’il vit actuellement à cause de l’errance de nos gouvernements et hommes politiques. Que Dieu veille sur le bénin.

  • Avatar commentaire
    Le patriote 2 semaines

    En fait, vous n’êtes patriote,vous auriez donc préféré que des envahisseurs étrangers occupent votre pays, si vous arrivez a vous regarder dans le miroir alors la chapeau , vous pouvez être contre un régime politique mais tenir des propos aussi ignobles, cela est scandaleux… Nous nous sommes heureux que bob Denard ait échoué.
    Et dans le.fond, le Benin n’a pas de richesse et se trouve mieux que beaucoup d’autres pays plus riches aujourd’hui après 57 ans d’indépendance. Nous avons vécu une expérience politique, qui n’a pas marché.si le président kerekou avait fait comme les autres présidents africains, vous ne verrez jamais aucun de ses enfants travailler, aller vous renseigner au Congo et ailleurs.Parmi les enfants du président, il.y’a des banquiers,des médecins,des diplomates,…ils auraient pu simplement dépouiller le pays et aller se reposer a l’étranger comme ça se fait aisément en Afrique. Il les a fait travailler comme tout citoyen,soyez indulgents et moins critiques des gens dont vous ignorez en réalité tout…

  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    Quant à ma christelle..qui veut tirer mon pied…pour que allomann…est le deçu..sur moi…eh bien…en voilà..une raison valable et légitime…pour que je demande..le divorce..avec effet…de ne pas lui verser la pension alimentaire

    Et dans tout ça…c’est ollah…qui va etre content

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Bien entendu….!!

      Les boeufs,les moutons,les cabris et ma calebasse…de colas…et le blé..que j’avais donnés…pour la dote…et meme les cigarettes fumées par les microbes..du quartier..tu vas me les rendre..

      Un huissier..sera commis…pour ça…

  • Avatar commentaire

    C’est quoi cette connerie ? Député, ministre et DG, il vit encore chez ses parents et se permet de dire qu’il n’en a pas honte. C’est vrai qu’on ne doit pas suivre l’argent mais c’est honteux de squatter chez ses parents quand on a un travail.

  • Avatar commentaire
    Abdou 2 semaines

    Humm la jalousie Beninoise quand ca commence par d’arret,d’autre trouve deja quil cherche un poste au prochain remaniement..be ni nois yakooooooo!!!

  • Avatar commentaire
    Helian 2 semaines

    Modeste attire notre attention sur un fait auquel nous prêtons peu d’attention. La majorité de nos cadre ne sont arrivés là ou ils sont que parce qu’ils sont le fils de quelqu’un. Regarder dans le gouvernement et dites-moi qui de ceux là ont accéder à leur poste dans un coup de pouce politique. Alors, comment voulez-vous qu’ils construisent un Benin meilleur? Quelle est leur vision de l’avenir du Benin? Demandez à ABT, PIK, SOGLO, comment ils accédé aux postes qu’ils ont occupés?

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 2 semaines

      Le syndrome des “fils et filles de” en politique n’est pas une invention béninoise. Il remonte aux origines mêmes de l’humanité et a tout le temps irrigué les jeux de pouvoir dans la civilisation humaine. Les Américains ont érigé en icones politiques des dynasties familiales que sont les Kennedy, les Bush pour ne citer que les plus en vue. Les Anglais engraissent et entretiennent depuis des siècles les Windsor dont la dernière héritière(Intronisée sous le nom d’Elizabeth II) refuse de mourir et les dirige depuis plus d’un demi siècle. Plus récemment, l’aînée des Obama a été admise à Harvard. Je ne suis pas certain qu’elle aurait pu accéder à cette université élitiste et prestigieuse si elle portait Helian comme patronyme par exemple. Ce qui nous distingue de ces sociétés c’est que malgré l’existence de quelques privilèges que s’octroient les puissants, il existe de solides ressorts institutionnels( État de Droit) qui garantissent les droits de chacun et protègent le mérite.

  • Avatar commentaire
    Helian 2 semaines

    Mon cher Modeste on sait tout cela et ce que nous prévoyons de faire comme ménage en 2021 est justement pour permettre à l’avenir que seuls les béninois les plus méritants, peu importe leur rang social et le fils de qui ils sont, puissent accéder à des postes de haut niveau.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 2 semaines

    Aziz, dis à Modeste ton cousin kai-kai d’arreter de m’irriter par ses propos d’arriviste et de retourner illico presto dans son berceau. Car dans l’ordre des valeurs devant etre érigées au mérite dans notre Bénin, tous ces fils de politiciens devraient etre à la queue du rang.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      toffa..dernier…!!!

      Je me dois…de te rechercher…et te rectifier..le portrait..

      En plus..je t’informe…que tous les enfants…de kérékou ne sont pas des kai kai…

      Le seul kai kai…parmi eux…à ma connaissance..c’est moise kérékou…dont la mère..est de nikki..mais née à pkébié..parakou…et qui est wassangari

  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    quand..on est le fils..de quelqu’un qui a abattu aipké..emprisonné des milliers de beninois..liquidé un à un ceux qui lui ont donné le pouvoir..

    Et en plus..quand on a été les beneficiare de toutes las tares..de népotisme…on se fait tout petit et on se cache..

    Les enfants..de kérékou,de arouna mama,de chabi mama,de soglo…n’ont jamais tété des foudres de guerres intélectuelles..

    Au contraire..ils ont tous été des petits cancres…et pourtant…ils ont tout eu dans ce pays…juste à cause..de leur nom de famille

    Alors qu’on ne vienne pas nous énerver

  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    Merci zatin..pour l’info

    Que ces petits cretins…fils à papa..viennent nous embrouiller..ici m’énerve

    En plus..ils n’ont pas honte…de venir..nous dire..qu’ils sont exceptionnels…

    Qui tu connais…vaut mieux..que le diplome que tu as…n’est ce pas..

    Et pourquoi..un journaliste ne leui pose…pas la question…qui tue..

    Mr modeste….qu’est ce que tu as de plus important exceptionnel…que les autres beninois..plus capés que toi…et qui broie du noir..depuis toujours

    Le petit prince…somba..risque de se faché..

    Chéégué gnan…beh…dan kaaaré…va!!!

  • Avatar commentaire
    ZATIN 2 semaines

    Comme on le sait, cette révélation de Modeste Kérékou permet d’avoir une idée de la gangrène qui a atteint depuis longtemps la gouvernance de nos institutions financières sous-régionales où naguère, seul le mérite comptait, en particulier avec feu Abdoulaye Fadiga à la BCEAO….Ne vous étonnez plus……Modeste Kérékou a refusé un poste à la BOAD, mais sa soeur est au siège de la BCEAO de Dakar…par le même circuit..
    Feu Eyadéma a également placé ses enfants à la BCEAO (Siège) ainsi qu’à la BOAD à Lomé. Il en est de même d’autres anciens ministres et premiers ministres de tous les pays de l’UMOA……
    Que Dieu nous garde…la gangrène est partout…

  • Avatar commentaire
    Yessoufou assimi 2 semaines

    Il est venu bavarder seulement

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 2 semaines

    “Lorsque Boni Yayi m’a appelé pour demander de venir prendre service” c’est dire que ces plces ne s’attribuent plus au mérite, on les offre gratos pour répondre à un système de clientélisme pourri.
    Eh ben Rien d’etonnant de la part de ce petit morveux de Kérékou!!! Bientot le remaniement de Talon et chacun tente de faire son petit bruit de paille sèche pour se faire remarquer à Talon.
    Au regret c’est la faute à Bob Denard, ce mercenaire qui a mal planifié son coup au matin du 16 janvier 1977 pour balayer ce régime révolutionnaire qui dirigeait sans boussole; sinon on ne serait pas là en train de lire les articles sur des pets ou sur des avortons d’un dictateur qui a retardé notre pays et notre économie durant des années.

    Si comme nous tout le monde devait s’asseoir à l’ambassade de France pour composer et obtenir une bourse d’étude, ce n’est pas un opportuniste de fils de Kérékou qui peut tenir la place du mérite.
    Qu’il apprenne donc à la fermer pour de bon.
    C’est un cousin à AZIZ du forum, je sais qu’il va s’étendre dans une plaidoirie de défense du petit puisqu’ils sont tous de Kouarfa.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Mon cher..toofa…

      Nordiste authentique..et fier..de l’etre..je suis de kourafa..de nikki,de parakou ,de djougou..de kandi,de nikki…et alors…???

      mais beninois..de adjohoun, de sakété de portish,de comé, de lokassa,et d’abomey….je le revendique aussi….

      Ceci étant dit…ce petit veut devenir encore ministre…sous talon…comme…tous ces gens..qui juraient mourir pour yayi…dont nous voyons l’épaisseur…de leur honneteté,…

      talon…n’est pas destructuré..mentalement,intellectuellement,désordonné,strcuturellment…comme yayi boni…consumé par le populisme…et ses prises de décisioons brouillent…en fonction de la quantité..de wisky…qu’il a ingurgité…

      Il connait bien tous ceux là…qui crient le soutenir..et prets à le lacher…dés la premiere tempète…disosn…des putes politiques…

  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    le remaniement…annoncé..rend des gens fous…

    Chacun..veut se positionner..et montrer..qu’il compte…d’ou quelques journalistes payés pour faire de la pub…moyennant…ce que l’on sait..

    Cet article..d'”un fils à papa..rentre dans ce cadre..

    Et pourtant….et pourtant….!!!

    Quand on a été le fils..de quelqu’un qui a martyrisé ce peuple…le faire réculer…on devait se cacher..

    Kérékou..pour moi..a été..un cauchemar,une reculade..pour notre pays…

    Un dictateur sanguinaire…qui devait etre jugé..et pendu..

    Je suis..sorti..avec une des filles de kérékou..et je l’ai rencontré…en vis à vis..grace..à un ami..

    Nous avons discuté longuement chez lui…et le général…d’intendance..bio pko..en était témoin…mais celà ne m’empeche pas de dire….que ce type ne nous a rien apporté dans ce pays

    Je préfère encore soglo…que kérékou

  • Avatar commentaire
    Antoine 2 semaines

    Parcours d’un fils à Papa! Aucun mérite, il a su profiter de son nom. Beaucoup de jeunes plus compétents et mieux formés sont à la maison.
    Article sans aucun intérêt .

  • Avatar commentaire
    BRUN 2 semaines

    JE NE VOIS PAS LA PERTINANCE DE L’INFO.PRIERE DE NOUS EPARGNER DE CE TOUT LE MONDE SAIT.

  • Avatar commentaire
    LOKO 3 semaines

    on n’a aucune révélation dans cette sortie. c’est ce qu’on attend toujours. on veut plus de précision.

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Quels sont les buts recherchés..par cette sortie..de modeste kérékou..?

    Qu’il est un type exceptionnel,unique en son genre,ou bien qu’il a plus de mérites..?

    Combien de jeunes beninois..revenus du maroc,de tunisie ,de france,et d’ailleurs..à qui l’opportunité..de venir travailler à la beod…ne leur sont pas offertes….et qui sont obligés..de faire le zem…pour s’en sortir

    Veut il..nous dire..etre un fils de..c’est sortir de la cuisse de jupitère..et comme lui..et ses frères…n’ont eu leur salut…par le népotisme..dans tous les regimes…

    On a connu..karim wade,les fils soglo,les fils éyadéma,kabila,dos santos,karim keita…et d’ailleurs…et puis alors

    Voyez vous…j’ai plus de respect..pour ceux là…sorti du néant..sans etre fils à papa…et qui ont réussi leur vie….

    Moi…et les autres….”on s’en fout”