Il avait fanfaronné face aux journalistes de Jeune Afrique. François Compaoré (frère de Blaise) qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par le Burkina Faso dans le cadre du meurtre de Norbert Zongo a été arrêté en France.Il était recherché par la justice de son pays. En effet cité dans l’affaire Norbert Zongo, du nom du journaliste assassiné il y a quelques années, François Compaoré était attendu par la justice de son pays pour s’expliquer. 

Récemment interrogé par Jeune Afrique, il avait fait savoir qu’il se déplaçait (sans craindre le mandat d’arrêt international de son pays) souvent entre la France (pour voir sa famille) et la Côte d’Ivoire (pour voir son frère Blaise). Une manière de narguer un peu plus les autorités judiciaires burkinabè.

Mais c’est désormais révolu, puisque la police française l’a interpellé ce jour en lui notifiant le mandat d’arrêt burkinabè a expliqué son avocat à Jeune Afrique. Il devrait comparaître très bientôt devant un juge qui lui dira si oui ou non il sera rapatrié dans son pays.

5 Commentaires

    • Peux être… Mais moi je vois surtout cette interpellation comme une preuve de la naïveté et de la légèreté de l’homme noir … Croire qu’il est intouchable en France parce que son frère et lui ont probablement rendu des services inavouables à ce pays , quel con !

      • Madampol , pas tous les noirs voyons , ce noir de directeur de cabinet ( salleih) de Kadhafi , semble s’en tirer à bon compte jusqu’ici , avec le trésor du guide , en allant se planquer en Afrique du Sud .
        Sauf que lui n’est pas trop concerné par ” les tueries ” de Kadhafi

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire