Prochaine session du l’Oit : « Le Bénin sur le banc des accusés » révèle Noël Chadaré

Prochaine session du l’Oit : « Le Bénin sur le banc des accusés » révèle Noël Chadaré

Dans une récente déclaration sur Golfe Tv Africa, le secrétaire général de la Cosi-Bénin Noël Chadaré, a fustigé les mises aux arrêts arbitraires des secrétaires généraux sous le régime de la rupture et du nouveau départ.

Caniveaux à ciel ouverts dans le 6ème arrondissement de Cotonou : les assurances de Dénis Gnonlonfoun

Il a laissé entendre que l’Organisation internationale du travail (Oit) a été saisie par les secrétaires généraux et le Bénin passera à la barre lors de sa prochaine session.

A l’origine de cette saisine de l’Organisation Internationale du Travail se trouverait, aux dires de l’acteur syndical la multiplication des restrictions d’acquis démocratiques depuis l’avènement du pouvoir Talon. Des évidences qui ne peuvent laisser personne indifférente, du moins dans le monde syndical. Faisant allusion à la récente arrestation du capitaine des eaux et forêts Patrice Trèkpo, secrétaire général du syndicat des forestiers du Bénin, Noel Chadaré explique que le pouvoir tente de liquider les libertés syndicales après avoir réglé le compte des politiciens.

« Nous avons le devoir de nous mobiliser » a-t-il insisté, avant de confier que les secrétaires généraux des centrales syndicales ont porté plainte devant l’Organisation internationale du travail et le « Bénin se retrouvera sur le banc des accusés à la prochaine session du Bureau international du travail (Bit) ».

Par ailleurs l’acteur syndical et ses pairs n’entendent pas baisser les bras tant que les camarades ne seront pas libérés. Dans le cas de Patrice Trèkpo, ils exigent non seulement sa libération mais aussi et surtout l’annulation des peines qui lui ont été infligées.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    N’est-ce pas pas chadaré qui avait misé sur le croc.es de talon ? avait il vu avant le BIT ?