Bénin: Ouverture de la 3ème session extraordinaire par Isidore Gnonlonfoun

Bénin: Ouverture de la 3ème session extraordinaire par Isidore Gnonlonfoun

En prélude à la session budgétaire qui aura lieu dans quelques jours pour le compte de l’année 2018, les membres du Conseil municipal de Cotonou tiennent depuis hier, mardi 21 novembre 2017, leur troisième session extraordinaire de l’année 2017.

3è session du conseil municipal de Cotonou: Les conseillers satisfaits du rapport d’activités du Maire

Cela fait suite à une demande formulée par la majorité du conseil municipal en vue de mieux se pencher sur les grandes orientations budgétaires avant la finalisation du budget primitif 2018. Au cours de ces assises, il est également question d’étudier et de voter le Plan Annuel d’Investissement 2018 pour la commune de Cotonou. Outre ces deux sujets à débattre, figurent des points divers. 

Dans son discours d’ouverture, le Maire par Intérim Isidore Gnonlonfoun, a expliqué que les questions liées au budget suscitent très souvent d’énormes passions. « Cela se comprend puisqu’il s’agit d’argent et surtout de celui du contribuable qui nous a mandatés pour le gérer avec parcimonie », a-t-il commenté. C’est donc pour passer la période de vote du budget avec moins de passions et plus de sérénité que l’exécutif municipal a décidé d’organiser cette session extraordinaire dont l’objectif est de recueillir les amendements et suggestions des élus municipaux sur les options fondamentales du projet de budget  primitif exercice 2018 de la commune de Cotonou.

Le président du conseil municipal poursuit en invitant les conseillers municipaux à travailler la main dans la main et à privilégier le dialogue et la concertation en évitant les invectives et les tensions inutiles. Car, ajoute-t-il : « En tant que membres du conseil municipal, nous sommes au service de nos concitoyens. Nos actions doivent être résolument orientées vers nos mandants », a-t-il exhorté.

Après son allocution d’ouverture, le maire a fait un compte rendu sommaire de sa participation aux travaux de la COP 23 à Born en Allemagne à la tête d’une délégation municipale de Cotonou. A noter que cette session extraordinaire devrait se tenir en octobre dernier, mais en raison de l’élaboration du Plan de Développement Communal en cours qui doit être le fondement du Plan Annuel d’Investissement et du Budget exercice 2018, elle n’a pu avoir lieu. Les débats se poursuivent ce mercredi.

Commentaires

Commentaires du site 0