Esclavage en Libye : le silence coupable de l’Union africaine et des dirigeants

Esclavage en Libye : le silence coupable de l’Union africaine et des dirigeants

Jamais des africains n'auraient pensé assister à de pareilles scènes une fois encore... Et pourtant on proclame sur tous les toits que l'on vit dans des sociétés évoluées, des sociétés où les hommes naissent égaux. Il est temps (pour les africains) de comprendre que ce n'est pas le cas.

Libye : Des migrants toujours présents malgré les affaires d’esclavage

Lorsqu’on conte l’histoire de l’esclavage, on pointe souvent du doigt les occidentaux, mais aussi les arabes qui avec la complaisance de dirigeants à la recherche de profits ont acheté des esclaves, qui pour les faire travailler dans des champs dans le nouveau monde, qui pour les faire travailler à domicile en extrême orient (après avoir castré la majorité des hommes).

Mais on se dit, à tort, que cette époque est révolue, que les mœurs ont changé et que désormais tous les hommes naissent égaux sur la planète. Il semblerait bien que non. En avril déjà LNT dénonçait un système esclavagiste mis sur pied en Libye depuis la fermeture des accès européens (Lire ici). Les passeurs visiblement en manque de ressources avaient décidé de vendre ceux qui attendaient de pouvoir traverser la méditerranée.

Les faits rapportés par CNN choquants mais bien connus

Si l’ONU et les médias occidentaux ont fait preuve d’indignation après le reportage de CNN, les faits étaient malheureusement bien connus des instances dirigeantes. Bon nombre de médias avaient déjà dénoncé cette pratique ignoble. Les dirigeants du monde étaient censés le savoir, y compris les dirigeants africains et l’Union africaine sensée défendre les intérêts des africains. Une union plus prompte à se réunir lors de sommets internationaux qu’à prendre des mesures réelles pour protéger sa population.

Il est également important de rappeler que l’esclavage est toujours pratiqué en Mauritanie au vu et au su de tout le monde. Le président mauritanien continue de sillonner les pays africains quand bon lui semble sans que l’Union Africaine ni les autorités des pays visités ne lui demandent des comptes.

Si cette pratique avait visé les occidentaux, il y a longtemps qu’une intervention aurait mis un terme à cela. Comme quoi, l’égalité pour tous oui, sauf pour les africains, qui se laissent eux-même faire. Seul recours, que les populations prennent conscience et mettent en place elles-mêmes des programmes de sensibilisation de la jeunesse, et pour les personnes prises dans l’étau de l’esclavage, que des organisations de la société civile en fasse leur cheval de bataille pour venir en aide à ces jeunes africains. A force d’attendre que les autorités prennent d’elles-mêmes leur responsabilité, la situation ne peut qu’empirer!

Commentaires

Commentaires du site 24
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 1 année

    @Sonagnon “L’évangile n’a jamais autorisé l’esclave sous quelque forme que soit.” SONAGNON, tu es sérieux ?

    Je t’invite à lire ceci: fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_de_Valladolid
     
    et à t’appesantir sur ce paragraphe :
    “Lors de ce procès, on officialise…les Amérindiens ont un statut égal à celui des Blancs. Cette décision ne s’appliquait pas aux Noirs d’Afrique dont l’esclavage…pour alimenter le Nouveau-Monde en esclaves.”
    Pour rappel, tout ceci se passait sous le contrôle du Pape de l’époque..

    Parfois, lorsque on considère qu’on a ici une petite proportion des béninois qui ont eu la chance d’être instruits, il y a de quoi ête inquiets…

  • Avatar commentaire
    Paterne Mèdessè ADIGBE Il y a 1 année

    Mes frères africains, qui que vous soyez, sachez que la problématique aujourd’hui n’est pas de réveiller l’histoire de l’esclave et de montrer la bonne foi des religions qui l’on jadis justifié et protégé. Nous devons trouver le moyen de réveiller nos dirigeants qui dorment ou à défaut marcher contre eux pour obtenir notre liberté. Pour y arriver, nous devons nous débarrasser de nos histoires de religions qui tuent en nous l’initiative et le sens du combat car ma foi le sang est plus universel que nos religions qui sont de véritables instruments de servitude. Dieu n’est sûrement pas comme nos bourreaux nous l’enseignent. Debout tout le monde !!!

  • Avatar commentaire

    Arrêté vos histoires , ont ne s’aiment pas l’étranger qui vient en Afrique voir comment ont traite les enfants placé nous avons tous un examen de conscience a faire . Les Arabes ne nous aiment pas ont le savais ça . Ils sont ou les Panafricain ?Panafricons oui tu parle .

  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA Il y a 1 année

    Face a un sujet aussi serieux nous, la minorite d’Africains qui sait lire et ecrire, devons etre clairs! Le confort de nos fois respectives le christianisme pour Sonagnon, l’Islam pour Aziz ne doit pas nous emmener a un jugement partial. Ces deux religions issues du Judaisme ont proclamé esclave de ses freres l’un des fils de Noé apres le deluge! Et cette malediction s’adressait a la descendance de Khem, Punt et Misraim…Misr est le nom que porte encore l’Egypte pour les peuples du Moten Orient..Bref c’est aux Africains que cette fable raciste s’adresse et peu le savent qui aujourdhui sont musulmans et chretiens chantant les louanges des racistes et de leurs tristes religions!
    C’est cela la premiere origine de la haine dont l’Africain est victime en Europe et dans tous les pays du Magreb et du Moyen Orient.

  • Avatar commentaire

    Le terme..”MACTHOUDO” signifie..esclave…et ce terme…est le meme au sénégal,dans le macina,dans le fouta…aussi bien en guinée au benin au burkina et niger…voir le nord cameroun…partout ou on parle le peulh…

  • Avatar commentaire

    Sonagnon..

    Tu es assez cultivé..pour savoir..que civilisation islamique…est tres relative..et ce n’est pas tous ceux qui se réclament de l’islam…qui prient,jeunent et respectent les principes de l’islam

    Fais un tout dans les pays…dits musulmans,du magreb et du proche et moyens orients..

    Les arabo berbères..sont majoritairemment des “kafiri”..boivent l’alcool,fument le hashich,et forniquent….

    Sinon..ceux qui tuent…sont toujours des arabo berbères….et c’est pas musulmans..comme boko haram..

    Enfin…saches que..jusqu’à la fin des temps…un arabo berbère..n’aura aucune considération pour un nègre……

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 1 année

      Rassure toi ça va changer, c’est une question de temps!!!

      Il y aura un autre regard sur le noirs bientôt.

      • Avatar commentaire
        MARVINE Il y a 1 année

        il faut changer cela tous de suite,commençons par nous armer fabrication la bombes atomique, isaél la fait……..

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 1 année

      Aziz, moi cela ne m’étonne pas qu’un arabo-bèrbere n’aura pas de considération pour un homme noir.

      Moi non-plus je n’ai pas de considération pour un peuple particulier. Ceux que je considère au fond de mon coeur sont ceux de ma race. Et là encore je faits la différence entre africains authentiques et petit-fils ou batards des négriers.

      Toutes les fois que je serre la main à un africain authentique , j’ajoute calmement dans mon coeur: „que Dieu te protège“, mais à tous les autres, j’ajoute: „va au diable“.

      Et c’est ainsi que cela doit être. Car ne nous trompons pas, ce n’est pas seulement les arabo-bèrberes, aucun peuple n’a une considération particulière pour un homme noir.

      En occident les africains sont généralement appelés: „nègres“, le mot est latin et signifie „noir“.
      Allez donc consulter vos dictionnaires et connaître ce que sait que le mot noir: Ce terme a été lourdement investi de toutes sortes de dénotations et de connotations on ne peut plus péjoratives.

      L’édition de 1957 du dictionnaire de la langue francaise publié par Gallimard et Hachette, donnait au mot noir le sens de „sale, crasseux, perfide, méchant, ce qui fait frissonner, ce qui excite une sorte de terreur“.
      Pratiquement soixante ans plus tard, l’édition de 2017 du Trésor de la langue francaise donnaient les définitions suivantes au mot noir: le noir est ce qui inspire de l’inquiétude, de la mélancolie, qui est repréhensible, immoral ou illégal; au caractère méchant, perfide, menacant inquiétant, suspect, exclu, obscurité, ténèbres.

      Et allez voir parallèlement les définitions allouées à la couleur blanche: couleur de joie, de virginité d’innocence et de gaité.

      Donc quand nous autres africains distinguons les européens entre francais, allemands, italiens etc. et que la majorité de ces européens denomme l’africain comme „Nègre“ en général, il s’agit bien là d’une entreprise de dénigrement de l’homme noir qui sciemment véhiculée.
      Quand en langue arabe, le mot noir est littéralement synonyme de „esclave“.

      Lorsque nous acceptons de porter cette charge sémantique, nous participons par conséquent, conciemment ou non, à cette entreprise de dénigrement de nous-mêmes

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 1 année

    Combien de peuhls ont été esclaves des autres ethnies?

    Drôle de société dans le nord du Bénin, où des êtres humains sont déclarés par leur semblable esclaves, c’est à dire sans droit, sans dignité et menant l’existence au plus d’une bête de somme.
    Ce devrait aussi procurer un sentiment particulier, que d’être né maître-esclave et d’avoir été éduquer par ses propres esclaves hérités, n’est-ce pas?

    Peuhls! créatures en manque de lumière que vous êtes.

    • Avatar commentaire

      C’est un phénomène..tres complexe..

      Tentative d’explication..

      Les wassagari…faisaient des rasia..aux autres tributs..faisaient des captifs..qu’ils vendaient ensuite…aux peuplh..contre des bouefs….

      Aussi..dans l’aire géographique…du nord…les enfants dits sorciers…étaient généralement tués…ou bien confiés..aux peulh..sous prétexte..que ses dits sorciers..ne peuvent rien contre les peuls…

      C’est la colonisation qui a mis fin…à ce triste spectacle…et ces gando…se sont toujours regroupés…à l’entrée ou la sortie..des agglomérations…constituant ainsi..des peuples à part…ni bariba, ni peulh…mais parlant le peulh jusqu’à ce jour

      D’ailleurs…quand ils parlent le bariba..c’est avec difficulté et des accents…tres forts…

    • Avatar commentaire

      Napo..

      Tu dois tenir compte…des contextes..lorsque tu veux analyser un phénomène..

      J’ai dit..que l’esclavage domestique…n’avait rien à voir..avec celui..trans atlantique..

      Avec le temps..ces gens là…étaient comme leurs maitres,respectés et trouvaient leur pleine place dans la société..

      Pour le cas de ma famille…nous enfants…il était pratiquement impossible..de savoir que certains membres de notre famille…étaient venus …dans ce cadre là..tellement il n’avait aucune différence de traitement..et par la force..des choses…c’est eux étaient devenus…chefs de famille…..

  • Avatar commentaire

    Tous livres saints…ont couvert l’esclavage…avec cette nuance…que le coran…invite les esclavagistes..à libérer leur esclavage et de les traiter avec dignité..

    La thora,l’évangile (surtout l’ancien testament)…ne sont aps tendre…et tu le sais bien..

    L’esclavage..partout ou il se pratiquait…en amérique..avait la bénédiction et la justification de l’église……

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 1 année

      L’évangile n’a jamais autorisé l’esclave sous quelque forme que soit.
      Toutefois, certains mécréants ont eu à utiliser l’Eglise pour perpétrer l’esclavage des noirs

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 1 année

        @Sonagnon “L’évangile n’a jamais autorisé l’esclave sous quelque forme que soit.” SONAGNON, tu es sérieux ?

        Je t’invite à lire ceci: fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_de_Valladolid
         et à t’appesantir sur ce paragraphe :
        “Lors de ce procès, on officialise…les Amérindiens ont un statut égal à celui des Blancs. Cette décision ne s’appliquait pas aux Noirs d’Afrique dont l’esclavage…pour alimenter le Nouveau-Monde en esclaves.”
        Pour rappel, tout ceci se passait sous le contrôle du Pape de l’époque..

        Parfois, lorsqu’on considère qu’on a ici une petite proportion des béninois qui ont eu la chance d’être instruits, il y a de quoi ête inquiets…

  • Avatar commentaire

    Ont reprochent souvent au occidentaux de mal traité les noirs , nous même ont ne s’aiment pas ont ne ce respectent pas ,jamais ont ne verra un pays occidentaux laisser ces ressortissants dans la détresse sans aller a leur secours , ont voir ça sur le continent Africain , honte a nos dirigeants . J’ai vu le reportage sur France 2 j’ai pas dormir de la nuit , ils ne pensent qu’à rester au pouvoir il sont sent Coeur Aveugle et Sourd .

    • Avatar commentaire

      Moi…je n’aime pas les arabo berbères…et je l’ai toujours proclammé

      Dans l’espèce humaine..il n’a rien de génétiquement mauvais que ces gens là….

      Et l’admission du maroc…dans la cédéao..sera une mauvaise opération…

      Ils nous mettront des bombes partout

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 1 année

        Ce n’est pas affaires d’arabo berbères. C’est votre coran qui autorise l’esclavage.
        C’est pourquoi et pour plusieurs autres raison je me demande si ce coran est vraiment d’inspiration divine. Ou si votre Dieu est différent du Dieu des autres?

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji Il y a 1 année

          Ah Sonagnon pardon faut pas nous amener gbangban de Coran ici hein. À moins que tu ne sois prêt à héberger une balle au beau milieu du front.

        • Avatar commentaire

          De plus n’oublions…que l’afrique précoloniale..pratiquait dans toutes les couches sociales…l’esclavage domestique…

          Ce sont des sujets tabous….mais ce sont des réalités

          Ils (les esclaves n’étaient pas soumis à la violence sauf cas rare)

          Je précise..que les gando..au nord benin..étaient des esclaves

          peulhs

          Enfin…moi dans ma famille…ont possédait des esclaves…mais qui sont devenus…au fil du temps…des membres de la famille à part enière

          A la mort de nos grands parents…se sont nos esclaves…qui nous ont éduqués…et surtout nous sont appris le coran..

          C’est dire que l’esclavage..domestique en afrique..était tres particulier

          • Avatar commentaire
            Sonagnon Il y a 1 année

            Dans toutes les sociétés ancienne, l’esclavage a eu lieu.
            La question aujourd’hui, pourquoi cette pratique perdure dans la civilisation islamique.

        • Avatar commentaire

          Sois un peu intelligent sonagnon quand on a rien a dire on la boucle. Tu n’as aucun droit d’insulter la foi des autres. Tu n’as pas ta place dans le pays de mes ancêtres

          • Avatar commentaire
            Sonagnon Il y a 1 année

            Qui a insulté la foi de qui????

            Mettre nos frères en esclavage c’est un acte de foi????
            Vous ne voulez pas qu’on en parle???!!!!

          • Avatar commentaire
            ADJRAKATA Il y a 1 année

            “La foi des autres” qui n’a eu aucun respect de la “foi des autres” ne merite aucun respect non plus!!! Les kafirs C est ca le respect?