Journée mondiale des victimes de la route : une marche de sensibilisation au Bénin

Journée mondiale des victimes de la route :  une marche de sensibilisation  au Bénin

Le 19 Novembre de chaque année, le monde entier se souvient des victimes de la route. Et cette année 2017, la journée est placée sous le thème : « Réduire les tués de la route et les blessés graves de 50% d’ici 2020 ».

Bénin : Le CNSR installe deux radars sur l’axe Akassato-Bohicon

Elle a été célébrée au Bénin à travers un semi-marathon organisé par le Centre national de la sécurité routière (Cnsr), en collaboration avec des Ong partenaires à Cotonou. Le carrefour « la vie » de Vêdoko à Cotonou, était noire de monde ce dimanche 19 Novembre 2017… Tous de blanc vêtu.

C’est le point de départ d’un semi-marathon organisé par le Cnsr en collaboration avec plus d’une dizaine d’Ong, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des victimes de la route. Le stade « Général Mathieu Kérékou »  a été le point de chute. Ils étaient des milliers de marathoniens, tout de blanc vêtus, à parcourir ce tronçon de 3km environ en souvenir des victimes de la route du monde en général et du Bénin en particulier.

Un dépôt de gerbe par les officiels suivi d’une minute de silence en souvenir des victimes de la route, étaient des moments forts de l’événement. Et qu’il s’agisse de Casimir Migan président de l’Ong « Alinagnon », ou de Ernest Sinhounto président de l’Ong « Rénaser », le constat et l’engagement étaient les mêmes : « Nos routes sont devenues des mouroirs… le moment est venu de renverser la tendance pour 2020 ».

Le Dg Cnsr Aubin Adoukonou dans sa prise de parole, a rappelé le triste événement de Comé où sept écoliers ont trouvé la mort sur le champ en voulant traverser la voie.

« C’est le moment d’une prise de conscience collective » a-t-il déclaré.

Victorin V. Honvoh,  directeur de cabinet du ministère des infrastructures représentant le ministre Cyr Koty, a quant à lui formulé le vœu de prendre date pour qu’en 2020 le bilan soit fait ensemble.

La cérémonie a pris fin par un don de kit aux facilitateurs formés par le Cnsr, et qui assistent les écoliers et élèves à traverser la voie, à l’aller comme au retour de l’école

Commentaires

Commentaires du site 0