Non audition de Mètongnon par l’IGF au Bénin: Un sérieux obstacle pour la procédure

Non audition de Mètongnon par l’IGF au Bénin: Un sérieux obstacle pour la procédure

Bénin/Commissions occultes à la CNSS: Les clarifications de Laurent Metongnon

Depuis le vendredi 10 novembre 2017, la brigade économique et financière a entamé les auditions des personnes impliquées dans l’affaire de placement des dépôts à terme à la Cnss.

Des confrères signalent le passage de l’actuel directeur général de la Cnss Dramane Diatéma, et annoncent que les autres personnes impliquées sont aussi en attente d’être auditionnées. Seulement, le cas Mètongnon constitue une exception. On se demande bien comment lui qui n’a pas été entendu par l’Inspection générale des Finances, sera plutôt auditionné par la Bef. Un vice de procédure qui risquerait d’entacher la suite de l’enquête.

Le communiqué du Conseil des ministres du 1er novembre 2017 faisait état des poursuites judiciaires lancées contre de l’ancien président du conseil d’administration de la Cnss, Laurent Mètongnon, de l’ancien directeur général de cette même institution, et de l’ancien directeur des affaires financières. Le communiqué précisait que cette décision du Conseil des ministres se fondait sur la communication introduite par le ministre des Finances devant le Conseil. Cette communication présentait le rapport de l’Inspection générale des Finances, qui a enquêté sur des placements de dépôt à terme d’environ 17milliards de fcfa, auprès de la Banque internationale du Bénin (Bibe), par l’ancienne direction et l’ancien conseil d’administration de la Cnss. Cette nouvelle s’est répandue au sein de l’opinion à une vitesse fulgurante.

La grande curiosité portait sur la personne de Laurent Mètongnon, syndicaliste membre du parti communiste béninois et qui jouit surtout d’une réputation d’incorruptible et de rigoureux dans la gestion. A côté de ce qui est considéré comme un placement hasardeux de 17 milliards, exposant ainsi l’épargne des retraités, il y a surtout l’information portant sur la perception de commissions occultes d’environ 71 millions de fcfa, par l’ancien conseil d’administration et l’ancienne direction de la Cnss. Laurent Mètongnon de passage sur une chaîne de télévision privée le dimanche 5 novembre 2017, a non seulement apporté sa version des faits, mais surtout expliqué qu’il n’a jamais

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Il n’y a aucun obstacle sérieux à cette étape de la procédure.