« Prix du président de la République » au Bénin : Daté Atavito Barnabé Akayi, lauréat

« Prix du président de la République » au Bénin : Daté Atavito Barnabé Akayi, lauréat

(Le jury recommande la relecture du règlement intérieur par des spécialistes) L’écrivain Daté Atavito Barnabé-Akayi, est sacré depuis mardi dernier lauréat de l’édition 2017 du « Prix du président de la République » au Bénin.

Justice au Bénin : L’Unstb soutient les grévistes et lance un appel au gouvernement

Un prix pour lequel le jury présidé par le professeur Bienvenu Akoha a formulé des recommandations à l’endroit de la direction des arts et du livre, dans le but de corriger notamment les ambigüités contenues dans le règlement intérieur, et pour rehausser le niveau de la compétition.

Le jury de l’édition 2017 du concours national littéraire « Prix du président de la République » au Bénin, présidé par le professeur Bienvenu Akoha, a déclaré mardi 7 novembre dernier l’écrivain Daté Atavito Barnabé-Akayi lauréat ; à travers son œuvre théâtrale « Le chroniqueur du Pr », parue en 2016 aux éditions Plumes soleil. C’était à la faveur d’une cérémonie de délibération et de remise de prix qui s’est déroulée à la salle polyvalente du palais des congrès de Cotonou. Une décision à l’unanimité des jurés qui ont étudié 5 ouvrages pour la phase finale du concours. Il s’agit de « Le chroniqueur du Pr » de Daté Atavito Barnabé-Akayi, « Assouka » de Sophie Adonon publié aux éditions Savane, « De l’ombre à la lumière, il sera de lune et de fer » de Florent Hessou paru aux éditions Ori, « La femme et la lionne » de Hilaire Dovonon édité par Star édition, et « Les confessions du Pr » de Daté Atavito Barnabé-Akayi, produit par Laha édition.

En termes de récompenses, le lauréat décroche un trophée, une enveloppe de 3 millions de francs Cfa et d’une réédition de son ouvrage à hauteur de 1000 exemplaires.

Nécessité de toiletter le règlement intérieur

Le règlement intérieur du concours national littéraire «Prix du président de la République» au Bénin, favorise l’interprétation plurielle sur certains points que le jury de l’édition 2017 recommande au comité d’organisation de corriger. Les jurés à savoir le professeur Bienvenu Akoha –président-, Apollinaire Agbazahou et Ousmane Alédji, ont formulé des recommandations à propos. « Le jury recommande à la direction des arts et du livre, responsable de cette activité et cheville ouvrière de l’Etat dans ce secteur, de faire relire le règlement intérieur du concours par des spécialistes, afin de rendre ses dispositions sans ambigüités, plus précises et plus claires pour tous avant l’édition de 2019 », a déclaré le professeur Bienvenu Akoha lors de la cérémonie de délibération mardi 7 novembre dernier. Entre autres ambigüités, « le règlement ne comporte aucun article, il n’est pas précis, quant à l’attribution de la distinction vu que les auteurs ne peuvent faire directement acte de candidature », informe le président du jury. « La publication des notes attribuées aux ouvrages finalistes par la direction des arts et du livre n’est pas nécessaire. Elle peut être interprétée comme une douce pression.», souligne-t-il également.

Outre la correction des imprécisions, le jury recommande également de « relever l’enveloppe financière du lauréat, de 3 millions à 10 millions de francs Cfa pour l’édition 2019 ; entamer avec les ministères sectoriels le processus de mise au programme de l’ouvrage lauréat de ce concours, et l’achever avant la prochaine édition ; prendre toutes les dispositions pour faire de ce prix, le prix de l’excellence conformément au souhait du chef de l’Etat ».

Ce sont des conseils dans le sens d’aider la direction des arts et du livre à atteindre les objectifs de cette compétition, qui sont rappelle le président du jury, de « positionner le Bénin sur la scène littéraire africaine et mondiale ; encourager et soutenir les acteurs de la chaîne du livre, notamment les éditeurs et les écrivains ; promouvoir la création littéraire nationale ».

Commentaires

Commentaires du site 0