Prorogation de la garde à vue de Metongnon: tracasseries pour les avocats

Prorogation de la garde à vue de Metongnon: tracasseries pour les avocats

Affaire CNSS: Le FSP dénonce un “procès politique”

La torture morale continue pour le détenu politique Laurent Mètongnon. Après une détention arbitraire dénoncée par les membres du Front pour le sursaut patriotique (Fsp) ce samedi, au lendemain de son audition à la Brigade économique et financière, ses avocats ont été éconduits hier à la direction de l’Ocertide, où il est gardé.

Un nouvel épisode dans l’affaire Laurent Mètongnon, un détenu politique selon le Front pour le sursaut patriotique, qui a exigé au cours d’un point de presse sa libération sans conditions. Hier, les avocats de Laurent Mètongnon dont la garde à vue a été prorogée de façon ‘’illégale’’, n’ont pas pu voir leur client. Me Lionel Agbo et Me Aboubacar Baparapé ont été interdits d’accès à l’Ocertid, lieu de la détention arbitraire de Laurent Mètongnon, membre influent du Fsp, un regroupement d’acteurs politiques et de la société civile opposé au régime de Talon.

Me Aboubacar Baparapé éconduit, a appelé le directeur de la Brigade économique et financière (Bef) pour connaître les raisons qui motivent sa décision illégale de les empêcher d’accéder à Laurent Mètongnon. L’avocat a commis un huissier de justice pour faire

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 38
  • Avatar commentaire
    Sourou 3 semaines

    Ce sont les mânes de nos ancêtres qui troublent notre prégo. Il ne sait pas encore sur quoi il a prêté serment.

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 semaines

    Je voudrais savoir où sont le DG et le DFC actuellement. Eux aussi sont-ils en garde à vue ?

    Par ailleurs, la procédure de placement des fonds exige l’avis du ministre de tutelle. Qui était ministre à l’époque ? A-t-il été déjà écouté ?

    Prière me répondre, surtout ceux pour qui la culpabilité de Laurent M. ne fait l’ombre d’aucun doute.

    • Avatar commentaire
      ICHA 3 semaines

      c’est donc à cette sale besogne qu’a été convié le juge TOGBONON?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    @ Bossouko

    Bossouko, Vous faites délibérement un faux procès à quelqu’un parce qu’il es contre le pillage que commet le gouvernement actuel.

    Un Président d’un conseil d’administration n’a qu’une voix parmi les voix des membres du conseil.
    Et un conseil d’administration ne fait qu’approuver la décision prise par ceux qui conduisent les opérations stratégiques et opérationnelles d’une entreprise en l’occurence la direction générale de l’entreprise. Dans le cas d’espèce le Directeur général de la CNSS à l’époque.

    Pourquoi laisse – t- on celui-là de côté pour s’attaquer directement à Métongnon, comme si c’est lui qui avait la décision stratégique des opérations favorisées à la CNSS. SI Métongnon s’appelait Guedegbe, Talon aurait -il voulu laisser le DG , pour s’attaquer au PCA aussi uniquement.

    Est-ce que la banque auprès de laquelle les placements de la CNSS ont été faits, a été en faillite et l’argent des cotiseurs de la CNSS est perdu? Ce n’est pas le cas. On fait procès à quelqu’un pour ce qui pouvait arriver, parce que l’on veut politiquement le détruire.

    Les organisations publiques étatiques comme la CNSS n’ont- elles pas plus que d’autres organisations privées aussi de prendre en considération dans leur décision de placer ou d’intervenir auprès des tiers, l’engagement de préserver des emplois?

    Pouvait-il être un crime pour un communiste d’intérimer une décision qui pouvait préserver des emplois. Quand la décision intérimée a finalement aider l’unité auprès de laquelle l’intervention a été faite de se redéployer et préserver les emplois.

    Alors ne reprenez donc pas pour fait prouvé, les affabulations fabriquées par un gouvernement pour nuire à un homme qui ne lui fait pas allégeance mais qui au contraire dénonce les pillages et la main mise sur le pays de ce gouvernement.

    Quand il a accusation, pour condamner,la moindre des choses est qu‘il faut d’abord une preuve irréfutable. Tout le pays attend depuis des semaines cette preuve que le gouvernement est incapable de présenter jusqu’ici. Pour le moment nous n’en sommes qu’au stage de déclaration contre déclaration.

    Quand Yayi Boni déclarait que Talon a tenté de l’empoisonner et que Talon déclarait que c’est faux , que „c’est du canulare“ . Ces deux seules déclarations ont-ils suffit pour que l’opinion puisse condamner Talon. Non , au contraire nous l’avons défendu , car il n’y avait pas de preuve.

    Mais pourtant Talon était en fuite. Laurent Métongnon,lui n’est pas en fuite, il a le courage de se présenter à la justice. Ce n’est pas une raison, tant que le fait qui lui est reproché n’est pas prouvé, de ne pas lui concéder la présomption d’innocence, principe légal dans tout procès.

  • Avatar commentaire
    Amaury 3 semaines

    @Boussoko,

    Vous le klébé de service, vous comprenez quoi dans cette affaire pour dire que le gars a fait du faux ? En quoi réside le faux vous l’accusez ?

    Personnellement j’attends de voir le motif de l’inculpation : s’agit-il de la perception de 2,5 millions de rétro-commissions dont il est difficile aujourd’hui d’apporter les preuves ou de placements hasardeux constitutifs d’erreur de gestion dont le PCA seul ne peut être tenu responsable ? je veux avoir l’inculpation pour savoir dans quel pays nous sommes.

    Par ailleurs, ceux qui clament haut et fort que nous béninois voulons une chose et son contraire, je dis qu’ils sont de mauvaise foi et que ça risque de les étouffer un jour. Pourquoi s’attaque-t-on à quelqu’un qui aurait perçu 2,5 millions, non pire 71 millions alors que des gens qui ont pris des milliards et des milliards gravitent impunément autour de Pata ?

    Oui pour la lutte contre la corruption, les détournements de deniers publics, la mauvaise gestion mais pas de manière sélective.

    C’est honteux pour notre pays.

  • Avatar commentaire
    Bossouko 3 semaines

    les gens parlent pour ne rien dire! Le béninois aime défendre toujours l’indéfendable. Le gars a fait du faux et les gens sont la a dire acharnement. Il met en peril les cotisations des travailleurs et puis certains qui n’ont jamais cotisé dans aucune structure débiles .

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 3 semaines

      “Le fond concerne la justice du Bénin, mais…les droits de la personne …ne semblent pas respectés; ça suffit pour indiquer l’intention de nuire”
      Le béninois te dit qu’il défend les droits de la personne.

      Ceux que suit la justice pour savoir définitivement si elle a “fait du faux”. Vous avez compris où est le problème ?

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 3 semaines

    Le fond concerne la justice du Bénin, mais ici comme dans d’autres affaires précédentes (AJAVON, Syndicats étudiants, le fils SOGLO, français de la SEGUB, etc…); les droits de la personne inquiétée ne semblent pas respectés; ça suffit pour indiquer l’intention de nuire du gouvernement et l’instrumentalisation de la Justice à des fin politiciennes. 

    tout ça laisse un fort soupçon de retour à la dictature sous couvert de lutte contre la corruption.

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      Ce n’est pas demain..qu’on aura une justice forte et indépendante..

      Et je rigole..quand j’entends..”laissez la justice faire son travail”…quelle justice..

      A propos..l’ancien ministre des affaires étrangères du sénégal..gadio..vient à l’instant meme..d’etre alpagué par les panadores et limiers américains…pour corruption au tchad..

      C’est ça la justice

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji 3 semaines

        Cheikh Tidiane Gadio s’est fait avoir comme un bleu. Il a été piégé par les Amerlocks qui l’ont visiblement en point de mire depuis pas mal de temps. C’est dommage. Je voyais en lui un potentiel successeur de Macky.

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 3 semaines

          à quand ton tour agadjavi ? Où tu évites les USA 😀

        • Avatar commentaire

          L’annonce du procureur adjoint en charge de l’affaire doit faire réfléchir nos ****, ” Les enquêteurs sont déterminés à poursuivre les individus qui mettent en péril les règles du jeu équitables pour la compétitivité des entreprises quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Leurs pots-de-vin et leurs actes de corruption nuisent à notre économie et sapent la confiance dans le marché libre. ”

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    Ne vous ai-je pas dit dès le départ que Talon, petit-fils de négrier ne porte pas les populations béninoises dans son coeur?

    Souvenez-vous depuis que la République est née d’un président qui a voué tant de mépris, de mnéchanceté froide et ouverte au peuple béninois comme Talon pratique à présent?

    L’on me dira qu’il est entrain de combattre le fléau de la corruption chez nous.

    Mais comment peut-il prétendre combattre la corruption quandlui-même ne s’inquiète pas, quand les gens comme Sacca Lafia, Kassa Bartelemy, pour ne citer que quelques exemples, qui ont détourné massivement les derniers publics dans ce pays sont avec lui et ne sont pas du tout inquiétés.

    Quand son enfant va se marier, Talon va à Paris pour les marier, comme si dans tout le Bénin il n’y a nulle part, où l’on puisse se marier.

    Quand il est malade, Talon va à Paris pour se soigner. L’idée ne lui est pas venue à la tête de se faire soigner ici au Bénin comme le font des milliers de béninois chaque jour bon gré malgré. En tant que Président de la République, a-t-il mérité un sort meilleur que les populations dont il a la charge?

    Ces descendants de négrier ici au Bénin, nont qu’un seul souci, nous déposséder de nos maigres ressources, prendre les bonnes places dans le pays, nous reduire en esclave et règner sur nous.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    C’est pourquoi les consciences doivent se réveller ici au Bénin.

    Lorsqu’il a quelque chose de bien voire de jouir à offrir que cela puisse aller toujours d’abord aux béninois originaux authentiques.

    Un recteur de l’université, un Président de la cour constitutionnelle, de la cour suprême, le président de la République, les différents ministres, que cela aille toujours aux béninois authentiques répondant aux patronymes béninois dans lesquels les populations peuvent se retrouver.

    Les originaux peuvent ne pas être aussi qualifiés que les descendants des négriers, mais peu importe, á l’oeuvre ils se forgeront. Car en occident il n’y a jamais eu au nom de la qualité un africain voire un béninois accéder à une position enviée et enviable. Pourtant il y a aussi en occident des africains voire des béninois plus doués, plus qualifiés que les blancs.

    L’on peut me traîter maintenant de tous les maux , je m’en fiche. Une chose est sûre, j’ai parcouru le monde entier, mais je n’ai jamais vu un GANDONOU, un BOUKARY MORY devenu président de la République chez les blancs à l’occident. Au contraire, le monde entier veut toujours s’arranger pour réserver les mauvaises choses, les dernières places aux africains.

    Puisqu’il en est ainsi, pourquoi chez nous, n’aurions-nous pas encore droit, nous autres africains, originaux autenthentiques endogenes, droit à la meilleure chose, aux premières places et que celles-ci doivent être encore réservées aux petit-fils des négriers portugais, francais, brésiliens ou espagnols.

    L’on ne peut plus être plus damné, plus maudit que cela.

    Cette aliénation coloniale mentale, qui veut que les africains veulent toujours se légitimer par rapport à l’occident, donnent des prénoms empruntés à l’occident à leurs enfants pour se sentir modernes, et toujours se ranger derrière les descendants des négriers voire des blancs dans leur propre pays, doit cesser.

    • Avatar commentaire

      Vous êtes hors sujet. Nous sommes d’avis qu’il faut combattre la politique de Talon car elle est mauvaise. Rien à avoir avec son nom ou ses aïeuls négriers. 
      Votre discours est un discours de haine qui appelle à la division. Les de Souza , les Gomez, les D’Almeida, les Dosantos ne sont pas tous à mettre dans le même panier que Patrice Talon le truand. Il faut soigner votre discours pour qu’il porte dignement le vrai combat à mener: refuser tous les maux qui jalonnent la gouvernance de Talon caractérisé par le clientélisme, les conflits d’intérêt, l’arbitraire et la justice a  deux tete et deux vitesses. Merci de vous ressaisir car on a besoin de gens comme vous  le jour j pour chasser Talon et sa clique mafieuse qui sévissaient deja sous Yayi 1 et Yayi 2

  • Avatar commentaire
    Chat 3 semaines

    Hum! comment dire ?
    Talon, notre mauvais génie corrupteur des corrupteurs devrait peut être se demander au fond de lui pourquoi il cherche des histoires (si elles sont prouvées) à Métognon pour deux millions cinq cent milles FCFA et non deux millions cinq cent mille USD par exemple.

    Cette somme dix fois ridicule n’est même pas suffisante pour entretenir annuellement la ‘Porscherie'(flotte de Porschs) de notre égocentrique président.

    Je comprends la colère de certains de nos compatriotes qui se demandent tous les jours ce que nous avons fait au Bon Dieu pour mériter pareil châtiment.

    • Avatar commentaire
      Helian 3 semaines

      J’espère que les Tundé et Agadjavi de ce monde t’ont lu. Tu as bien dit la porscherie. Mais qui conduit une Porsche ou un jaguar sur nos rues cabossées si ce n’est juste le désir d’impressionner et de ce faire passer pour ce qu’on est pas.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    Et le même scenario recommence comme dans le cas de Ajavon.

    L’on maintiiendra Metognon à garde à vue sans preuve jusqu’à l’épusement du délais légal prévu et on le présentera au juge sous-mandat de dépos et toujours sans preuve.

    Le juge finira par prononcer une libération pour raison de doute: Mais quand l’intéressé exigera la clarification de l’accusation contre lui en instance supérieure, la parquet sous Talon va tout bloquer.

    Ainsi le pouvoir au Bénin à cette liberté de s’en prendre à ses adversaires de cette manière-là, honteuse, illégale sous-couvert de la justice ainsi instrumentalisée.

    Avec cette injustice criarde, si ce n’est pas la guerre civile que l’on provoque délibérement, c’est quoi alors.?

    Nul n’est au-dessus de la loi au Bénin, Ajavon ou Métongon non plus. Mais ce quoi nous sommes contre, c’est la fausse accusation qu’on invente pour entraîner les gens dans le colimateur de la justice, pour les torturer psychologiquement, salir leur réputation et pu finalement s’imposer à la recherche de la vérité, puisque tout est fabriqué au départ.

    Aussi bien dans le cas de Ajavon comme dans celui de Metognon à présent, l’Etat a l’obligation de tout entreprendre pour que la vérité soit éclorée et sans plus le moindre doute.

    Que l’on tient comme suffisant, la déclaration, selon laquelle Metognon aurait recu de la main d’un intermédiaire de l’argent illicite et autre bien, pourquoi est-il si difficile de présenter cet intermédiaire depuis plus de deux semaines? Ou bien, est-on en train de préparer un individu qui viendra faire délibérement une fausse confirmation.

    Dans un Etat de droit , on ne se sert pas de déclaration contre déclaration pour foutre la présomption d’innocence à terre et arrêter les gens même s’ils présentent une représentabilité affirmée. Ou bien pour la police béninoise devient -on automatiquement un SDF dés qu’une accusation est portée contre quelqu’un? C’est ahurissant et c’est revoltant.

    Cette pratique au Bénin est illégale et contre la démocratie.

    Les béninois doivent ouvrir les yeux et commencer par tenir le pouvoir Talon et la justice qu’il a instrumentalisée pour ce qu’ils sont.
    Ne plus répondre á aucune convocation aussi longtemps que Talon soit au pouvoir en attendant de tout entreprendre pour le chasser de là.

    Talon n’a plus le soutien de ce peuple pour gouverner le Bénin.

    Avec un tyran et un pilleur systematique révélé des ressouces du pays comme lui, l’on ne croise pas les bras et attend qu’il fasse le pire.

    Les populations doivent se le´ver maintenant comme un seul homme pour balayer toute cette bande de qui porte atteinte au droit, à la liberté et qui a mis la main sur tout les secteurs juteux du pays.

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      Notre const..dispose que nul n’est tenu de soumettre à une dictature et la résistance est légitime..

      J’ai eu à dire avant napo..que la seule manière..de mettre enfin la justice au service du peuple et non à des pouvoirs..c’est cette rébellion…qui consiste.à ne plus réponde..à aucun systeme judiciaire tant que les dossiers en instance ne sont pas vidés..

      Le beninois peut pardonner..mais il ne supporte pas l’injustice,le deux poids deux mesures..et la percécution

  • Avatar commentaire
    Helian 3 semaines

    En 1988, c’était de mon amphi à l’ex Fasjep qu’est parti le mouvement de renouveau démocratique. Aujourd’hui, j’ai une forte envie de remettre cela. Une nouvelle transition démocratique.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 3 semaines

      Je doute fort que votre amphi laboratoire de renouveau democratique soit encore suffisamment “equipé” pour nous sortir une “nouvelle transition démocratique”.

      Vos compatriotes ont besoin de quoi bouillir la marmite et non de démocrates de pacotille doublés d’affabulateur.

      Décidément, on aura tout entendu.

      • Avatar commentaire
        Helian 3 semaines

        Et qui s’est accaparé de quoi bouillir la marmite? Si les béninois ne mangent pas à leur faim c’est parce que quelqu’un s’est saisi de leur repas. Qui s’est saisi de leur repas?
        Je vais te dire une chose, les élections au Benin ne sont pas gage de démocratie. Le système actuel a fait ses preuves et la seule solution à mes yeux est un reset complet. Ne détourner pas l’attention du vrai problème. Les béninois ont besoin de quoi bouillir la marmite parce que quelqu’un s’en est accaparé.

  • Avatar commentaire
    Helian 3 semaines

    Ce serait un suicide collectif de laisser Talon finir son mandat. Ila battu tous les records d’impopularité et de méchanceté. Il poursuit des personnes innocentes alors que lui-même est notre Al-Patricio national. Je conversais avec un homme politique proche du régime dont on se dit qu’il est proche du régime. En fait il n’en est rien. Le dernier gouvernement a refroidi l’ardeur et accru la méfiance voire le desespoir de cet homme qui proemt montre à qui de droit, à malin, malin et demi.

  • Avatar commentaire

    IL ne s’agit pas d’une garde a vue , mais d’une détention arbitraire, comme aux beaux jours de la détention administrative sous Kerekou, detention bannie par la CNS depuis 1990.
    Quelle est cette garde a vue ou le prevenu n’a pas acces a ses avocats ?
    Quels interrgatoires veut on conduire quand Laurent a fait sa deposition et signe celle ci depuis Vendredi ? A quel temoin veut on le confronter quand il a deja nie en presence du banquier presume corrupteur n’avoir rien recu de lui, et le voyant pour la 1ere ou 2eme fois de sa vie ! Ou se trouve l’intermediaire qui aurait recu du DG de la BIBE 2.5 millions a distribuer ? On pietine sans scrupules les droits du citoyen, en le maitenant en detention arbitraire dans des conditions execrables…

    Talon qui marche sur les traces du tortionnaire Kerekou, n’echapera pas a la lapidation populaire…

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 3 semaines

    Je vous exhorte à la retenue devant le soutien aveugle d’un citoyen qui fait objet de poursuite.
    Lorsque vous vous insurgez contre cette procédure de poursuite, quand est-ce que vous voulez que la chasse aux détourneurs de l’argent du contribuable démarre réellement au Bénin ? En matière de justice, il ne faudrait pas procéder par comparaison. Ajavon, Lehady et Adjovi, etc. ont été poursuivis non pas parce qu’ils sont innocents, détrompez-vous. Sinon on ne poursuivra personne dans ce pays.
    Le service public au Bénin est devenu ‘’le corridor de la tentation’’ où chaque citoyen qui le traverse y entre les poches vides et en ressort les poches remplies : cette mentalité qui n’éduque aucunement la jeune génération doit à coup sûr disparaitre et être bannie de la tête de nos enfants. Cessons de dire ‘’parce que l’autre avait volé on a rien dit alors laissons celui-ci aussi voler en toute impunité’’. C’est horrible dans une démocratie. Si Talon refuse de poursuivre certains comme Kassa et consorts pour ses calculs politiques, mais leurs délits restent imprescriptibles au moins sur plusieurs années. Celui qui viendra après Talon pourra librement les poursuivre.
    Il faut que des poursuites judiciaires au bénin démarrent un jour par quelqu’un pour faire rendre gorge quand même ! Et Talon, qui n’est certes pas clean aussi, est déjà ce point de départ des poursuites. Sinon on restera là à tourner en rond et à se mordre la queue indéfiniment.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 3 semaines

      Merci. Vous avez tout dit. Nous sommes victimes de nos propres contradictions. Un peuple qui réclame justice mais prêt à marcher pour faire regner l’impunité. Un peuple qui prône la vertu tout en cautionnant la pourriture.

      C’est la république de tous les paradoxes. Dieu reconnaitra les siens.

    • Avatar commentaire

      @Toffa

      De quelles poursuites parlez vous ? Celles engagees devant les microspar le sDJogbenou et Wadagni ? On jette a la vindicte populaire sans aucun debut de preuve les ganes dont on veut se debarasser ! Ou sont les preuves de la culpabilite d’Ajavon, perscute depuis par le clan Talon sous des pretextes mutiples et varies? Ou sont les preuves de la culpabilte de Lehady qu’on s’appretait a mettre en detention administrative aves des charges inventees contre lui ( au passage avez vu comment le BADA ,maire de Calavi, a la tete d’une RB croupion cree par Talon est traite dans un contexte de suspicions de detournement dans sa mairie ?) ! Il faut qu’on soit serieux dans ce pays. Je serais le premier a soutenir la condamnation de Metognon, si on avait ne serait qu’un commencement de preuves qu’il a vole l’argent public ! Mais d’un on n’a pas la moindre preuve qu’il a commis une aute en placant 14 Mds a la BIBE. De deux on n’a pas le moindre indice d’intention frauduleuse et delictuelle dans ce placement ! De trois on n’a pas le moindre indice que cette pretendue faute lui ait profite personnellement. Ce qu’on a de facon evidente et indeniable, c’est une detention arbitraire orchastree par un pouvoir fascisant et corrompu au degre N, contre un des rares opposants, constant dans la denonciation des vols, traffics et autres delits des ban-dits cravattes qui nous gouvernent !

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 3 semaines

      C’est quand même absurde ce que vous préconisez. Ne dit-on pas que la Charité bien ordonnée commence par soi-même? Talon vient au pouvoir et met lui-même la main dans les caisses de l’Etat pour Piller 47 milliards de nos Sous sans qu’aucune justice ne les lui concède.

      Et vous pensez qu’il a donné lui-même un bon exemple? Ne fut-ce rien que pour cela seul, Talon n’a aucune crédibilité aucune moralité pour prétendre poursuivre ceux qui détournent, puisqu’il est lui-m^me le grand pilleur. Avec des gens comme lui le peuple va bientôt faire un court procès.

      Un chef d’Etat digne de ce nom, entreprend tout pour ne pas s’embourber dans des conflits d’intérêt. Les entreprises du chef d’Etat même sous des noms empruntés n’ont rien à faire dans les services publics. Un chef d’Etat ne vient pas se servir comme Talon fait, mais il est élu pour sevir les populations.

      Savez-vous, si tous les Présidents qui ont passé s’empressaient à choisir les meilleurs morceaux du patrimoine national , pour se l’accquerir au prix que lui-même offre, rien ne resterait plus comme patrimoine national du pays.

      Et savez-vous comment Talon a fait fortune au Bénin.? En manipulant pendant des décennies les subventions accordées par l’états aux pauvres cotonculteurs.

      Alors vous pouvez racontez votre histoire à des gens qui ne savent pas encore serrer la ceinture de leur pantalon mais pas aux béninois sur ce forum, engagés ne souffrant pas de l’aliénation coloniale mentale.

    • Avatar commentaire
      Helian 3 semaines

      Comme le régime en place qui depuis bien avant leur arrivé au pouvoir avait corrompu les hommes politques pour finalement décidé de se servir lui-même dans la marmite. On est mieux servi pas soi-même.
      Poursuivre et mettre les ressources de l’état pour si peu, défit l’entendement si tant soit peu l’intéressé est coupable. Imaginer le coût de cette poursuite sans oublier les salaires de ceux qui y travaille. Tout cela pour quoi? Allez vérifier si le projet de révision de la constitution n’est pas de nouveau sur la table car cela me semble pure diversion.

  • Avatar commentaire
    Kodokoue 3 semaines

    Dites au président de vraiment chercher ailleurs les vrais pilleurs et laisser mr Metognon libre moi j’ai honte de mon pays à cause de ses dirigeants nous sommes retournés en arrière pour des décennies il n’y a pas mieux à faire !

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 3 semaines

    On traîne un opposant politique comme un vulgaire délinquant!!!
    Et il n’est pas le premier comme l’a si bien souligné le précédent commentateur.

    Je crois que l’acharnement politique dans ce dossier n’est plus à démontrer.
    Si je comprends bien, il est poursuivi pour avoir reçu 2 500 000 et un carton de champagne!!!

    C’est vraiment ridicule!!!
    Au moment où les dossiers de milliards partis en fumée sont là et on en parle pas, alors que dans le cas présent le placement n’est pas perdu, la banque n’est pas liquidée!!!

    Il faut savoir faire la part des choses, et savoir où il faut dépenser de l’énergie.
    Le dossier PVI n’est pas vidé, la SODECO, l’eau de KASSA, etc…
    Et on mobilise tout le système judiciaire pour 2 500 000 F CFA et un carton de champagne. Il y a problème.

  • Avatar commentaire
    Le patriote 3 semaines

    Ajavon, Lehadi, Adjovi, Metognon, … ça devient trop. REVOLTONS NOUS.

  • Avatar commentaire
    Agbako 3 semaines

    Et avec ça il veut être reçu par Macron? Il ignore gravement la diplomatie française. il lui reste un peu plus de trois ans et on le verra dans son pays. Son cas sera pire que celui de Yayi.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 semaines

      Lui talon , tu ne le verras pas dans le pays comme un kerekou , soglo ou Yayi ; et puis pourquoi attendre qu’il finisse son mandat pour le dégager 😡😡😡

  • Avatar commentaire
    Sourou 3 semaines

    Et la quirielle de partis politiques au Bénin reste silencieux et regardent comme de si de rien n’était. J’ai voté Talon au second tour, mais ce n’est pas pour voir ces bêtises. Ce n’est pas’pour voir émerger un Hitler bis. Non ! Non ! Indignons-nous contre ces pratiques qui relèvent de la période révolutionnaire.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    Et dire que le monde nous regarde , regarde l’agissement de ces  ” bras cassés , charlatans qui sont aux affaires ; triste de mon BENIN