Bénin : Des villages des collines bientôt électrifiés

Bénin : Des villages des collines bientôt électrifiés

Après les départements de l’Ouémé et du Plateau il y a à peine quelques jours, c’est celui des Collines qui bénéficient également de projets d’électrification rurale.

Affaire Laurent Mètongnon : le PCB lance un appel au peuple

Le mercredi 20 décembre 2017, de nombreux chantiers ont été lancés dans plusieurs villages. La mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021) est en marche.

Dans le secteur de l’énergie, il a véritablement pris son envol. En témoignent les nombreux projets dédiés à la fourniture du courant électrique dans la plupart des départements du Bénin. Ce mercredi 20 décembre 2017, ce sont les communes de Dassa et de Glazoué dans le département des Collines qui sont impactés. A l’occasion de sa descente sur le terrain, le Directeur adjoint de cabinet du ministère de l’Energie Franck Tigri en lieu et place de Dona Jean Claude Houssou, Ministre de l’Energie a procédé au lancement officiel des travaux d’électrification rurale dans plusieurs villages de cette partie du Bénin. Il avait à ses côtés le Directeur général de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie (Aberme) et ses cadres techniques, les élus locaux, les sages et notables et les populations concernées.

Dans la commune de Dassa, les villages de Awaya dans l’arrondissement de Gbafo ceux Mondji-Gangan Tangbé, Agbakosaré et Ikpakpada sont les plus grands bénéficiaires.

Aux remerciements des chefs de quartier et d’arrondissement, se sont ajoutés ceux du maire de Dassa qui a tenu à saluer le chef de l’Etat béninois pour sa clairvoyance et sa détermination à offrir de l’électricité fiable et de bonne qualité à tous ses compatriotes. Pour Nicaise Fagnon, « quand la lumière apparait, l’obscurité disparait. Le président Patrice Talon est un homme qui parle peu, mais qui agit vite. Quand il dit quelque chose, il le fait… Et c’est sa façon à lui de rétablir la justice sociable », a-t-il insisté partout.

Forte mobilisation à Glazoué

Toutefois, le maire de Dassa a invité les bénéficiaires à faire preuve de civisme et de responsabilité en facilitant la tâche aux entreprises adjudicataires des travaux. Il a aussi suggéré à ses administrés de prendre les dispositions pour ne pas être surpris. Car en cotisant petit-à-petit, les frais d’abonnement à leur charge seront constitués par les futurs abonnés sans trop grande difficulté.

Dans la commune de Glazoué, les motivations sont les mêmes. avec une forte mobilisation de part et d’autre. Ce qui démontre clairement que ces populations sont dans le besoin et ont hâte de voir la lumière enfin apparaître. C’est le cas surtout de Adourékoma et des villages voisins de Egbessi et Kpakpazoumè dans l’arrondissement de Zaffé pour réaliser les travaux d’électrification. Les villages d’Okrin et Bougou dans l’arrondissement de Magoumi, et  le village de Yawa vont également bénéficier des retombées immédiates de la mise en œuvre du PAG, secteur énergie.

Partout où la délégation est passée dans la commune de Glazoué, la liesse a été vraiment populaire. Les chefs de village et chefs d’arrondissement concernés n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du chef de l’Etat et de son gouvernement. Notamment le ministre de l’énergie qui démontre par ses actes qu’il mérite vraiment la confiance du président de la République dans ce domaine aussi sensible et complexe que celui de l’énergie.

Pour le maire de Glazoué soutenu par la présence de son homologue de Dassa, c’est un grand jour pour la commune.

« Après l’eau, c’est le courant électrique qui arrive. Les populations sorties nombreuses prouvent qu’elles sont vraiment dans le besoin, et c’est leur manière à elle de témoigner leur gratitude au chef de l’Etat qui a permis à Glazoué d’avoir sa part du PAG ».

Charles Djagoué s’est dit fier de lui et promet l’accompagnement de ses administrés pour l’atteinte des objectifs fixés pour le développement harmonieux du Bénin.

Abonnement à moitié prix

En ce qui concerne le Directeur général de l’Aberme, il a présenté à chaque fois le projet d’électrification rurale dont il a la charge, et surtout ses caractéristiques techniques, selon les localités. On retient grosso modo que là où le réseau de lignes HT existe, il sera procédé à la construction des lignes BT pour desservir les villages concernés, ou d’autres  lignes HT complémentaires selon les besoins.

Pour  Francis Tchèkpo, Directeur Général de l’ABERME, les lignes à construire varient entre 1000 et 3000 m selon les localités. De même, entre 100 et 160 ménages pourront être satisfaits par chaque ouvrage. Sans oublier les lampadaires solaires économiques pour l’éclairage public (entre 10 et 15). Mais le cas particulier de l’arrondissement de Zaffé est notable. Dans les indications, il s’agit de 7,5 km de lignes MT pour environs 500 ménages, avec 30 lampadaires, a-il souligné. Le DG/Aberme a tenu à remercier à son tour les populations, les élus locaux et les notabilités pour leur mobilisation, mais surtout le chef de l’Etat pour le respect de ses engagements. Il n’a pas non plus oublie le ministre de l’Energie pour son savoir-faire et son leadership. A son tour, il a invité les populations bénéficiaires à la bonne collaboration, et à s’abonner massivement, car le Président Patrice Talon a décidé qu’il se fera à moitié prix.

Avant de lancer à chaque fois les travaux d’électrification rurale, le directeur adjoint de cabinet du ministère de l’Energie a, au nom de son ministre empêché, remercié les populations pour leur mobilisation. Pour Franck Tigri, la volonté du président Patrice Talon est de faire de l’électricité un bien commun, et non un produit de luxe destiné à une partie des Béninois. Car, « le chef de l’Etat a toujours considéré le courant électrique comme le sang qui coule dans les veines de ses compatriotes », confit-il. Car selon les déclarations du DG/Aberme qu’il a confirmées à chaque fois, le délai de réalisation de chacun des ouvrages est de quatre mois maximums. A son tour, Franck Tigri a invité les entrepreneurs au respect scrupuleux des délais contractuels, et les populations bénéficiaires à la collaboration pour la réalisation d’ouvrages de qualité.

Source :  Ministère  de l’Energie

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 9 mois

    Vous passez un peu vite sur:

    – la transparence des conditions de passation des marchés,
    – les engagements contractuels (ce qui engage le Bénin), 
    – Ce qu’y gagne les béninois (, emplois, transferts de compétences, revenus pour le bénin)

    ça reste, des incantations et de la méthode Coué, comme hélas chez beaucoup de détracteurs du gouvernement; des critiques systématiques à priori.

  • Avatar commentaire
    M.A. K Il y a 9 mois

    Moi je n’ai pas besoin d’attendre la fin du mandat de Talon pour comprendre que c’est l’homme de la situation mais depuis le 1er jour de son investiture.Que Dieu l’aide dans sa mission pour le bonheur de tous

  • Avatar commentaire
    HONSIVI Il y a 9 mois

    Il faut un début à tout.La vraie rupture vient de commencer.Les sceptiques changeront définitivement d’avis

  • Avatar commentaire
    Patriote Il y a 9 mois

    Talon va faire taire ses detracteurs a la fin de son mandat. Ecrivez ca quelque part

    • Avatar commentaire
      HONSIVI Il y a 9 mois

      Avant la fin de son mandat les gens comprendront que TALON est l’homme qu’il nous faut pour mener les réformes