Djougou : Les malfrats tuent un opérateur économique

Djougou : Les malfrats tuent un opérateur économique

La ville de Djougou a été le théâtre d’un braquage ce mardi 26 décembre 2017. La victime, un opérateur économique du nom de Issa Tawabi a été abattue à son domicile à Gah, un quartier du premier arrondissement de la ville.

Cancer du sein et col de l’utérus : Dépistage et prise en charge gratuits

Le crime ressemblait à un assassinat puisque les hors-la-loi n’ont rien volé à cet opérateur économique dont l’activité principale consistait à exporter de l’essence dans les pays de l’hinterland.

Notons que le frère aîné de la victime avait déjà été violenté puis dépossédé d’une importante somme d’argent quelques jours auparavant. Les agressions sont légion dans cette ville du département de la Donga.

Il y a trois mois, une directrice d’école s’est fait  braquer à Sero-pago, un quartier situé non loin d’une compagnie de gendarmerie. Un peu plus tôt,  un taxi-moto s’est fait voler sa moto après avoir été ligoté par des malfrats.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 12 mois

    … Juste après les communiqués de victoire annonçant “la sécurisation des grands axes…”

    J’espère me tromper, mais il se pourrait qu’avant longtemps, on ne redécouvre la raison qui a prévalu à la création et l’existence de la Gendarmerie pour sécuriser les zones peu peuplées et y traquer les bandes armées.

    Napoléon 1er avait un autre problème (surveillance des opposants politiques et des populations) quand il a développé lui, la police urbaine.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 12 mois

    AZIZ, JE SAIS QUE L’ALCOOL FRELATE DES FIN D’ANNEES SAOULE , MAIS PAS LA VIANDE DE PORC DONT TU ES UN VRAI DEGUSTATEUR .
    JE NE SUIS PAS UN BRAQUEUR ET LOIN DE LA CESSONS CES BLAGUES QUAND IL Y A PERTE DE VIE HUMAINE .
    QUANT A L’ARTICLE PROPREMENT DIT , C’EST QUAND MEME STUPEFIANT QU’ON BRAQUE TOUT PRES D’UNE GENDARMERIE ! QUE FONT LES GARDES ET AUTRES POSITIONNE AUX AVANT POSTES DE LA GUERITE ? PAIX A L’AME DU DISPARU .
    C’EST LE LIEU D’INTERPELLER SACCA LAFIA ET LE MINISTRE DE LA DEFENSE , CAR POUR UN PAYS COMME LE BENIN QUI NE LUTTE NI CONTRE BOKO HARAM , NI CONTRE LES DJIHADISTES , LES HOMMES EN UNIFORMES NE FONT RIEN , ALORS L’ETAT A DEMISSIONNE !

    • Avatar commentaire

      J’ai pas..à discuter avec toi…franck

      Tu dois donner les détails…de tes alibis…à la divisions des investigations criminelles..

      Que faisais tu…à djougou..ces jours ci….

  • Avatar commentaire

    Au nord du benin…on se connait tous…puisque tres peu peuplé

    jamais il n’a jamais eu…de ces genres de crimes….

    Il faudra vérifier…si certaines personnes…dont je tait les noms par pudeur…n’ont pas quitté..leur lieu naturel…

    • Avatar commentaire

      Les mauvaises..langues…vont encore m’accuser..de doigter…certaines personnes

      Et pourtant…j’ai pas prononcé le nom de quequ’un..

      Quoi..que …quoi…que….!!!…tofa tundé,agdajavi,franck,seigni…puvent etre interrogés….sans pour autant les accuser

      Meme si je pense…qu’ils en sont capables