Libye : Réduit en esclavage pendant un an, un jeune béninois raconte

Libye : Réduit en esclavage pendant un an, un jeune béninois raconte

Après avoir vécu le cauchemar en Libye aux mains de leurs tortionnaires, quelques béninois rentrés au pays ne manquent pas de raconter leur expérience . L’un d’eux est Mohamed Babio.

Sénégal : 2500 migrants rapatriés de la Libye

Ce jeune footballeur  d’une vingtaine d’année a passé une année entière comme esclave en Libye. C’est du moins ce qu’il a confié à la VOA (radio américaine).

A l’en croire, tout a commencé en décembre 2015 quand son frère et lui ont décidé de quitter leur famille dans la gêne pour rejoindre l’Algérie. Le voyage s’est passé sans anicroche. Il affirme même avoir mené une vie heureuse avec son frère dans leur pays de destination  parce qu’ils ont pu se faire un peu d’argent.

Les choses ont mal tourné quand les deux frères ont décidé de quitter l’Algérie pour l’Italie. Le passeur qui devait les emmener dans ce pays européen leur a demandé une somme de 750 000 fcfa pour la traversée. Ce qu’ils ont payé mais jamais ils n’ont pu atteindre l’Italie. Leur voyage a pris fin en Libye dans les mains des esclavagistes.

« Nous étions des centaines d’Africains enfermés et battus au quotidien sans raison. Nous faisions des corvées toute le journée avec un seul repas » a confié le jeune Babio, à la VOA.

Il affirme avoir vu également des femmes enceintes battues et violées qui mourraient des suites de ces sévices. Pendant l’année qu’il a passé sous le joug des esclavagistes libyens Babio affirme avoir connu six lieux de détention et de geôliers. Son séjour carcéral dans ce sixième lieu de détention lui a permis de s’enfuir non sans la générosité de son geôlier.

Son frère dont il a entre-temps été séparé a eu moins de chance que lui. Il a été criblé de balles alors qu’il essayait de s’évader. Malgré cette mésaventure Mohamed Babio compte repartir si l’occasion s’offrait à lui. Selon ce jeune footballeur, il vaut mieux mourir les armes à la main que de mourir résigné.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    Fasshil Il y a 8 mois

    Si tout le monde quittait le pays qui va le developper? Ambition d’accord. Mais démesurée nom.

  • Avatar commentaire
    virgile Il y a 8 mois

    SONAGNON soit un peu sincère, quand tu te réveilles les matins à qui tu pense en premier. Vous vous faites du tord pour ne pas vouloir dire la vérité d’abord à vous même et en suite à vos amis et frère. Ne t’attends qu’à toi. Bien compris hien.

  • Avatar commentaire
    PEREIRA F.Moktar Il y a 8 mois

    Inconscience totale. Aucun gouvernement dans le monde n’a jamais assuré l’avenir de sa jeunesse. A chacun de savoir ce qu’il veut réellement et d’emprunter les voirs légales pour réussir.Si quelqu’un décide de se jeter dans la gueule du lourd à qui la faute. Il a fait son choix donc il doit être apte pour supporter les conséquences.
    FÔLABI la voix d’or

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 8 mois

      Comment aucun gouvernement au monde n’assure l’avenir de sa jeunesse???

      Les politiques manquent complètement à leur devoir au point où les gens pensent que c’est le sauve qui peut!!!

      Non, les impôts qu’on collecte, c’est pour former la jeunesse, et organiser les conditions favorables à la création de la richesse dans un pays, afin de permettre à tous les fils du pays de trouver son compte.

      Mais chez nous, les impôts servent à remplir les comptes en banque des dirigeants, c’est pourquoi la jeunesse ne recule plus devant rien pour s’en sortir, même au prix des vies humaines.

      C’est pourquoi, devant le tribunal de l’histoire, les dirigeants africains auront des comptes à rendre.

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 8 mois

    Il faut en face de l’ambassadeur de Libye. 

  • Avatar commentaire

    Inconscience notoire. Tu attends encore pour repartir.?? 

  • Avatar commentaire
    thierry Il y a 8 mois

    du courague pas de koi vien au paye on va manguer du kabat-o ensemble

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 8 mois

    “il vaut mieux mourir les armes à la main que de mourir résigné…”

    Cette vérité doit interpeller nos dirigeants qui ont la totale responsabilité de ces tragédies.

    Malgré les événements dramatiques qu’il a vécu, il ne renonce pas à son projet de voyager parce qu’au pays, l’avenir est bouché!!!

    Les dirigeants plutôt que de créer des conditions de vie favorables à la jeunesse de s’épanouir au pays, préfèrent penser à eux seulement comme Patrice TALON avec arrogance n’a pas hésité à le dire très clairement!!!

    Ce n’est pas aux occidentaux de bâtir nos pays, ils ont aussi leurs problèmes. Pourquoi les nôtres se maintiennent au pouvoir sans pouvoir servir le peuple????Et c’est d’ailleurs leur seule mission.!!!