Bénin : Mariana Duarte Mutzenberg reçue au cabinet de Houngbédji

Bénin : Mariana Duarte Mutzenberg reçue au cabinet de Houngbédji

La chargée de programme de l’Union Interparlementaire (UIP) et chef de délégation, Mariana Duarte Mutzenberg, a été l’hôte du président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji.

Fondation Adrien Houngbédji au Bénin: La Chine offre des bourses d’études

C’est à l’occasion d’une audience qu’il a accordée à cette dernière, le mercredi 17 janvier dernier à son cabinet au palais des gouverneurs, pratiquement à la veille d’une importante conférence parlementaire organisée par l’Assemblée nationale du Bénin, avec l’appui de l’UIP. Selon les informations recueillies sur place, les échanges étaient beaucoup plus focalisés sur la participation et la représentativité des femmes au sein de l’institution parlementaire. Lire un extrait des propos de Mariana Duarte Mutzenberg au terme de l’audience.

Mariana Duarte Mutzenberg : « …Au sein de notre institution, on a un pilier qui est celui de partenariat entre les hommes et les femmes : c’est-à-dire renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes dans les Parlements et par le biais du travail parlementaire. J’ai dit au président de l’Assemblée nationale que d’abord, nous sommes de tout cœur avec lui pour la démarche qu’il a entreprise depuis qu’il est élu président dans l’actuelle législature pour renforcer la participation des femmes au Parlement. Il a bien compris que c’est dans l’intérêt des béninoises et béninois. Je lui ai affirmé notre soutien entier. Nous sommes heureux de savoir qu’il y a cette démarche qui est faite ici puisque le Bénin, dans son histoire démocratique récent, n’a pu encore atteint 10% de femmes au Parlement. La moyenne mondiale est actuellement de 23,5%. Ce n’est pas l’idéal, mais on voit que le Bénin n’est pas encore dans le rythme…On sent qu’il y a une envie et nous sommes heureux de cet engagement du président de l’Assemblée nationale. La conférence de Cotonou est une conférence de dialogue avec des acteurs clé comme les parlementaires, la société civile, avec des expertises venant d’autres pays comme le Sénégal et la Belgique qui ont atteint un niveau important de participation des femmes à l’Assemblée nationale…».

Propos recueillis par IK

Commentaires

Commentaires du site 0