Crise sociale au Bénin : le Médiateur de la République invite au dialogue

Crise sociale au Bénin : le Médiateur de la République invite au dialogue

Le Médiateur de la république s’est prononcé sur la crise sociale que traverse le Bénin depuis quelques jours. C’est à travers une déclaration qu’il a fait ce mercredi matin au siège de son institution à Porto-Novo.

Crise sociale au Bénin : Le député Issifou Amadou demande des comptes au gouvernement

Dans cette déclaration, Joseph Gnonlonfou dit faire confiance « au gouvernement, aux acteurs sociaux et syndicaux, aux responsables politiques pour prendre leurs responsabilités historiques et pour s’engager fermement dans une concertation qui calme les tensions dans le respect des uns et des autres ».

Pour Joseph Gnonlonfoun, la recherche de l’intérêt supérieur de la nation, et de l’unité nationale  doit être privilégiée en ces moments difficiles. C’est  le moyen d’aboutir rapidement à la paix, gage précieux et fondamental du développement du Bénin, a laissé entendre le successeur d’Albert Tévoèdjrè.

Pour rappel, le vote de la loi retirant le droit de grève à certains fonctionnaires de l’Etat a déclenché une grève générale au Bénin depuis quelques jours . Un mouvement de débrayage collectif qui paralyse l’administration béninoise. Depuis le début cette crise, le gouvernement semble s’enfermer dans sa tour d’ivoire. Aucune initiative n’a encore été prise pour apaiser la tension sociale qui grandit.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Dieu merci qu’il y a encore dans le pays des hommes qui prennent de la hauteur dans leurs propos

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 10 mois

      j’adhère “FJB”.

      La taille, la pauvreté du Bénin lui interdisent le luxe de la division à outrance et l’usage des forces du Bénin à des fins exclusivement antagonistes.

      Au Bénin, quoiqu’en pense quiconque, tout le monde est légitimé à sa place par les élections (les Elus) et/ou par les institutions (les corps de l’Etat).
      Il est de l’intérêt de tous que ce qui est entamé aboutisse. De toute façon.