Police nationale: Stop aux appellations fantaisistes

Police nationale: Stop aux appellations fantaisistes

La Police nationale est en guerre contre les appellations fantaisistes au sein de la corporation. Dorénavant, aucun élément ne peut appeler son supérieur par des noms autres que ce que le règlement intérieur reconnait.

Bénin: La police démantèle un réseau d’arnaqueurs

La création de la Police républicaine induit de nouveaux comportements à la Police nationale. Les flics ont coutume d’utiliser des pseudonymes ou des appellations fantaisistes pour désigner leurs supérieurs.

Cette pratique devenue une coutume n’est pas du goût de la hiérarchie policière qui décide de sanctionner avec la dernière rigueur tout contrevenant. C’est à dire que désormais, tout policier qui va appeler son supérieur ”Boss”, ”Gan”, ”Patron”… sera sanctionné.

Le message radio porté du directeur général de la Police nationale recommande à chaque élément de désigner son supérieur par son grade. C’est une décision qui vise à recadrer le comportement et l’attitude des policiers en attendant l’application de la loi sur la Police républicaine.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Allez voir ailleurs si on appelle pas un commissaire “patron”. On ferait mieux de s’occuper de choses sérieuses. On voit bien qu’ils n’ont rien à faire d’autres….

  • Avatar commentaire
    Attakoun Il y a 3 mois

    C’est difficile police républicaine

  • Avatar commentaire
    Agbo zèhouè Il y a 3 mois

    Je valide