Soirée politique : Le droit de grève en débat à la Fondation Friedrich Ebert

Soirée politique : Le droit de grève en débat à la Fondation Friedrich Ebert

Dans sa tradition activité dénommée Soirée politique, la Fondation Friedrich Ebert se penche sur la sempiternelle question relative au retrait du doit de grève ce jeudi 18 janvier 2018.

« La Cour constitutionnelle donne raison à la Csa-Bénin » selon Anselme Amoussou

Plusieurs spécialistes de droit et acteurs politiques sont annoncés à cette séance pour élucider davantage le contour du vote intervenu au parlement qui malheureusement plonge le Bénin dans une crise sans lendemain.

Sous la modération de Georges Amlon, journaliste, la soirée politique de Friedrich Ebert Stiftung sera constituée d’un panel composé de Anselme Amoussou, Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes (CSA-BENIN), Fredy Yehouenou, Magistrat, Trésorier général de l’Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB), Louis Vlavonou, député à l’assemblée nationale auteur du projet de loi, et Prince Serges Agbodjan, Juriste.

A ce rendez-vous, également d’éminents politologues, juristes, universitaires, acteurs politiques et de la société civile, de citoyens intéressés par le sujet, des membres du corps diplomatique, d’institutions internationales accrédités au Bénin et des médias. Au regard de l’enjeu de ce débat, l’opinion peut être situé au mieux sur le retrait du droit de grève que l’Assemblée nationale entend retirer à travers une loi aux magistrats et à certaine catégorie d’agent permanent de l’Etat.

Ce vote intervenu depuis le 02 janvier 2018, est à l’origine de la paralysie générale du Bénin avec les mouvements de grèves déclenchés par les centrales et confédérations syndicales pour obliger le gouvernement à retirer cette disposition liberticide, qui selon elles, fait reculer la démocratie béninoise.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Baghana sero Il y a 9 mois

    Un peu de respect aux gens.ce comportement prouve que vous n’êtes pas sérieux Allomann et…

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 9 mois

    Agadjavi et moi, on y sera, et on en profitera pour te déshabiller et t’enlever ton accoutrement de Taliban….

    • Avatar commentaire

      Allomann…la tache ne doit pas etre facile pour agadjavi de mettre à poils…ollah

      N’oublies..pas généralement..les abomeens…sont dans un accroutement…composé soit de pagne noué à la hanche…ou un demi pantalon…enfle une chemisette..sans manche.

      Inutile…de te dire..qu’ils ne portent pas de slip

      Ainsi donc..une petite résistance…de ollah…et c’est ton agadjavi..qui sera tout nu…laissant…voir ses petits attributs..

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Est-ce sur invitation ?  Où se situe le siège de cette fondation ?
    Agadjavi se serait une belle occasion pour voir ta sale tronche de rat d’égout 😂😂😂 parce que j’y serai