Tomety Vincent, n’est plus le commandant du 7ème bataillon interarmées de Kandi. Le militaire a été démis de ses fonctions par le ministre de la défense en visite hier dans les garnisons de l’Alibori. Il a été immédiatement remplacé par le capitaine Kplaï Mindjomin. Ce limogeage se justifie par l’ambiance délétère qui existe dans ce camp militaire. Selon l’ABP qui a rapporté l’information, il y a un mécontentement généralisé de la troupe contre son commandant. A en croire  certaines indiscrétions, il y avait beaucoup de frustration au sein de la troupe. Les soldats de ce camp se considéraient comme dans une prison.

Les signes avant-coureurs de ces ressentiments étaient déjà perceptibles avec la séquestration du commandant par le chef d’escadron Désiré Azatassou, au matin du 1 ier janvier 2018. C’est donc pour l’harmonie au sein  de la troupe et la sécurité personnelle du commandant que le ministre Fortuné Alain Nouatin a pris cette décision.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire