Affaire Clara au Bénin : l’AJJB dénoncent les errements de la famille

Affaire Clara au Bénin : l’AJJB dénoncent les errements de la famille

L’Association des jeunes juristes du Bénin (Ajjb) est sortie de son silence. Elle s’est prononcée sur l’affaire Clara qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux et dont les juridictions se sont saisies finalement.

Taxes sur des services d’internet au Bénin : Les clarifications de H. Guèdégbé, secrétaire exécutif de l’Arcep

Pour mémoire, une jeune fille du nom de Clara Noutai a été ligotée et bastonnée par sa famille, après que cette dernière ait posté des vidéos sur les réseaux sociaux qui heurtent les mœurs et la morale. La réaction des parents de la jeune fille en a fait réagir plus d’un.

Si certains estiment que cette fille mérite sa correction, pour d’autres, les parents sont allés trop loin, au point d’outrepasser leur droit. C’est d’ailleurs ce qu’en pensent les jeunes juristes du Bénin par l’entremise de leur président, Lazare Hounsa. Pour eux, la famille Noutai a commis deux fautes en réagissant comme elle l’a fait.

La première faute est relative au manquement aux obligations tirées de l’autorité parentale prévue aux articles 405 et suivants du code béninois des personnes et de la famille, et aux articles 6 et 36 du code béninois de l’enfant. Ils estiment que si la fille a pu publier une vidéo qui heurte les mœurs et la morale, c’est parce que ses parents n’ont pas su assurer comme il se doit leur autorité parentale. La notion d’autorité parentale souligne le président, recouvre l’ensemble des droits et des devoirs des parents vis à vis de leurs enfants.

La seconde faute est le recours illégal à la violence doublée d’humiliation. A ce niveau, Lazare Hounsa président de l’Ajjb a expliqué que si les parents disposent de l’autorité parentale, ils ne disposent en revanche pas d’exercice de violence sur leur enfant. Mieux soutient-il, l’article 3 de la Loi n 2011-26 du 09 janvier 2012 portant prévention et répression des violences faites aux femmes, définit la violence dans le milieu comme l’abus de pouvoir ou la négligence. Cette disposition est complétée par l’article 30 de la présente loi, qui assimile des violences physiques ou sexuelles comme une circonstance aggravante

Commentaires

Commentaires du site 27
  • Avatar commentaire

    allez vous faire foutre. l’acte posé par Clara là même n’est -il pas humiliant pour la famille?

    vous sois disant juristes,trouvez aujourd’hui
    que Clara a subi une humiliation. si vous vous mettez à la place des parents, vous auriez faire pire que çà. cherchez d’autres canaux pour faire connaitre votre association. il y a des actes pires que ceux infligés par les parents de Clara tous les jours dans ce pays et on ne vous voit jamais réagir. une fois encore allez vous faire foutre .

  • Avatar commentaire
    Dah Akpodjihla Il y a 9 mois

    Je vous demande simplement d’accepté les choses en face et de les comprendre telle qu’elles sont. Les parents de cette jeune fille Clara, n’ont aucun des droits de publier les dites vidéos de la correction de leur propre fille sur des réseaux sociaux. Maintenant que la situation est ardente, le père ne sait pas qu’il va rejoindre sa fille ? Pourquoi a-t-il fuit ses responsabilités parentales ? A la famille revient la plus grande des erreurs, pourtant ils sont resté à punir la fille et pire l’a filmer et publier. Je me demande bien le respect et quelle dignité cette famille se veut de la population et des pays voisins qui nous suivent…!!!

  • Avatar commentaire
    Affedjou Senan Gérard Il y a 9 mois

    Hum Clara la plus célèbre au BENIN aujourd’hui

  • Avatar commentaire

    allez vous fait chier les salop

  • Avatar commentaire
    Bilal bonfils Il y a 9 mois

    C’est comme ça qu’on éduque quelque ,vous oubliez que cette aura des enfants qui viendront cette vidéo en plus ils iront a l’école et se feront  insulter par leur camarade,la honte qui ne fira jamais dans la vie de cette jeune fille (put de quelqu’un c’est la femme de l’autre ).c’est criminel et ces parents là doit être punir . 

  • Avatar commentaire

    Association jeunes juristes, jeunes qui pensez assurer la relève, qui réfléchissez de la sorte ? Chacun choisit une éducation à donner à ses enfants. Éduquez les vôtres à coup d’articles de je ne sais quel code. Et le code de la morale, vous ne le mentionnez pas. Je suis issu d’une famille qui porte un nom depuis des générations. Quiconque à qui ce nom a été transmis et qui en viendrait à le salir mérite une correction exemplaire, à la mesure de la faute commise. Copiez les blancs jeunes juristes avec vos articles et sottises. Laissez nous éduquer nos enfants selon notre éducation africaine.

    • Avatar commentaire
      Rahamane CHABI Il y a 9 mois

      Je suis d’accord avec vous…
      Mais comme on le dit le linge salle se lave en famille…
      Les parents n’aurait pas du ni filmer ni laissé filmé la scènes de la la correction.. Car en fin de compte ils s-auto humilie

  • Avatar commentaire
    Yves AVOCE Il y a 9 mois

    Je suis ecœuré de lire ses juristes qui se sont statués sur l’affaire Clara de cette façon.
    La société africaine à ses marques de noblesse et que l’éducation occidentale ne peut point influencé.
    L’inconscient a pris possession de la jeune fille qui a commis des erreurs très graves si je peux dire donc le prix à payer logiquement n’est quine bonne correction; c’est qui est fait pour remettre ses pendules à l’heure. Le plus important est qu’elle a pris conscience et veut passer cette époque aux oubliettes pour aller de l’avant.
    Eux ses supposés défenseurs de droit viennent maintenant pour nous distraire alors qu’il y mieux à faire dans le pays.
    Oublié cette histoire et passons au suivant.

  • Avatar commentaire

    Cette affaire inspire plutôt une réelle réflexion quant à l’usage des réseaux sociaux par tous. Des ados aux plus âgés. Une sorte de mode d’emploi car les phénomènes de mode à l’occidental se télescopent avec nos cultures.       Les filles dévergondées, il y en partout . Parmi les donneurs de leçon il y en a qui font pire avec les filles d’autruit. 

  • Avatar commentaire
    Berrystan ADENLE Il y a 9 mois

    Ouf!!!!
    La justice de mon Pays…
    Clara a reconnu être dans l’ignorance lors de la faisabilité des vidéos postées et elle même remercie ses parents d’avoir intervenu dans l’affaire….
    Laissez cette famille en PAIX…

  • Avatar commentaire
    Euloge Il y a 9 mois

    Récupération pour être a la une aussi. Il y a trop de situation d’injustice au vu et au su de tout le monde mais hélas nos belles sont aveugles. Bon l’affaire Clara m’a permis de les connaître.

  • Avatar commentaire
    Binangnon Il y a 9 mois

    Ces juristes surement n’ont rien a faire. Un linge sale se lave en famille. Laissez mon pays vivre en paix au lieu de creer chaque fois vos histoires pour le publier partout
    On en a deja gros sur la tête.
    Si le cas de la clara aussi devergondee quelle soit est un sujet de disssertation a vous confier par vos professeurs, reflechissez tetes baissées sur vos copies….

    • Avatar commentaire
      Dah Akpodjihla Il y a 9 mois

      Binangnon, dis-moi: le linge sale dont tu parles, c’est de la sorte vous le lavé chez vous dans votre famille ? simple réponse…

  • Avatar commentaire

    …dénonce….

  • Avatar commentaire
    Richard DJOWAMON Il y a 9 mois

    Quoiqu’on dise, la jeune fille en cause mérite sa bonne correction. Maintenant, allons voir ailleurs (il y a mieux faire), puisque cette correction relève d’une affaire de famille.

    • Avatar commentaire
      Dah Akpodjihla Il y a 9 mois

      Une affaire de famille dis-tu ? et qui se publie sur les réseaux sociaux ? Mais réfléchissons un peu là…

  • Avatar commentaire

    Humm. On aura tout vu au Bénin. Depuis quand c’est devenu un péché d’éduquer sa fille ? Quand un enfant fait mal, on le corrige point bas. Les parents de Clara ont bien fait. N’oubliez pas, qu’elle est issue d’une grande famille. Imaginez un peu la honte…. Si les parents ne la corrigent pas et Clara fini par devenir un cas social, qui va manger la honte ? Ce sera toujours les parents. Il ne faut pas oublier qu’elle est toujours une adolescente qui est sous la responsabilité de ces derniers. Tout le monde a vu ce qu’elle a fait, c’est mauvais.
    Elle-même l’a reconnu et a présenté les excuses…
    Que les soit disant défenseuses de droit cherchent ailleurs. Il y’a des dossiers plus chauds que ça. Ils n’ont qu’à coller la paix aux parents de Clara.

  • Avatar commentaire

    Les béninois s’ennuient!

  • Avatar commentaire
    Alexandra Ahehehinnou Il y a 9 mois

    Ce pays est unique,tant il me dépasse.Non mais serieusement,vous n’avez que ces arguments desuets sans preuves tangibles pour les assigner en justice ?!J’ai à faire sinon j’aurais volontiers montré que si cela doit aller devant une cour,Clara aussi en pâtisserait.C’est saoulant à la fin.Et puis elle s’est excuse,les parents ont cru bien faire.Cela ne suffit pas ??! Laissez cette famille en paix.SVP,y en a marre !!!

  • Avatar commentaire
    salou hawa Il y a 9 mois

    arrêtez tout ceci
    premièrement on l’a pas bastonné mais coiffé les cheveux et ligoté comme elle l’a dit
    est ce un crime que les parents corrigent leurs enfants?
    n’est ce pas nous même qui avions condamné ces même parents de ne pas user leur droit sur leur fille.
    maintenant que c’est fait,vois dites de n’importe quoi
    elle a déjà demandé pardon à tout le peuple béninois et aussi à sa famille voire même à yanelle
    laissez la respirer
    merci

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 9 mois

    Partir du fait qu’une petite fille à peine sortie de l’innocence de l’adolescence ait pu tourner et publier des videos indecentes sur la toile pour conclure à une defaillance de l’autorite parentale me semble quand meme un peut court comme raisonnement à l’ère des reseaux sociaux. Qui peut certifier aujourd’hui avoir un controle sur la “presence” de ses enfants sur la toile quand toute la societe assiste, impuissante, à l’affaissement des digues morales sous la poussée des reseaux sociaux avec leur cortege de vices et d’invites à la deviance? Que dire de l’ecole qui a troqué ses attributs de formateur contre ceux de creuset d’initiation au fruit défendu?

    Quant aux pretendues humiliations qu’aurait fait subir les parents à la fille, je ne vois pas pourquoi on veut en faire tout un plat alors que la petite elle même, à travers une video où on peut observer qu’elle ne traine aucune marque de sevices corporels, avoue n’avoir jamais été violentée par ses parents et que le fait d’avoir été ligotée et rasée entre dans le cadre d’un rituel expiatoire, comme le veulent certaines traditions, et non d’une volonté d’humiliation.
    Pour finir, je dirai à l’endroit des uns et des autres que la meilleure façon d’aider cette victime de nos societes en perte re repère est d’eviter de l’exposer davantage, quelqu’elles puissent être par ailleurs nos opinions respectives sur ce malheureux feuilleton.

    • Avatar commentaire
      Azombakin reine Il y a 9 mois

      Laisser clara en paix , puisque la faute es a ces parent . je l ai dire parceque je la connais de A a Z , quant elle a commence cette chose dans ce n allait pas arrive jusqu a ce point , le chicote n eduque pas ces dieu de la libere de tt ce vie de vagabondage 

    • Avatar commentaire