Bénin : Des camions Ampliroll pour l’assainissement des villes du Grand Nokoué

Bénin : Des camions Ampliroll pour l’assainissement des villes du Grand Nokoué

Les communes du Grand Nokoué sont désormais dotées d’infrastructures et d’équipements fonctionnels, pour la gestion des déchets solides managers.

Bénin : L’ancien ministre Djemba a violé la décision de limitation des bâtiments à R+2.

Les tests de convenance effectués vendredi dernier sur les 10 camions Amplirolls, ont rassuré les représentants des communes bénéficiaires notamment, de la qualité de l’équipement acquis dans la composante B du Projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu).

Les 10 camions Ampliroll offerts au cinq communes du Grand Nokoué -Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Sèmè-Podji et Porto-Novo-, pour la gestion des déchets solides ménagers, sont tous fonctionnels et appropriés pour transporter les charges pour lesquelles ils sont acquis. C’est ce qu’ont prouvé les contrôles de convenance poursuivis et achevés dans l’après midi du vendredi 2 février 2018, au centre de transfert des déchets de Cotonou sis à Gbégamey derrière le camp Guézo. Il s’agit de sept camions à 2 essieux sensés transporter des barques de 15m3, soit 8 à 10 tonnes, et de trois camions de 4 essieux capables de porter 40m3, soit 18 à 20 tonnes.

Ils sont tous de la marque Howo Sinotruck et de type Ampliroll Diesel, pour containers amovibles servant au transport de déchets solides, avec une police d’assurance tous risques sur une période de 12 mois. Dans le lot, les communes de Cotonou et d’Abomey-Calavi bénéficient chacune d’un camion à 4 essieux, plus deux à 2 essieux. Il est mis à la disposition de Sèmè-Podji un camion à 4 essieux et un autre à 2 essieux. Porto-Novo et Ouidah quant à elles en ont reçu chacune un engin à 2 essieux.

Sous la direction du directeur adjoint des opérations de l’Agetur, et sous le regard attentif des maires en présence de la presse vendredi dernier, tous ces camions sont passés à tour de rôle prendre la barque à ordure chargée, la mettre sur son plateau, se déplacer puis revenir la déposer. Le contrôle de charge a été en deux étapes. Dans un premier temps, le véhicule passe sur le pont bascule pour la prise du poids à vide puis va porter la barque et revient pour une nouvelle pesée. Tout ceci a été concluant à la satisfaction des maires et du représentant du ministre du cadre de vie.

« C’est une entière satisfaction pour le ministère du cadre de vie pour lequel le projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain est un projet important », avoue le Directeur général du développement urbain (Dg/Du) Ghislain Hounnou.

Ces camions sont en réalité acquis dans le cadre de l’appui à la gestion des déchets solides contenu dans le Pugemu, d’après Lambert Koty, Directeur général de Agetur, maître d’ouvrage délégué dudit projet. Il indique que la première partie a consisté à construire cinquante points de regroupement et trois centres de transfert modernes vers les décharges définitives à Ouèssè et à Takon. Toutes ces infrastructures sont déjà fonctionnelles depuis la cérémonie de remise officielle qui s’est déroulée mardi 30 janvier dernier sous l’égide du ministre du cadre de vie, Josée Tonato.

C’est dire que la stratégie d’amélioration du système de gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué est désormais effective. Mais le processus ne s’arrêtera pas sur les réalisations du Pugemu déjà à terme. Conformément à la vision du gouvernement de mettre en place une politique efficace d’assainissement du Grand Nokoué, il y a une suite avec un nouveau système de gestion intégrée qui va se baser sur les acquis de ce projet et aller plus loin, rasure le Dg/Du. Il précise qu’il y a eu également de l’accompagnement technique en termes de formation et de sensibilisation pour aider ces communes bénéficiaires à bien prendre soin des infrastructures et des matériels roulants à elles offerts

Commentaires

Commentaires du site 0