Bénin: Christine Ouinsavi soutient l’auteur de « Dieu n’est pas là-bas »

Bénin: Christine Ouinsavi soutient l’auteur de « Dieu n’est pas là-bas »

Le samedi 03 février 2018, la salle de conférence du Musée da Silva à Porto-Novo a servi de cadre au lancement de « Dieu n’est pas là-bas », second ouvrage de Abalo Cocou Médagbé, journaliste-écrivain, artiste, metteur en scène,

Rapp au parlement béninois: Parfait Videssé Comahoué succède à Fulbert Acakpo

 conteur, poète, expert-consultant en science des arts et de la culture. C’était en présence de la marraine Christine Ouinsavi qui a soutenu et encouragé l’auteur. Un ouvrage publié aux éditions Fraternité. Le thème retenu est « Dieu est où ? Et quel chemin mène vers lui ? ». C’est à travers la vie religieuse d’un pasteur nommé « Pascal Hounsouviko » que l’auteur va axer sa vision sur diverses religions existantes, quelle soit endogène ou venue d’ailleurs.

Pour Abalo Cocou Médagbé auteur de l’ouvrage, toutes les religions se valent et ont pour seul but de concourir à la promotion de l’homme à travers l’amour. Le suspens de l’ouvrage demeure dans l’exploit religieux du pasteur « Pascal », qui réussit une grande campagne d’évangélisation en faisant déplacer des milliers d’habitants venus de toutes les contrées à Alafiarou à près de 30 Km de Tchaourou, pour soulager leurs douleurs (…).

Mais mal en a pris à ce pasteur a qui foulé au sol toutes les culturelles et cultuelles chères aux populations. Il a été porté disparu par la divinité « Tchankpannan » dont il a méprisé la capacité spirituelle. Fière de cette production littéraire, la marraine de l’évènement a affirmé que cet ouvrage est à lire et à relire. Selon elle, « Dieu n’est pas là-bas » est un roman à suspens, fruit d’une écriture journalistique qui entrecroise les évènements, et qui à travers des phrases limpides, traduit le souci de l’écrivain de se faire comprendre que Dieu n’est exclusivement dans aucune religion, mais dans toutes à la fois.

L’auteur, M. Médagbé  à sa prise de parole, a d’entrée salué la mémoire de ses parents défunts et a mis en garde contre toute conception de religion à velléité déconcertante avec les réalités quotidienne

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Eugène Il y a 3 mois

    Absurdité!! soyez precis